Cisco : contestation des dernières grosses acquisitions

Le par  |  0 commentaire(s)
Cisco logo pro

Coup sur coup, Cisco a annoncé vouloir racheter le spécialiste de la visioconférence Tandberg et l'équipementier télécom Starent, pour 3 milliards de dollars chacun. Mais des oppositions, dans les deux cas, pourraient lui coûter encore plus cher.

Cisco_Nouveau_LogoAu début du mois d'octobre, le groupe américain Cisco a fait deux grosses propositions de rachat. La première a concerné la société norvégienne Tandberg, positionnée sur la visioconférence et la téléprésence, avec pour ambition d'en faire le coeur de ses opérations autour de la vidéo en Europe.

Cisco a mis sur la table 3 milliards de dollars, puisés dans son abondante trésorerie, soit une proposition de rachat des actions à 25% au-dessus de leur cours moyen sur les trois derniers mois avant l'offre.

Cependant, un groupe d'actionnaires représentant 24% du capital de Tandberg a rapidement contesté l'offre, la jugeant inférieure au potentiel de la société norvégienne. L'accord ne pouvant être validé qu'avec l'accord d'au moins 90% de l'actionnariat, l'acquisition de Tandberg est bloquée, ce qui pourrait obliger Cisco à revoir son offre à la hausse.


Rebelote avec Starent ?

Mi-octobre, le groupe américain s'est attaqué à une autre cible, Starent Networks, spécialisé dans l'optimisation des flux data mobiles chez les opérateurs. Cisco ne cache pas son intention de développer une stratégie autour de la vidéo mobile, avec peut-être à la clé le développement d'une gamme de terminaux mobiles, et pouvoir proposer une gestion fine des flux qui optimiserait le streaming vidéo aux opérateurs serait un atout non négligeable.

Là encore, Cisco a proposé de racheter la société pour 2,9 milliards de dollars. Les actionnaires s'inspireraient-ils des déboires du groupe avec Tandberg ? Toujours est-il qu'un cabinet d'avocats de Pennsylvanie appelle les actionnaires à bien vérifier que le montant proposé correspond à la valeur intrinsèque de Starent.

Il se pourrait donc que là aussi Cisco voit sa proposition de rachat contestée, l'obligeant éventuellement à revoir sa position. Il faudra peut-être plus que 6 milliards de dollars pour mettre la main sur ces groupes.

Complément d'information
  • Rachat de Tandberg par Cisco : l'Europe donne son feu vert
    Après quelques péripéties, le groupe américain Cisco a finalement obtenu le feu vert du régulateur européen pour l'acquisition du norvégien Tandberg, spécialiste de la vidéoconférence et qui doit devenir le pivot de la stratégie ...
  • Cisco maintient finalement son offre sur Tandberg
    Bien que n'ayant pas atteint la condition des 90% de contrôle, Cisco a décidé de valider son offre sur le norvégien Tandberg, qui va lui permettre de créer un pôle Vidéoconférence en Europe.

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]