La CNIL s'attaque aux drones

Le par  |  7 commentaire(s)
AR Drone Parrot 03

Avec l'arrivée des drones dans le domaine civil, la Commission nationale de l'informatique et des libertés s'intéresse à leur cas au regard de la protection des données personnelles.

Aéronefs sans pilote, les drones ne se cantonnent pas uniquement au domaine militaire et envahissent le domaine civil. Que ce soit à des fins de sécurité intérieure ou tout simplement de loisir, ces drones se déploient de plus en plus dans le ciel français.

Parfois pilotables à l'aide d'un smartphone, les drones peuvent être équipés de divers capteurs, d'un appareil photo, caméra ou encore de dispositifs de géolocalisation.

La CNIL a ainsi décidé de se saisir du sujet dans la mesure où un drone peut potentiellement porter atteinte à la vie privée, capter et diffuser des données personnelles.

" En fonction des caractéristiques techniques des outils, les photos et les vidéos prises peuvent permettre de distinguer les traits du visage, la morphologie de la silhouette, les mouvements de la personne, mais aussi de lire des plaques d'immatriculation ", écrit la CNIL.

Elle indique que si la prise de vue aérienne est encadrée par le code de l'aviation civile, " il n'en demeure pas moins que la captation et l'enregistrement d'images relatives aux personnes relèvent également de la loi Informatique et Libertés. "

Pour le moment, il ne s'agit que d'une réflexion prospective avec des acteurs du domaine. 

  

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1073512
J'espère qu'ils vont pas nous pondre un truc à la noix qui englobe tout le monde dans le même panier, à savoir les modélistes en règle général. Il existe pas mal de gens à pratiquer l'hélico/avions comme loisirs et qui ne sont pas forcément en club. Et sur le tas il y en à qui ont des caméras. Après ce qu'ils font avec les images, je ne sais pas. Allez savoir ce qu'ils vont faire contre ça... Obligation d'homologuer les appareils, inscription obligatoire en club, pratique limitée à des terrains spécifiques (et y en a pas des masses)... Tout est possible. Mais je me vois mal devoir pratiquer sur un terrain donné tel jour à telle heure. Si un truc comme ça tombe, bonjour la liberté...

Et à ce moment là, pourquoi ne pas s'attaquer aux gens qui ont des caméras sur les casques de vélo, ski... Et aux gens qui ont une caméra en règle général. Quand je vais chez Disney (par exemple hein) je suis presque certain qu'on retrouve ma trogne sur une cinquantaine de films amateur. J'en fais pas tout un drame. C'est à se demander si c'est pas l'armée qui à motivé cette décision de peur de voir des images de sites normalement interdit...
Le #1073592
Ils devraient s'attaquer aussi aux supositoires, certains sont munis de micro-caméras !

Le #1073722
Zébu29 a écrit :

J'espère qu'ils vont pas nous pondre un truc à la noix qui englobe tout le monde dans le même panier, à savoir les modélistes en règle général. Il existe pas mal de gens à pratiquer l'hélico/avions comme loisirs et qui ne sont pas forcément en club. Et sur le tas il y en à qui ont des caméras. Après ce qu'ils font avec les images, je ne sais pas. Allez savoir ce qu'ils vont faire contre ça... Obligation d'homologuer les appareils, inscription obligatoire en club, pratique limitée à des terrains spécifiques (et y en a pas des masses)... Tout est possible. Mais je me vois mal devoir pratiquer sur un terrain donné tel jour à telle heure. Si un truc comme ça tombe, bonjour la liberté...

Et à ce moment là, pourquoi ne pas s'attaquer aux gens qui ont des caméras sur les casques de vélo, ski... Et aux gens qui ont une caméra en règle général. Quand je vais chez Disney (par exemple hein) je suis presque certain qu'on retrouve ma trogne sur une cinquantaine de films amateur. J'en fais pas tout un drame. C'est à se demander si c'est pas l'armée qui à motivé cette décision de peur de voir des images de sites normalement interdit...


De toute façon des qu'un truc marche bien et qu'il y a potentiellement pour l’état du fric à se faire il nous ponde une taxe.
Le #1073812
micropastis a écrit :

Zébu29 a écrit :

J'espère qu'ils vont pas nous pondre un truc à la noix qui englobe tout le monde dans le même panier, à savoir les modélistes en règle général. Il existe pas mal de gens à pratiquer l'hélico/avions comme loisirs et qui ne sont pas forcément en club. Et sur le tas il y en à qui ont des caméras. Après ce qu'ils font avec les images, je ne sais pas. Allez savoir ce qu'ils vont faire contre ça... Obligation d'homologuer les appareils, inscription obligatoire en club, pratique limitée à des terrains spécifiques (et y en a pas des masses)... Tout est possible. Mais je me vois mal devoir pratiquer sur un terrain donné tel jour à telle heure. Si un truc comme ça tombe, bonjour la liberté...

Et à ce moment là, pourquoi ne pas s'attaquer aux gens qui ont des caméras sur les casques de vélo, ski... Et aux gens qui ont une caméra en règle général. Quand je vais chez Disney (par exemple hein) je suis presque certain qu'on retrouve ma trogne sur une cinquantaine de films amateur. J'en fais pas tout un drame. C'est à se demander si c'est pas l'armée qui à motivé cette décision de peur de voir des images de sites normalement interdit...


De toute façon des qu'un truc marche bien et qu'il y a potentiellement pour l’état du fric à se faire il nous ponde une taxe.


Enfin là ils s'attaquent à ça mais quand on y pense, ils peuvent s'attaquer à tout le monde à ce moment là! Entre l'appareil photo qui fait caméra, le caméscope, la caméra du portable, celle de la tablette, les webcams... Ça en fait un sacré paquet de systèmes qui peuvent prendre des images de tout et n'importe qui. On est tous forcé un jour ou l'autre d'avoir été filmé à moins de passer son temps à essayer d'éviter tous les systèmes (bonne chance!). Et pourquoi d'un coup s'attaquer à ça? Vraiment étrange comme truc.
Le #1073942
Quelqu'un aurait un tuyau pour hacker un drone ? Juste le temps qu'il fasse un "dommage collatéral" sur les responsables de la CNIL ? Ca nous rendrait service ...
Le #1074662
Le truc débile :
les hélicos radio guidés existent depuis des lustres...
Suffit de scotcher une caméra dessus et voilà, je viole la vie privé de mon voisin...
Pas besoin d'attendre les drones pour espionner...
N'importe quoi...
Le #1080152
Oh oui, les vilains méchants de la CNIL qui osent encore parler de protection de la vie privée! A l'ère de Facebook, Google et LinkedIn, quel anachronisme! Chacun se doit de dérouler en public les moindres détails de son CV, si possible illustrés de quelques photos de soirées modérément alcoolisées, et non de se cacher...
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]