Commotion : un Internet libre, gratuit et anonyme

Le par  |  19 commentaire(s) Source : Le Monde
Utilisateur ordinateur

Une équipe de chercheurs américains vient de mettre au point une solution logicielle qui permet de créer des réseaux WiFi autonomes qui ne passent par aucune infrastructure actuelle. Son nom de code : Commotion.

Utilisateur ordinateurUn Internet libre et entièrement anonyme, une idée qui tient du rêve pour de nombreux consommateurs. L'utopie n'est plus vraiment de mise, puisque des chercheurs basés à Washington viennent de mettre au point le logiciel idéal, connu sous le nom de code Commotion.

Concrètement, le projet Commotion permet de créer des réseaux en WiFi à haut débit entièrement autonomes qui ne passeront aucunement par des relais téléphoniques, ni câble, ni satellite. Cette solution s'émancipe en effet d'une liaison à un opérateur télécom, échappant de ce fait à toute surveillance potentielle.

Ce trafic à la fois anonyme et crypté s'appuie sur l'installation d'une suite de programmes issue du projet TOR ( The Onion Router ), bien connu des militants de l'anonymat sur Internet. En bref, Commotion offre un accès à Internet sans aucun abonnement et sur n'importe quel plateforme équipée d'un dispositif WiFi ( PC, smartphone, etc ).

Cet ambitieux projet ne manque pas de fonds, puisqu'il est hébergé et financé par l'OTI ( Open Technology Initiative ), branche high-tech de la New America Foundation, organisme présidé par Éric Schmidt, l'Executive Chairman de Google. Le département d'État finance également le projet, intéressé par le déploiement de ce système dans certaines zones dévastées par la guerre, les régions du tiers monde non équipées, ou encore dans les pays dictatoriaux.

Commotion va toutefois s'attirer les foudres des opérateurs télécoms, ces derniers pouvant faire pression sur les autorités afin de défendre leur business model d'un potentiel effondrement. Les majors vont également suivre de près cette démarche hostile, afin de protéger le transfert d'œuvres sous copyright.

Sascha Meinrath, dirigeante du projet Commotion, indique qu'une version de travail sera partagée en septembre, afin que les experts puissent tester et suggérer des améliorations. La version finale destinée au grand public sera quant à elle proposée d'ici à la fin 2012.

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #826221
On peut dire qu'il est mort dans l'oeuf leur petit bijou, faut pas rêver, ça finira surement pas entre nos mains.
Le #826241
autre news
../Eric Schmidt a néanmoins admis que Google+ n'est pas tant un réseau social mais a d'abord été conçu en tant que service d'identité./..


../Cet ambitieux projet ne manque pas de fonds, puisqu'il est hébergé et financé par l'OTI ( Open Technology Initiative ), branche high-tech de la New America Foundation, organisme présidé par Éric Schmidt, l'Executive Chairman de Google./..

mr schimdt a le cul entre 2 chaises

bref a lire les noms la new sent déjà mauvais,d'un côté comme de l'autre google est aussi pire que les majors.

bref beau combat d'interdiction en vue.


Le #826251
Des chercheurs basés à Washington... C'est pas une ville réputée pour ces geeks! Ca me laisse perplexe...

"Le département d'État finance également le projet, intéressé par le déploiement de ce système[...]dans les pays dictatoriaux." Comme la Syrie, l'Iran, Arabie-Saoudite (ah non pas ce dernier)...

J'ai pigé, ce projet verra le jour mais pas pour nous! La communication est une arme de guerre à part entière.

Anonyme
Le #826261
Mouais, faut voir... A l'apparition d'Eric Schmidt dans la news mon enthousiasme a soudainement disparu... C'est carrément pas dans l'intérêt du business-model de Google de rendre leur anonymat aux internautes.
Le #826271
mapool
En quoi google est pire que les majors ?
Google, propose des services, les gens savent ce qui arrive à leur données sur internet.
Il faut arreter de s'en prendre au grosses boites qui nous derangent , la puissance de ces gros systemes centralisé c 'est les utilisateurs.

Le jours ou les utilisateurs auront une utilisation responsable et logique d'internet et de leurs données, on reajustera automatiquement les forces

C'est pas 4 gars dans un garage il y a 20 ans qui changent nos habitudes, c'est l'ignorance generale des gens qui prefere heberger leur contenu sur facebook pour diffuser une informations au lieu d'installer un wordpress.
Le #826281
J'ai pas tout compris, si on ne passe pas par un opérateur télécom, comment obtient-on une connexion à l'Internet ?
Le #826291
La news donne une vision totalement fausse de la chose.

Ce systeme ne permet pas de s'affranchir des FAI. Car pour avoir accès à "Internet", il faut bien y être relier. En gros parmi tous ceux qui participe a ce réseau wifi autonome, si au moins à un accès internet, alors tous en bénéficie. Mais ça n’empêche pas de faire du filtrage.
Le #826301
@Jarode

y'a bien des hacker russe qui arrivent à créer une ligne cellulaire pour téléphone et sans passer par aucun opérateur, alors on pourrait logiquement le faire avec internet. :?

C'est vrai que ça parait sans doute impossible pour nous, mais qui sait.
Le #826381
@FRANCKYIV : En fait tous les ordinateurs du réseau Commotion sont reliés entre eux et il suffit qu'un seul avec une bonne bande passante (par exemple hébergé chez Google, mais ça peut être n'importe qui d'autre) fasse la passerelle avec Internet pour que tout le réseau Commotion ait accès à Internet. C'est exactement comme ça que fonctionne TOR justement.

Sinon, je ne comprends pas ceux qui râlent. On a là *enfin* un vrai Internet libre qui pourrait émerger, la crème de la crème quoi, et vous trouvez le moyen de gueuler. Sérieusement, mieux contre la censure on peut pas faire. Alors sortez un peu de votre esprit étroit et acceptez pour une fois que les USA ne font pas que des choses horribles pour détruire l'humanité.

Pour rappel, Internet c'est eux à la base.
Le #826391
@Jarode : Le but c'est justement que tout le monde migre peu à peu vers Commotion et lorsque le grand public sera équipé de Wi-Fi longue distance ou équivalent (type WiMAX ou fréquences 4G), alors on pourra peu à peu se passer du modèle de l'Internet centralisé tel qu'on le connaît actuellement pour avoir enfin un Internet réellement libre.

Et oui il faut actuellement des passerelles pour faire le lien avec Internet, mais si tout le monde adopte ce réseau, alors Commotion *sera* Internet et plus aucune censure ne sera possible.

A mon avis les opérateurs de télécoms doivent voir d'un très sale oeil ce projet (et les gouvernements de surcroît).
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]