Internet sans trace, ça n'existe pas !

Le par  |  11 commentaire(s)
cnil-trace-internet

C'est l'avertissement de la CNIL qui a ouvert sur son site un espace éducatif de preuve par l'exemple.

cnil-trace-internetLa Commission Nationale de l'Informatique et des Libertés rappelle le caractère illusoire de la gratuité sur Internet. Pour la CNIL, cette gratuité du Web a un coût considéré comme réel : " pour se financer, les services Web tirent parti d'un nombre croissant d'informations issues de votre navigation, de votre localisation, ou encore de vos recherches ".

La rubrique " Vos traces " sur le site de la CNIL a ainsi pour but de titiller cette réalité via quelques démonstrations. Elles seront prochainement complétées par d'autres exemples, alors que pour l'heure on n'apprendra pas forcément grand-chose. Juste ce dont tout internaute doit théoriquement avoir conscience : les variables d'environnement transmises par le navigateur aux sites consultés, ou encore les informations glanées par les incontournables moteurs de recherche.

" Si la conservation de certaines traces est nécessaire pour des raisons de fiabilité du réseau ou encore de détection et de poursuite d'activités illégales, la technologie permet aussi de collecter et d'analyser en détail l'ensemble de votre parcours sur Internet. À travers toutes ces traces, c'est une image de vous-même qui se dessine, un profil de vos goûts, vos activités, votre mode de vie "

, indique la CNIL dont on connaît l'attachement à la protection de la vie privée. Tous les internautes n'en ont cependant pas la même conception, et ce qui paraîtra parfaitement acceptable voire logique aux yeux de certains afin d'offrir des services plus personnalisés, sera intolérable pour d'autres. Attention néanmoins au " de toute façon je n'ai rien à cacher ", adopter cette position peut tout aussi se révéler dangereux.

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #578751
Tout ça c'est connu des initiés mais le large public l'ignore
D'où l'intérêt d'un Firefox avec le module complémentaire NoScript qui bloque les liens existants sur le site visité et le Javascript, et le menu "Supprimer l'historique récent" pour supprimer les traces : navigation et historiques de téléchargements, formulaires et historiques des recherches, cookies, cache, connexions actives et préférences de sites
Il suffit ensuite de n'autoriser que ce qui est nécessaire et fiable
Bien sur les sites essayent d'obliger à activer certains liens notamment publicitaires et même le Javascript mais les mises à jour fréquentes de No Script permettent de l'éviter en faisant croire à l'activation

Les traces que nous laissons ne sont tout de même pas nos coordonnées personnelles car pour les connaitre il faut demander au FAI (la preuve c'est l'Hadopi)

Le #578781
Ca fait longtemps que l'espace est ouvert (au moins 6-7 ans).
Il a juste subit une refonte graphique tout comme le site de la CNIL.
Le #578791
Le #578801
Ah il est loin le temps où internet était un espace de partage de connaissances, tenus entre les mains de passionnés, qui faisait des sites juste pour rendre service !
Le #578841
Maintenant j'ai peur.

J'ai peur à cause de l'angélisme de cette pauvre CNIL, dernier rempart contre un pouvoir qui passe sa vie avec des saltimbanques qui n'ont de cesses que de rabâcher que certains leur voleraient une partie d'une masse de pognon qu'ils se sont mis à gauche avant que la technologie ne les rattrapent.

J'ai vraiment peur, la pauvre CNIL n'arrive pas à savoir comment je navigue, sait seulement parler de l'adresse IP de mon machin alors qu'il conviendrait de causer d'adresse IP de connexion... bref, j'ai peur maintenant, vraiment peur.

J'ai peur que n'importe qui puisse dire, comme en matière automobile, qu'on a vu passer mon IP et que je suis ainsi coupable de tous les maux de la terre.
Le #578881
Sinon, à défaut d'un surf complètement anonyme, j'utilise comme moteur de recherche Ixquick, qui procure une navigation en https, et qui me fournit comme IP une localisation à Mexico. Remplace en tous cas avantageusement google, car ixquick ne garde pas non plus de traces de mon surf.
Le #578911
Comme dit + haut, cette rubrique du site cnil existait déjà il y a au moins 4 ans. Ce qui me permet de constater que la CNIL fait le minimum syndical dans ce domaine. On cherche la page qui recense les extensions, les logiciels de sécurisation, les trucs et les machins, les astuces sur les proxys, voir même le financement de projets open-source. Ben non, on a une page qui a été refondue, c'est tout. La CNIL nous met en garde "Attention, la pluie ça mouille" mais c'est à nous d'inventer le parapluie ! Typique de nos "élites".

Pour le NoScript, cité plus haut, je vais peut-être l'essayer. J'espère que ça ne va pas mettre en l'air tous mes réglages
Le #578921
"'D'où l'intérêt d'un Firefox avec le module complémentaire NoScript"

Utopie

proxy ? utopie.

Du moment que ta connexion passe par ton faille en clair tu n'est pas anonyme.

la seul solution est un proxy du type (je sais plus le nom) anonymizer il me semble qui crée une connexion crypté entre ton pc et leur serveur.

la c'est anonyme...mais les soit disant proxy qui passe par X serveur c'est du pipo puisque la connxion est en clair entre le pc ->le fai ->le proxy.

donc ca empêchera pas au FAI de savoir ce que vous faite.
Le #578971
@Inster : tu parles d'une connexion VPN (virtual private network ; désolé pour l'anglais mais c'est avec ces mots-clefs qu'on trouve le mieux ) ; de type ipredator.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]