CNIL : 300 000 euros accordés par le Premier Ministre

Le par  |  9 commentaire(s)
CNIL et Stic

Fin novembre la Commission Nationale de l' Informatique et des Libertés, l'autorité administrative indépendante dont l'un des fondements est de veiller à la protection de la vie privée et des données personnelles des individus dans les systèmes informatiques, alertait les pouvoirs publics sur sa situation budgétaire qu'elle qualifiait de préoccupante n'hésitant pas à se comparer au cas d'une entreprise en position de cessation de paiement (voir notre actualité).

Fin novembre la Commission Nationale de l' Informatique et des Libertés, l'autorité administrative indépendante dont l'un des fondements est de veiller à la protection de la vie privée et des données personnelles des individus dans les systèmes informatiques, alertait les pouvoirs publics sur sa situation budgétaire qu'elle qualifiait de préoccupante n'hésitant pas à se comparer au cas d'une entreprise en position de cessation de paiement (voir notre actualité).


Une CNIL ragaillardie et quelque peu rassérénée
Suite à cette bouteille jetée à la mer ministérielle, la CNIL vient de publier un communiqué de presse dans lequel elle indique avoir été entendue par Dominique de Villepin qui dans un courrier daté du 4 décembre a informé son président de sa décision d'accorder une dotation rectificative de 300 000 euros pour le présent exercice et d'ajouter qu'une mission de réflexion confiée à une personnalité qualifiée verrait prochainement le jour afin de se pencher sur la situation budgétaire des autorités administratives indépendantes.

Des engagements évidemment bien accueillis et un petit coup de pouce financier bienvenue pour la CNIL en cette fin d'année difficile même si cela ne suffira pas à combler son déficit budgétaire annoncé de 532 000 euros.
Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #146000
il etait temps
a quand la rallonge de 3 millions '
Le #146002
Vive les largesses électorales !
Que la CNIL profite du cadeau car après les élections c'est fini
Tout le monde sait que les dirigeants d'entreprises et les politiques n'aime pas cet organisme qui essaye d'empêcher les anti-libertaires de tourner en rond
Le #146010
"tout le monde sait"...

Non, ce n'est pas mon cas.

Ton avis est que les dirigeants d'entreprises et les politiques, etc, etc.

Je suis loin d'être d'accord.
Le #146032
manoeuvre électorale ; juste assez pour que la CNIL survive......

je partage l'avis de phebus
Le #146051
altheos>Mais si mais si... Tout le monde le sait ...sauf toi et les autruches
Bon ceci dit, c'est vrai que ca pue la manoeuvre electorale et la démago bien d'cheu nous !
Le #146062
Plop tout le monde,

Vous avez surement raison sur la parano,
mais d'un autre coté ça reste une bonne chose que la CNIL soit dotée d'une rallonge budgetaire,

qu'elle soit démago... ou pas : )
Le #146065
Tjs bon a prendre pour une commission qui va voir son importance grandir avec le temps

Dreamer
Le #146085
Pourquoi ne pas avoir accorder 532000? '

plus 232 000 ? a trouver... à quand cnilthon...

C'est bizarre comme les institutions ayant pour but de défendre la liberté des citoyens sont bien portante financièrement.

Le tout répression est la solution semble-t-il... donc la liberté de chaque citoyen n'est pas vraiment à l'ordre du jours.

La liberté devient un luxe que seul les riches peuvent se payer.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]