Cisco aussi prépare un réseau à très haut débit aux USA

Le par  |  0 commentaire(s) Source : Financial Times
Cisco logo pro

En surgissant à plusieurs reprises là où on ne l'attendait pas, Google s'ouvre de nouveaux territoires mais en active aussi les acteurs. Quelques semaines après l'annonce de la création d'un réseau à 1Gbps, Cisco se dit prêt à faire de même.

Cisco_Nouveau_LogoEn ne dévoilant ses cartes qu'au dernier moment et en sortant de son coeur d'activité, le groupe américain Google sait surprendre son monde et va même jusqu'à agacer ses partenaires, inquiets de le voir empiéter sur leur propre territoire, comme ce fut le cas au salon MWC 2010 de Barcelone à propos de la téléphonie mobile.

Cette politique a un autre mérite, celui de secouer les acteurs du secteur visé, craignant de se faire voler la vedette. Ainsi, quelques semaines après l'annonce selon laquelle Google pourrait mettre en place un réseau expérimental très haut débit à 1 Gbps aux Etats-Unis pour un coût attractif, c'est un autre groupe américain, Cisco, spécialiste des équipements réseaux, qui indique avoir des plans similaires.

L'annonce n'est pas officielle mais le Financial Times souligne que Cisco est en discussions avec plusieurs fournisseurs d'accès aux Etats-Unis pour préparer un tel projet, alors que le régulateur américain, la FCC ( Federal Communications Commission ), s'apprête à dévoiler un plan national pour le haut débit.

Les FAI américains sont inquiets de voir débarquer Google sur leur créneau, même si Eric Schmidt, son CEO, a rappelé que le géant de la recherche n'avait pas vocation à devenir directement fournisseur d'accès.


Double ou triple jeu chez Google ?
google_logo_ProPour les observateurs, les initiatives de Google et de Cisco vont permettre à l'industrie de déterminer s'il y a un marché pour le très haut débit fixe ou si les débits actuels sont suffisants pour le moment. Le prix du service pourrait être alors un élément déterminant.

En se rapprochant des gros FAI américains, Cisco tente de profiter du malaise créé par Google avec son annonce, note le Financial Times. Une annonce officielle des plans de l'équipementier américain pourrait intervenir d'ici le 9 mars.

D'un autre côté, Google n'aurait pu faire cette annonce que pour pousser les FAI à mettre en place des réseaux à très haut débit à partir desquels il pourra continuer de tirer des revenus de la recherche et de la publicité en ligne ( voire des services issus de ses nombreuses expérimentations ).

Il n'a pas fait autrement en donnant l'impression de vouloir devenir opérateur mobile lors de l'enchère pour la bande 700 MHz début 2008, en participant directement au processus et en obtenant que les opérateurs mobiles lâchent du lest sur le contrôle de leur réseau, de manière à pousser sa stratégie Android...La peur a toujours été un excellent stimulant.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]