Réforme territoriale : les cybersquatteurs anticipent l'enregistrement des noms de domaine

Le par  |  3 commentaire(s)
réforme territoriale

Avec 277 voix contre 253 en seconde lecture, les députés ont adopté le projet de loi de réforme territoriale, qui fixera à 13 le nombre de régions métropolitaines. Une aubaine pour les adeptes du cybersquattage.

C'est un sujet qui fait débat, la réforme territoriale vient pourtant d'être validée par les députés, ce qui devrait amener à une restructuration du territoire national sous la forme de 13 régions, contre 22 actuellement , mais aussi contre la proposition de 15 régions proposées par le Sénat.

réforme territorialeSi la mesure devait définitivement être validée par la Commission mixte paritaire le 27 novembre après un consensus entre la solution proposée par l'assemblée et celle soumise par le Sénat, pour certains internautes, la situation ne fait plus aucun doute et les investissements sont de mise.

Ainsi, la mesure à peine évoquée, certains se lançaient déjà dans la réservation de noms de domaine, souhaitant mettre la main sur les sites des prochaines régions avant même qu'elles ne soient prononcées.

C'est le cas par exemple pour la région qui rassemblera Midi-Pyrénées et Languedoc-Roussillon. Ont ainsi déjà été réservés par des particuliers plusieurs noms de domaines comme www.midi-roussillon.fr, languedoc-pyrenees.fr ou encore pyrenees-languedoc.fr.

L'affaire concerne une grande majorité des noms de domaine en rapport avec la nouvelle réforme territoriale, avec un but en tête pour les cybersquatteurs : toucher gros.

Comme pour les grandes marques, certains films, séries ou suites de jeux vidéo, la pratique est simple et a toujours un objectif commun: réserver les noms de domaine en attendant qu'une marque la revendique, afin d'en négocier la cession moyennant le paiement qui s'évalue avec la popularité de l'acheteur.

La pratique n'est pas illégale, et les collectivités auront grand mal à revendiquer les noms de domaine déjà réservés une fois la nouvelle répartition mise en place. Il faudra alors entamer des négociations avec les propriétaires, ou tout simplement envisager de recourir à des noms de domaines restés libres.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1819484
J'aurais dû le réserver...
Le #1819501
A mon avis, y'a moyen de se faire quelques compléments de salaires !!!
Le #1819512
est avec la mondialisation ce genre de pratique à gerber n'est pas fini.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]