Un réseau de prostitution online démantelé en Chine

Le par  |  5 commentaire(s) Source : Xinhuanet
prostitution chinoise (Small)

Et s’il existe une sphère ( voir photo ci-contre; crédit : Middle East Online ) qui échappe tant bien que mal aux griffes du PC chinois, c’est bien le couple sexe/internet.

Prostitution chinoise small
Et s’il existe une sphère ( voir photo ci-contre; crédit : Middle East Online ) qui échappe tant bien que mal aux griffes du PC chinois, c’est bien le couple sexe/internet. C’est pourquoi le gouvernement chinois redouble d’efforts afin d’endiguer la prolifération de l’industrie du sexe, qu’il soit virtuel ou bien réel.


Réseau local et internet
Tout récemment donc, une opération de police très médiatisée et menée à Beijing, plus précisément à Fengtai, au sud de la ville, a vu le démantèlement d’un vaste réseau de prostitution. Organisé par l’une des plus grandes organisations mafieuses chinoises, ce business dépendait d’ Internet : des millions d’emails étaient envoyés chaque mois dans le but d’attirer le chaland.

Lors de leur descente musclée, les policiers ont mis la main sur la plus grosse affaire ayant trait à la prostitution de ces dernières années. Enfin, telle est la teneur de la dépêche de l’organe officiel…

Prostitution small
Ainsi, 38 prostituées, 63 techniciens informatiques, 5 chefs de gang et 45 clients seraient tombés dans les filets de la police de Beijing. Le modus operandi était d’une simplicité confondante. Le gang avait remis au goût du jour le principe de la bouteille à la mer. Les techniciens informatiques envoyaient en effet des millions de messages au hasard, dans des espaces de discussion, des forums, des blogs etc.


Spams roses
Selon une estimation de la police locale, plus de 7 millions de ces spams auraient été envoyés ce mois-ci. Un cybercafé comme il en existe tant d’autres servait de base d’opération. Et les prostituées « engagées » – la plus jeune âgée de 15 ans seulement – « travaillaient » dans 16 maisons closes contiguës. Quant à la clientèle, elle consisterait en grande partie de cadres ou de professionnels bien établis qui « préfèrent jouir des services en ligne », précise le Quotidien de Beijing.

On se souvient que par le passé, les dirigeants communistes avaient proscrit la prostitution avec fermeté. Or, depuis quelques années, le relatif changement qu’a subi la société chinoise a engendré une conséquence retorse : le commerce sexuel a littéralement explosé, avec tout ce que cela implique.
Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #153115
/humour on
Lors de leur descente musclée, les policiers ont mis la main sur la plus grosse affaire ayant trait à la prostitution de ces dernières années.

et les mensurations de la grosse affaire '

:LoL:

/humour off
Le #153120
" Les techniciens informatiques envoyaient en effet des millions de messages au hasard, dans des espaces de discussion, des forums, des blogs etc."

C'est comme les spams d'argent de la mafia, toujours les mêmes qui recoivent les bons

Vivi, je connais la sortie
Le #153141
l'aspect ironique de la chose c'est qu'il y a deux fois plus de techniciens que de jeunes femmes se prostituant ! c'est quelque part un comble, quand on sait justement que c'est souvent internet qui reduit les intermédiaires techniques pour accéder au "service" avec plus de facilité ! bref, le reflet d'une société chinoise : quand nous nous faisons fonctionner une usine avec 7 à 8000 personnes, eux, ils en employent 30000 !
Le #153158
Ainsi, 38 prostituées, 63 techniciens informatiques, 5 chefs de gang et 45 clients seraient tombés dans les filets de la police de Beijin.

heu, 45 - 38 ca veux dire que les tech info ont participe ou koi '
Le #153164
Les techniciens faisaient de la maintenance...
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]