Chronique d' une mort annoncée : La fin d' Interplay

Le par  |  6 commentaire(s)

  Nous savons que le jeu vidéo ne va pas très bien et seuls les grands sortent leurs épingles du jeu.

 

Nous savons que le jeu vidéo ne va pas très bien et seuls les grands sortent leurs épingles du jeu.

Pour certains éditeurs, le rachat semble être la seule solution de survie, aujourd' hui c' est l' américain Interplay qui bat de l' aile.

L' éditeur n' a pas versé les salaires depuis 4 mois et sa trésorerie semble aussi sèche que le désert de Gobie.

Bref cela sent le sapin, mais pas de Noël !

Les créances d' Interplay au niveau fournisseurs dépassent les 10 millions de dollars pour un chiffre d' affaires d' un million de dollars.

"Nous n'avons actuellement aucune réserve de trésorerie et ne pouvons assumer notre passif. La société ne peut poursuivre son activité sous sa forme actuelle sans obtenir de nouveaux financements", explique Interplay.

De plus en plus le monde du jeu vidéo va s' orienter vers deux blocs distincts avec comme artiste le géant Electronic Arts ( qui vient de prendre 20 % de l' éditeur français UbiSoft ) et le pôle japonais !

Mais chose regrettable, Interplay n' a pas entendu les six millions de fans qui réclamaient à corps et à cris la suite des FallOut 1 et 2.

Ceci expliquerait cela ! Na !

Source : Silicon .

Complément d'information
  • Apple : Chronique d'une fin annoncée
    Apple a publié cette semaine des résultats financiers records mais teintés d'un bémol concernant la progression des ventes de son produit phare qu'est l'iPhone. Professeur de comportement organisationnel à la Cass Business School de ...
  • DVD : chronique d'une mort annoncée
    L'homme le plus riche du monde et patron de Microsoft, Bill Gates est aussi un voyant extralucide, un peu le Paco Rabanne du Web.

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #26944
C'est triste. LEs éditeurs qui auraient pu faire du jeu-video un huitième art ferment un par un.

Les gens n'achètent que des produits commerciaux.
Le #26947
la musique a le meme probleme,apparemment + c 'est merdik,+ ca se vend...heureusement qu'il ya la star'ac pour rattraper tout ca sinon ou irions nous,vous pouvez me dire'
Le #26976
Oui mais la musique ayant plus d'amateurs, les artistes survivent en attendant une autre époque.
Le #26977
Là, le jeux video, n'a vécu que 10 ans...
Le #27029
Je suis parfaitement d'accord avec toi sur la notion de 8° art.
Toutefois, même si les JV n'ont pas encore été statufiés "8° art", je ne pense pas qu'on puisse oublier de trés belles oeuvres parues depuis 10 ans et qui méritent d'hors et déjà cette dénomination!
Le #27039
Des univers aussi riche que les final fantasy pour ne citer que cette série mérite vraiment la dénomination de 8éme art.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]