Comment partitionner son disque dur pour Linux

Le par  |  2 commentaire(s)
Article n° 84 - Partitionner pour Linux (120*120)

Partitionner son disque dur est l'étape la plus cruciale lors de l'installation d'un système d'exploitation Linux. Bien que Linux soit beaucoup plus facile à installer qu'autrefois, la création de partitions est inévitable et requiert un minimum de connaissance. Ce petit dossier explique dans des termes clairs et simples, tout ce dont un débutant doit savoir pour réaliser ses partitions dans le but d'y installer Linux.

Introduction

Partitionner votre disque dur est une chose de plus en plus courante avec l'accroissement phénoménale de la capacité de stockage des disques durs modernes.

Les utilisateurs de Windows seront moins désorientés s'ils ont déjà expérimenté le partitionnement de leurs disques.

Je pourrais en raconter long, mais aujourd'hui, intéressons-nous au partitionnement sous Linux. Cette étape cruciale est la plus difficile lors de l'installation d'une distribution Linux.




Comparaison

Comparons maintenant le très populaire Windows à Linux pour ce qui est d'un partitionnement régulier...


Windows

C:\  est votre partition primaire sous Windows. Elle renfermera votre système d'exploitation au complet comprenant tous les fichiers de configuration de vos comptes.

En général, cette partition fait tout. C'est aussi sur le C: que Windows définira un fichier d'échange, le fameux « swap » sur l'espace libre du disque. Ce « swap » agit en complicité avec la mémoire vive (RAM). Le système d'exploitation va transférer tous les programmes ouverts mais qui ne sont pas utilisés vers la mémoire « swap » pour libérer la mémoire vive ce qui permettra un rendement optimal de votre machine.

Votre deuxième partition se nommerait, si vous en créez une, par la lettre suivante soit D:\. Sur celle-ci, il sera libre à vous d'y entreposer vos fichiers personnels.


Linux

Linux est très différent pour ce qui est des noms de partitions. Toutes les partitions sont traitées comme des dossiers. Donc ici il n'y a pas de lettres de lecteurs. Le "slash (/)" est utilisé pour déterminer les noms des partitions.

Donc la partition principale se nomme ainsi « / ». Elle est uniquement déterminée par le "slash" (ne pas confondre avec le backslash (\) de Windows).

Par exemple le répertoire de votre lecteur de CDROM sera « /cdrom ». Les fichiers de configurations se situent dans le répertoire ou partition « /etc » et vos périphériques dans « /dev » (pour device). Il y en a ainsi plusieurs autres...

Voyons cela plus en détail...

../..
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos commentaires
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #169249
Tout se fait automatiquement, je viens d'installer Mandraque 10.2 et la seule chose demandé est l'effacement de windows ou l'installation de linux en double boot. Les partitions se créées toute seule. D'ailleurs c'est aussi simple à installer que windows maintenant !
Le #177167
Merci pour ces explications. Néanmoins, j'aimerais savoir si la swap et le repertoire /home peuvent être partagés entre différentes distributions de Linux?
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]