Cleanfox : gagnez du temps et faites un geste pour la planète

Le par  |  6 commentaire(s)
boite-spam

Avec Cleanfox, vous allez gagner du temps, tout en faisant un petit geste pour la planète.

CleanfoxIl suffit parfois d’une inscription à un concours anodin ou auprès d’un service en ligne pour voir son adresse électronique circuler entre toutes les mains (vous savez, ces échanges avec les partenaires...) et sa boîte e-mail inondée de newsletters en tous genres. Bonne chance après pour être tranquille, même en vous désinscrivant des newsletters une à une pendant 30 jours d'affilée. Ajoutez à cela les services de messagerie électronique aux capacités désormais confortables et aux moteurs de recherche internes toujours plus performants, ce qui n’incite plus vraiment à supprimer ces contenus lus une fois, voire même pas ouverts, et la boucle est bouclée. Pas mal de boîtes e-mail débordent et n'ont pas fini de déborder. Tous ces contenus non désirés, mais pourtant reçus et stockés, nous font non seulement perdre du temps, mais génèrent en plus une pollution numérique. Car, mine de rien, il y a des serveurs en fonctionnement derrière tout ça.

Et c’est là que Cleanfox intervient. Ce service vous propose de vous connecter avec votre adresse e-mail (de manière sécurisée, cela va de soi) pour aller vérifier, grâce à une base de données mondiale, quelles newsletters encore présentes dans votre boîte ne sont plus lues et ne le seront plus jamais, mais aussi et surtout quelles newsletters vous êtes susceptibles de recevoir. Vous pouvez ainsi supprimer les newsletters ne servant plus à rien (celle concernant la promotion d’un site de vente en ligne qui date d’un an, par exemple) et vous désinscrire de celles qui ne vous intéressent plus. Le service est gratuit. Mais comment est-il financé du coup ? En fait, Cleanfox produit des statistiques totalement anonymes qu’il peut ensuite revendre aux annonceurs et qui permettent à ces derniers de recentrer les dépenses en matière de communication. Au final, tout le monde est gagnant. Les consommateurs évitent de voir leur boite polluée par des newsletters sans intérêt et les annonceurs de jeter l’argent par les fenêtres avec des newsletters non lues et non génératrices de clients, pendant que les émissions de CO2 sont réduites. D’après les données de l’ADEME (Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie), chaque e-mail contenant une pièce jointe de 1 Mo aurait une empreinte carbone de 19 grammes de CO2. Quand on sait le nombre de newsletters que chaque personne peut recevoir chaque jour, voilà une initiative plutôt bienvenue.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1924861
Alors, j'ai essayé, j'adore le concept, mais je continue de recevoir des newsletter pour lesquelles j'avais demandé l'arrêt
Le #1924868
"...D’après les données de l’ADEME..." >>>OK, j'ai pigé...
Le #1924873
Rien de tel que de créer un tout nouvel email, et de ne donner que des alias à tout le monde.

Un alias se fait pourrir ?
Il suffit de le supprimer et on garde son email intacte.
Le #1924924
pas convaincu, pas du tout même
Le #1924950
Il scanne pas le dossier spams ce con ! Inutile !
Le #1925090
J'ai créé une boite mail spécialement pour ça
Poubelle.publicitaire@ .../...

La bien nommée en la circonstance

J'ai fais le coup, après des achats en boutique, et arrivé à la caisse, la caissière me demande (tout sourire ) avez-vous une adresse e-mail ?

Et moi, tout sourire j'indique le lien nommé plus haut

sa tête ? c'était à peu près ça ...







Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]