Console Virtuelle : Focus de septembre

Le par  |  0 commentaire(s)
Le mois de septembre nous a permis de profiter du premier opus de la série Gradius à débarquer sur Super Famicom : Gradius III. Nous voilà devant l'un des pionniers du shoot 'em up, au même titre que R-Type.


En avance sur l'heure
Gradius III   PochetteGradius est l'une des plus prestigieuses séries de shoot 'em up spatial développée par Konami. Après deux épisodes sortis sur bornes d'arcade, Famicom et MSX, Gradius III débarque en pionnier sur la Super Famicom, avant R-Type en 1991. À l'époque, il fallait donc une console japonaise ou américaine (ou tout du moins un adaptateur) afin de pouvoir jouer à Gradius III puisqu'il n'est sorti qu'au Japon et aux USA.

Contrairement au titre d'Irem Software, le troisième épisode de Gradius ne prend pas beaucoup de risque en terme de gameplay avec un portage très proche de la version arcade. Ceci dit, plusieurs éléments font que cet épisode est très intéressant et particulièrement accrocheur, malgré une technicité qui laisse parfois à désirer.


Le paramétrage de l'armement
Au début de votre partie, vous aurez le choix entre quatre gabarits d'évolution de votre armement. Bien évidemment, il est également possible d'éditer sa propre sélection afin d'obtenir les armes qui correspondent le mieux à votre prise en main. Vous pouvez également gérer les protections qui gravitent autour de votre fragile vaisseau. Une fois lancé dans la bataille, vous récupérerez des modifications offensives une fois certains vaisseaux abattus. Des tirs horizontaux, verticaux, en diagonale, des bombes et autres lasers seront de la partie.

Il faudra donc être vigilant aux choix que vous ferez puisque certaines armes ne seront pas toujours à votre avantage selon la configuration des niveaux. De toute façon, chaque continu utilisé vous permet d'affiner à nouveau votre armement. Le déroulement du jeu se veut donc dans le même esprit de Gradius II avec des décors toujours changeant, des ennemis toujours plus nombreux et féroces, ainsi que des boss toujours aussi imposants et difficiles. Tout cela rend le jeu très corsé et il faudra vous accrocher pour terminer le jeu sans passer irrémédiablement par la case Game Over !

Gradius 3 Gradius III   3


Graphiquement faiblard
Ne soyons pas non plus mauvaise langue, le moteur graphique n'est pas réellement mauvais, mais il aurait pu être bien plus synchronisé. De ce fait, on se retrouve rapidement dans une effusion de ralentissements agaçants quand il y a trop d'ennemis à l'écran, et cela démarre dès le premier niveau. Néanmoins, les décors sont très détaillés et les animations laissent les précédents volets 8 bits sur le banc de touche.

Voilà donc le seul « défaut », accompagné de sa difficulté effroyable qui rebutera très certainement de nombreux joueurs, même assidus aux shoot 'em up. Néanmoins, l'effet Gradius est bel et bien là et c'est ce qui compte !

Gradius III   1 Gradius III   2
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos commentaires
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]