Sites pour enfants : la Cnil fait les gros yeux

Le par  |  2 commentaire(s) Source : Cnil
Enfants ordinateur

Pour la Commission nationale de l'informatique et des libertés, les sites Web consultés par les enfants et les adolescents ne protègent pas suffisamment leur vie privée.

La Cnil et ses homologues en Europe ont mené un audit afin de vérifier le respect des règles de protection de la vie privée par les sites Web consultés par les enfants et adolescents. La Cnil s'est penchée sur 54 sites en particulier. Ils couvrent des domaines comme les jeux, réseaux sociaux, offres éducatives, soutien scolaire, chaînes TV ou encore l'actualité.

Pour ces sites dont la moitié s'adresse aux 7 - 12 ans, 87 % collectent des données personnelles sans pour autant que cela se justifie forcément. Et seulement 39 % permettent la suppression d'un compte de manière simple.

Cnil-sites-enfants-donnees-collectees

La Cnil souligne également une information sur la collecte des données qui n'est pas adaptée à la compréhension du jeune public visé, ainsi que des manquements au niveau de mesures de vigilance et de contrôle parental. La Cnil donne l'exemple d'un message de sensibilisation ou l'envoi d'un email aux parents pour les informer de la collecte des données de leur enfant et leur demander leur accord.

Cnil-sites-enfants-mesures-vigilance

Les éditeurs de sites pour enfants sont rappelés à leurs obligations et devront se mettre en conformité. Le cas échéant, des procédures de sanctions pourront être engagées. La Cnil publie également un guide pour les parents afin qu'ils accompagnent au mieux leurs enfants dans leur navigation sur le Web.

Avant de se pencher sur les sites pour enfants, la Cnil avait récemment épinglé 13 sites de rencontre.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1858238
Faut arrêter avec cette paranoïa ....
Même en surfant sur un site jugé digne de confiance, tôt ou tard, les gamins vont cliquer sur un lien de redirection vers un autre site, qui lui-même proposera une redirection vers un autre, et ainsi de suite, jusqu'à tomber sur le site qu'il ne faut pas !!!
Les logiciels de contrôle parental ont du boulot ...
A trop censurer, on fini par faire presque n'importe quoi !!!
C'est comme pour les programmes ou films à la TV, presque tout le temps, on voit en bas à droite de l'écran, l'indication sur l'âge minimal des enfants pour voir le programme ou le film, si on respectait à la lettre les indications d'âge, un gamin de moins de 12 ans ne pourrait presque plus rien voir ...
C'est absurde !!
Mon fils de 15 ans, depuis qu'il regarde la télé tout jeune, je ne l'ai jamais empêché de voir ce qu'il voulait, (sauf des programmes pornos évidemment) pour autant, il n'est pas perturbé ... si j'avais suivi à la lettre les programmes déconseillés avant tel ou tel âge, il n'aurait pas vu grand chose ....
Aujourd'hui, c'est loin d'être un jeune perturbé ou désaxé par la TV
Le #1858395
DeepBlueOcean a écrit :

Faut arrêter avec cette paranoïa ....
Même en surfant sur un site jugé digne de confiance, tôt ou tard, les gamins vont cliquer sur un lien de redirection vers un autre site, qui lui-même proposera une redirection vers un autre, et ainsi de suite, jusqu'à tomber sur le site qu'il ne faut pas !!!
Les logiciels de contrôle parental ont du boulot ...
A trop censurer, on fini par faire presque n'importe quoi !!!
C'est comme pour les programmes ou films à la TV, presque tout le temps, on voit en bas à droite de l'écran, l'indication sur l'âge minimal des enfants pour voir le programme ou le film, si on respectait à la lettre les indications d'âge, un gamin de moins de 12 ans ne pourrait presque plus rien voir ...
C'est absurde !!
Mon fils de 15 ans, depuis qu'il regarde la télé tout jeune, je ne l'ai jamais empêché de voir ce qu'il voulait, (sauf des programmes pornos évidemment) pour autant, il n'est pas perturbé ... si j'avais suivi à la lettre les programmes déconseillés avant tel ou tel âge, il n'aurait pas vu grand chose ....
Aujourd'hui, c'est loin d'être un jeune perturbé ou désaxé par la TV


Bin oui, parceque j'imagine que ses parents (toi et sa mère) êtes capables de discuter avec lui, par exemple s'il est choqué par certaines images ou autres, ce qui est le rôle des parents, normalement - et malheureusement pas le cas dans toutes les familles.

Après, la CNIL a cependant raison de rappeler les obligations des sites destinés aux enfants, notamment sur la collecte de données personnelles! Si on commence à collecter des données sur les enfants dès leur plus jeune âge… Ça promet pour l'avenir
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]