Contraception : une puce télécommandée pour 2018

Le par  |  8 commentaire(s) Source : MIT
médicaments

Alors que le scandale de la pilule Diane 35 est encore dans les mémoires, des chercheurs du prestigieux MIT viennent d'annoncer l'arrivée prochaine d'une puce contraceptive télécommandée.

Le Massachusetts Institute of Technology ( MIT) a récemment reçu le financement de la Fondation Bill & Melinda Gates pour le développement d'une nouvelle forme de contraception. Les chercheurs viennent ainsi d'annoncer avoir conçu une puce sous-cutanée qui sera activable à l'aide d'une télécommande.

Puce Flash NAND 128 Go. Le principal avantage de cette puce de 20 millimètres de côté pour 7 mm d'épaisseur sera sa durée : elle devrait pouvoir rester sous la peau des porteuses pendant 16 ans sans se dégrader, ni entrainer de complication quelconque. Mais le fait qu'elle soit activable et désactivable en fait également un argument de taille au sein des méthodes de contraception traditionnelles.

Si des implants existent déjà, ils impliquent une opération chirurgicale mineure afin de les retirer lorsque la patiente souhaite redevenir fertile. Ici, avec une simple télécommande, il sera possible aux femmes de contrôler leur fertilité sans avoir recours à un médecin ni chirurgien.

La puce délivrera une dose quotidienne de 30 mg de lévonorgestrel, un progestatif utilisé dans les pilules classiques. La quantité suffisante pour assurer 16 ans de fonctionnement sera stockée dans un réservoir de 1,5 cm de large. Ce dernier est équipé d'un joint de titane et de platine. Grâce à une batterie, la puce envoie un courant électrique qui fait chauffer le joint qui se dilate et laisse passer la dose nécessaire de lévonorgestrel.

La pilule du futur sera fabriquée par Micro Chips et fait déjà l'objet de tests cliniques ( elle délivre pour l'instant des médicaments luttant contre l'ostéoporose chez les femmes ménopausées). Le MIT souhaiterait pouvoir commercialiser cette dernière dès 2018.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1789892
le coté télécommande je trouve ça un peu limite . et attention aux interférences
Le #1789912
Et au niveau des brevets, le gamin aura un DRM de chez crosoft ?
Le #1789982
Taille de ladite batterie?

C'est dingue, dans quasiment tous les articles traitant de micro-électronique on lit juste sobrement "une batterie". Une raison à ça? Les batteries ne sont étudiées qu'en toute fin de recherche?
Le #1790082
Avant de s'"amuser" avec la bionique, faudrait peut-être tester un peu plus longtemps...
Le #1790422
Kyll a écrit :

Taille de ladite batterie?

C'est dingue, dans quasiment tous les articles traitant de micro-électronique on lit juste sobrement "une batterie". Une raison à ça? Les batteries ne sont étudiées qu'en toute fin de recherche?


Ce n'est plus tellement le problème. Très souvent, il y aura soit une recharge par induction soit en utilisant la salinité du corps humain.
Si la flacon est pour 16 ans, il n'y aura a le faire recharger qu'une seule fois dans toute une vie.

Le lobby des pillules va bien essayer de brider ça.

Sinon, ca sera hyper pratique pour les diabétique ce truc.
Le #1790462
J'attends le premier hack avec impatience :-)
Le #1790472
J'attends le premier hack avec impatience :-)
Le #1790892
matinciel a écrit :

J'attends le premier hack avec impatience :-)


Idem... Je me demande bien ce que ça donne 16ans de contraceptif en une seule dose...

Sachant que toute électronique est piratable, en 16 ans y'aura forcément des tas de failles découvertes...

Et si c'est pas l'overdose ce sera le gamin pas souhaité....
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]