Panique en Corée du Sud : piratage massif de cartes de crédit

Le par  |  3 commentaire(s)
Carte bancaire

Près de 50 millions d'habitants et au moins 20 millions de victimes d'un vol de données dont des cartes de crédit.

Les clients de trois sociétés coréennes - KB Kookmin Bank, Lotte Card et Nonghyup Bank - ont été les victimes d'un vol massif de données dont des numéros de sécurité sociale, adresses, informations de paiement et des numéros de cartes de crédit. Dans un pays qui compte près de 50 millions d'habitants, ce piratage concerne plus de 20 millions de personnes.

Coree Sud drapeauL'AFP rapporte que des " dizaines de milliers de personnes ont demandé le blocage de leur carte de crédit " tandis que depuis le début de la semaine, " plus de 1,5 million de personnes ont annulé leurs moyens de paiement électronique ".

La faille semble être venue de l'intérieur. Ayant travaillé pour le bureau d'analyse des crédits Korea Credit Bureau, un consultant IT a été interpellé. Dans le cadre de ses missions, il est soupçonné d'avoir eu accès à des bases de données et d'avoir copié des données sensibles sur un disque dur externe.

Selon un responsable des Services de surveillance financière cité par la BBC, les données ont pu être dérobées facilement parce qu'il n'y avait pas de chiffrement et les sociétés émettrices des cartes de crédit ne savaient qu'il y avait des copies.

Il ne s'agit donc a priori pas d'un piratage de haut vol mais plus d'un individu qui a profité de l'accréditation qui lui était offerte. Âgé de 39 ans, il aurait notamment revendu des données volées à des sociétés de marketing téléphonique dont les dirigeants ont aussi été arrêtés.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1633382
King John Un cherches du financement pour ses armements nucléaires
Le #1633592
quelque que soit le pays, du moment ou des données sont stockées, il devrait y avoir obligation de faire contrôler le site pour corriger les failles.
Aujourd'hui, les webmasters se reposent sur des cms et plugins tout prêt qui sont souvent à l'origine d'une faille, et dès qu'une faille est repérée sur un module, c'est tous les sites qui l'utilisent qui sont exploitables.
Un webmaster digne de se nom doit maitriser ce qu'il fait et ne pas simplement installer un cms et copier des photos, je me souvient d'une amie webmaster qui faisait des sites à ses débuts avec bloc note, ses sites n'ont jamais été victime de piratage, du jours ou elle à commencer à utiliser des cms pour avoir une meilleur productivité, ces sites se font pirater. Aujourd'hui, elle veut retourner au bloc note...

Le #1633622
warsoft a écrit :

quelque que soit le pays, du moment ou des données sont stockées, il devrait y avoir obligation de faire contrôler le site pour corriger les failles.
Aujourd'hui, les webmasters se reposent sur des cms et plugins tout prêt qui sont souvent à l'origine d'une faille, et dès qu'une faille est repérée sur un module, c'est tous les sites qui l'utilisent qui sont exploitables.
Un webmaster digne de se nom doit maitriser ce qu'il fait et ne pas simplement installer un cms et copier des photos, je me souvient d'une amie webmaster qui faisait des sites à ses débuts avec bloc note, ses sites n'ont jamais été victime de piratage, du jours ou elle à commencer à utiliser des cms pour avoir une meilleur productivité, ces sites se font pirater. Aujourd'hui, elle veut retourner au bloc note...


Ce que tu dit n'est pas faut mais là visiblement rien à voir. C'est un informaticien qui a eu un accès physique aux bases de données qui elles n'était pas chiffré
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]