Cybercrime : Microsoft propose de former les autorités

Le par  |  5 commentaire(s)
Phishing

Microsoft espère que la Commission européenne va apporter son soutien financier pour la création de deux Centres d'Excellence en France et en Irlande afin de former les autorités judiciaires à la lutte contre le cybercrime.

Notamment avec des universités, Microsoft oeuvre au lancement d'une initiative pour la création de Centres d'Excellence universitaires dont la mission sera de former les autorités judiciaires (dans l'UE et ailleurs) aux techniques d'investigation contre le cybercrime.

PhishingLa firme de Redmond cherche cette semaine à obtenir le soutien de la Commission européenne pour cette initiative baptisée 2CENTRE : Cybercrime Centres of Excellence Network for Training, Research and Education. Les deux premiers centres qui ouvriront leurs portes en 2010 seront situés en Irlande avec l'Université de Dublin, et en France avec la ville de Troyes et son Université de Technologie.


Formation des Experts du cybercrime
Dès cet été, l'Université de Dublin proposera avec l'aide de Microsoft un cours pilote sur le reverse engineering et les logiciels malveillants. D'autres cours seront par la suite proposés : préserver la scène de crime électronique, exploiter des techniques d'investigation spécifiques aux crimes sur Internet, exploiter des techniques d'investigation sur les réseaux, collecter et corroborer les preuves d'une activité cachée, gérer des opérations de renseignement.

Concernant l'Université de Technologie de Troyes, Microsoft indique qu'elle forme déjà chaque année de 50 à 60 gendarmes, pour moitié reconnu comme des spécialistes de la lutte contre le cybercrime et enquêteurs NTECH (spécialisés en nouvelles technologies).

" Bien que nous ayons encore un long chemin à parcourir et beaucoup d'efforts à fournir, il devient de plus en plus difficile aux cybercriminels d'exploiter des faiblesses dans nos logiciels. Malheureusement, les pirates ne désarment pas pour autant. Et au lieu de s'attaquer aux faiblesses des logiciels, ils préfèrent aujourd’hui s'attaquer aux faiblesses humaines en développant de nombreuses arnaques "

, a déclaré Roger Halbheer, Chief Security Advisor chez Microsoft pour la région EMEA.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #424161
"Bien que nous ayons encore un long chemin à parcourir et beaucoup d'efforts à fournir, il devient de plus en plus difficile aux cybercriminels d'exploiter des faiblesses dans nos logiciels."

N importe quoi
Le #424211
/...et en France avec la ville de Troyes et son Université de Technologie./----

en souvenir des chevaux ?

la commission ferait bien de condamner crosoft pour ses ventes liés.
yen a marre des 'pinochet' ricain


Le #424311
freeman >Ben si, c'est un fait

mapool >Et des commentaires hors de propos
Le #424391
Luchy

mes commentaires je les assume et j'ecris ce dont j'ai envie.

si ceux ci ne te plaisent pas fais en l'impasse.


Le #424771
+1 avec mapool
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]