Ils piratent des films et vont au cinéma

Le par  |  20 commentaire(s)
cinema

Le fait de télécharger, regarder ou récupérer illégalement un film n'empêche par les internautes français de continuer à fréquenter les salles obscures.

cinemaLe quotidien La Tribune rapporte quelques-unes des conclusions d'une étude en ligne Médiamétrie menée pour AlloCiné. Il est sans doute plus simple de le concéder en ligne et non à face à face, et parmi les 2 399 individus de 15 ans et plus interrogés en mars, ils sont 58 % à déclarer avoir eu une pratique illégale en 2009.

Même si dans la réalité il l'est peut-être encore plus, c'est un taux relativement élevé car généralement cette pratique est largement passée sous silence  par les sondés. Lorsque l'on parle pratique illégale, il s'agit ici de téléchargement d'un fichier protégé par des droits d'auteur, de streaming voire d'un film ou d'une série TV récupérée via un réseau d'amis. Un champ assez vaste qui incite sans doute les langues à se délier.

Parmi ces " pirates ", la préférence va plus aux films qu'aux séries TV. Ils sont ainsi 52 % à avoir obtenu ou consulté illégalement des films et 44 % des séries TV. Étant entendu que les deux pratiques ne sont pas incompatibles. Mais il y a également autre chose qui n'est pas incompatible avec ce piratage, c'est la fréquentation des salles de cinéma dont on sait qu'elles ont connu une année 2009 faste.

Parmi lesdits pirates, ils sont 76 % à déclarer aller autant au cinéma qu'avant de s'être adonné plus ou moins régulièrement... au piratage. Une pratique du piratage qui serait en proportion la plus répandue chez les 15-24 ans ( 84,2 % ).

C'est à se demander si la plus grande menace pour le cinéma dans les salles n'est pas tant le piratage  mais Hadopi. Sous l'effet d'Hadopi, les pirates d'hier se détourneraient du téléchargement illégal pour embrasser les offres légales et payantes. De quoi sans doute réfléchir davantage avant d'acheter une place de cinéma. Un raisonnement qui commence néanmoins à devenir pervers.

L'étude Médiamétrie note cependant qu'en moyenne, une place de cinéma est revenue à 6,4 € aux pirates en 2009 et non au plein tarif qui avoisine les 10 €.

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #635891
c'est comme ceux qui piratent le plus les musiques , ce sont ceux qui vont le plus aux concerts.
Le #635901
plongeurninja >et qui achetent le plus de CD.
Le #635931
J'espère que tous ces vilains pirates qui téléchargent illégalement vont cesser leurs néfastes pratiques et d'aller au cinéma...
Le #635951
Oui merci cette étude, il faut arrêter de faire croire aux gens qu'1 téléchargement illégal = 1 vente perdue.
Ce n'est pas parcequ'on télécharge qu'on va moins au ciné qu'avant, c'est juste que ça nous permet de voir plus de films. Films qu'on ne serait pas allé voir au ciné si on ne l'avait pas piraté. Donc bon ça permet même au films d'etre vu par le plus grand nombre sans forcément un manque à gagner.

Comme disait l'autre :
"Les ventes de véhicules neufs ont chuté de 7%, y'en a marre des pirates qui téléchargent illégalement des voitures sur internet !!"

Le #635981
on le sait dpeuis longtemps que le fait de consommer du média fait s'intéresser au média....

La dynamique ainsi créée profite bien sûr plutôt à ce qui apporte une vraie valeur ajoutée pour sublimer le média - concert, salle de cinéma,... - et c'est complètement normal. C'est juste que le business juteux de la copie de masse est à sauvegarder à tout prix (tout comme l'est celui de la téléphonie mobile, etc...).

C'est vrai, manager vraiment un artiste c'est compliqué, mieux vaut vendre des trucs de base sans valeur ajoutée. Et c'est étonnant, le prix du CD à du être divisé par 10 ou 20 depuis 20 ans, j'ai toujorus constaté un prix identique pour les albums.
Le #636041
"c'est comme ceux qui piratent le plus les musiques , ce sont ceux qui vont le plus aux concerts."

Mais bien sûr...
Le #636061
faudrait un jour ne plus mettre le cinéma cote à cote avec la musique, les acteurs sont grassement payé pour un film alors que les artistes eux ne gagnent qu'en moyenne 4% des ventes de disque, et donc logique qu'ils veulent à tout prix tuer le téléchargement illégal même si c'est pour monter leur part qu'à 5%.

perso je vais jamais au cinoche je suis très patient, je préfère mater ça en bluray sur ma téloche et puis surtout j'aime le silence quand je regarde un film, faut être fou pour lâcher 8euros et risquer de ne pas être pile en face de l'écran et d'avoir des rires, et des bruits de pop corn dans l'oreille...
Le #636071
Mais vous savez quoi, les majors, tout ce que vous dites la, ils le savent tres bien, et les gouvernements qui font des projets de loi dans le sens des majors, ils le savent egalement parfaitement!

Alors posez vous la question: pourquoi, et une fois la reponse a la question, demandez vous:
A votre avis, font ils ca pour tous les domaines, meme ceux que je connais pas et sur lesquels je ne suis pas apte a detecter de tels mensonges?

Vous devinez la reponse...

A vous les studios.
Le #636161
Personnellement je suis un fana de serie TV que je télécharge et que je regarde en streaming.
Ca n'empeche que avec le nombre de saison de serie TV que j'achete je defie n'importe quel juge de dire que je cause la faillite des Major.

Pour ce qui est des films en général beaucoup de gens que je connais regarde peut etre 20% de ce qu'ils télécharge et encore y a les 3/4 qu'ils achèterais pas en dvd car ne valant pas la peine.
Et en général quand t'aime vraiment bien le film et que le prix est pas abusé tu achetes le dvd

Le #636181
Sukebe

Va voir les films en vo et tu élimineras déjà 70 % de ton problème.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]