La Corée du Sud est cyberattaquée

Le par  |  1 commentaire(s)
Réseau botnets

La Corée du Sud est victime d'une cyberattaque d'envergure qui a paralysé plusieurs de ses sites gouvernementaux. Une cyberattaque expérimentée quelques jours plus tôt par les États-Unis.

Réseau botnetsLes autorités sud-coréennes sont en alerte après que plusieurs sites gouvernementaux aient été rendus inopérants suite à une cyberattaque. Parmi ces sites Web, celui du bureau du président, du ministère de la Défense et de l'Assemblée nationale qui ont croulé sous les requêtes générées automatiquement sous la houlette d'un logiciel malicieux. Les serveurs n'ont ainsi pas pu faire face arrivant à saturation pour un total de 25 sites concernés. Un retour à la normale est cours.

Pour cette attaque par déni de service distribué en règle qui a débuté mardi matin pour se poursuivre jusqu'à aujourd'hui, les regards se tournent inévitablement vers la toute proche Corée du Nord. Selon l'AFP qui cite des déclarations des services secrets sud-coréens à plusieurs députés, c'est effectivement la Corée du Nord qui se cache derrière ces attaques. L'information n'a toutefois pas été confirmée de manière officielle.

L'Associated Press rapporte de son côté que le pays de l'Oncle Sam a également été la cible de telles cybarattaques perpétrées le jour de sa fête nationale le 4 juillet dernier. Des cyberattaques auxquelles n'ont pas résisté plusieurs sites gouvernementaux. Une étrange coïncidence à l'heure où les tensions avec la Corée du Nord sont à fleur de peau.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #487351
On se demande si les administrateurs savent a quoi servent les honeypot.

Il serait temps que l'IPV6 se démocratise dans le monde qu'on rigole un coup quand l'ip de ta machine à laver ou ton frigo t'auront hackés..
Tu voudras passer une commande à l'aide du serveur web de ton frigo sur ooshop et le colis arrivera chez les chinois du fbi, ou plutot le kgb de la corée...
nous en france, on craint rien, on a hadopi1 et 2, ça va nous filtrer les méchants crackers, en plus avec le mouchard hadopi, on pourra savoir de qui ça vient et envoyer sark...euh le GIGN.
Anéfé, rien de tout ne serait arrivé s'ils avaient mis en place le pare-feu d'openoffice.....
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]