Vidéosurveillance : la Cnil veut un contrôle indépendant

Le par  |  12 commentaire(s)
vidéosurveillance

Les caméras de vidéosurveillance vont bientôt fleurir en France et la Cnil souhaite être de la partie via l'exercice de son contrôle.

vidéosurveillanceLa Commission nationale de l'informatique et des libertés veut être de tous les combats, alors quand le gouvernement ambitionne de tripler le nombre de caméras de vidéosurveillance d'ici deux ans, soit un total de 300 000, elle se rappelle à son bon souvenir avec le soutien des Français.

La Cnil met ainsi en avant une étude IPSOS réalisée en face-à-face du 14 au 17 mars 2008 auprès d'un échantillon de 972 personnes représentatives de la population française. Très majoritairement (71 %), elles sont favorables à la présence de caméras de vidéosurveillance dans les lieux publics, estimant à 65 % que cette présence permettra de lutter efficacement contre la délinquance et le terrorisme. Mais c'est une surveillance qui doit elle même être placée sous contrôle pour éviter toute dérive, et c'est la Cnil qui leur paraît la plus à même d'accomplir cette mission.

Forte de cette légitimité accordée par les Français, la Cnil a rédigé une note à l'attention du Ministre de l'Intérieur dans laquelle elle préconise de lui attribuer le contrôle de tous les systèmes de vidéosurveillance, que leur implantation soit dans des lieux publics ou privés, et ce afin de s'assurer du respect des libertés individuelles.

La Cnil qui demande un cadre juridique plus clair, dit avoir reçu en 2007 près de 1 400 déclarations d'installation de systèmes de vidéosurveillance (contre 300 en 2005), avec parallèlement, un accroissement du nombre de plaintes. " Après de nombreux contrôles sur place, plusieurs mises en demeure ont été prononcées à l'encontre d'organismes ayant mis en oeuvre de tels systèmes sans voir respecté les formalités prévues par la loi. "


Deux lois, c'est trop
La Commission dénonce deux lois en cohabitation. Celle du 21 janvier 2005 qui soumet les systèmes de surveillance visionnant les lieux ouverts au public à une autorisation préfectorale, et donc hors de son contrôle, à contrario des systèmes couplés à une technique biométrique ou ceux implantés dans des lieux privés qui sont sous le coup de la loi Informatique et libertés.
Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #207711
"972 personnes représentatives de la population française"

C'est clair que l'avis de 972 personnes, c'est très représentative de celui d'environ 60 millions.

Comme si toutes les personnes ayant la même profession et le même age avaient le même avis.

C'est beau les sondages

Sinon lutter contre la délinquance, c'est bien gentil, tout beau, mais derrière ça on peut tout mettre dedans.

Autant dans des certains lieux, ça peut se concevoir (banque et compagnie), autant dans la rue, c'est plus que discutable.

Quand au terrorisme, il a surtout bon dos.. Comme si on était dans un pays ou sortir faire ses courses représentait un risque pour sa vie....
Le #207751
Quand on a rien à se reprocher, on ne craint pas les caméras.
Cela ne peut géner que les délinquants.
Et pas du tout les autres. !


Le #207761
pompin93 >ce que tu écris risque de poser quelques problèmes, si on y réfléchit un peu.

"Ceux qui sont prêts à sacrifier une liberté essentielle pour acheter une sûreté passagère, ne méritent ni l'une ni l'autre."
Benjamin Franklin
Le #207781
Personnellement, j'ai vraiment pas l'impression qu'on me vole ma liberté quand on me film partout dans la rue.

Ca me poserait problème si c'était chez moi ou dans les toilettes publiques mais c'est tout.
Le #207921
@à beaucoup (hélas)
Et dire que beaucoup sont morts rien que pour ne pas vous lire ...
Le #207951
Ils sont mort pour la liberté !!!

Il ne faut pas confondre ce qu'on dit, je ne dis pas que je suis contre la liberté, je dis seulement que la video surveillance ne réduit pas ma liberté.
Le #207991
eXorus >Liberté de ne pas être filmé ?
Le #208021
@eXorus
Tu te contredis toi même en disant cela... La "surveillance" d' autrui est - et sera toujours - une atteinte à la liberté du dit "autrui" (donc de toi-même).
J' espere pour toi - et pour tous ceux qui pensent comme toi - que tu la garderas longtemps, ta liberté...d'être surveillé
Le #208061
Mouais, vous me comprenez pas ou vous faite semblant de pas comprendre.

Ca ne me dérange pas et je suis meme pour la surveillance car ca permet comme à Londres de pouvoir être très rapide dans les enquête policières.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]