Dark Web : le FBI a hébergé des images pour hacker des pédophiles

Le par  |  14 commentaire(s) Source : Motherboard
Hacker

Afin d'identifier des utilisateurs d'un site pédopornographique, le FBI a pris le contrôle d'un site caché sur le réseau Tor, l'a déployé sur ses serveurs et a piraté les ordinateurs d'individus.

En février 2015, le FBI a pris le contrôle du site Playpen suite à la saisie de son serveur. Ce site avait ceci de particulier qu'il s'agissait d'un service caché Tor considéré comme le plus grand " connu " en matière de contenus pédopornographiques.

TorFlowPlutôt que de fermer le site, le FBI l'a fait tourner sur ses propres serveurs pendant une durée de 13 jours et a donc hébergé les sordides contenus. Une pratique atypique qui a permis d'infecter avec un malware des ordinateurs se connectant au site.

Grâce à ce hack, le FBI a pu obtenir des adresses IP normalement dissimulées dans le réseau d'anonymisation Tor, des adresses MAC de machines ainsi que diverses informations techniques. De l'ordre de 1 300 adresses IP ont été recueillies.

Selon la dénomination du FBI, son dispositif d'intrusion est une technique qualifiée de Network Investigation Technique. Chaque fois qu'un utilisateur se connectait au site en saisissant des identifiants, le FBI était autorisé à déployer la NIT.

Plus d'une centaine de personnes ont été inculpées. Néanmoins, l'action du FBI était inscrite dans le cadre d'une opération de plus grande envergure baptisée Operation Pacifier et menée en collaboration avec Europol. Des ordinateurs dans plusieurs pays ont été hackés, dont au Danemark, en Grèce et au Chili. Des cas sont également probables en Turquie et en Colombie.

Selon un ancien agent du FBI, il a s'agi d'exploiter une " fenêtre d'opportunité pour entrer dans l'un des lieux les plus sombres sur Terre " et il n'y avait pas d'autre option pour y parvenir et identifier rapidement autant d'individus.

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1877282
Putain ! Ils ont le swag le FBI

Le #1877283
" il n'y avait pas d'autre option pour y parvenir et identifier rapidement autant d'individus."

Tout comme on peut tous les condamner à mort sans procès: y'a pas d'autres options pour parvenir à éliminer rapidement autant de personnes....


C'est sur que respecter la loi, c'est plus difficile... mais c'est ça qui légitimise le travail de la justice.

Le #1877284
Héberger des contenus pédo-pornographique ... ils devraient s'arrêter eux-même ...
Le #1877288
Toujours est-il que des gens qui regardent ce genre de photos ont un soucis, et ils doivent au moins être soignés sinon emprisonné/surveillés.
Puis choper quelqu'un sur le dark est assez compliqué donc il faut bien user de méthodes différentes.
Le #1877291
Je suis d'accord. Faut faire gaffe quand on ce genre de soucis il faut aller en parler plutôt que de chercher à assouvir un plaisir aussi malsain.

La nature humaine est très compliquée, et si l'on veut éviter le pire en empêchant certains individus de commettre l'irréparable, alors il faut agir de cette manière.

Combattre le feu par le feu.

Tous ne sont pas dangereux, mais sur les centaines d'interpellations, peut être, un ou plusieurs enfants viennent d'être sauvés d'une agression potentielle dans les jours/mois/années à venir qui sait...

C'est génial d'avoir des sensations, des fantasmes et autres plaisirs inavouables.. Mais lorsqu'il s'agit de bafouer la vie et l'intégrité d'un individu qui plus est d'un enfant, il faut savoir dire stop.


Le #1877295
Es-ce légal d'utiliser des pratiques illégales pour arrêter des hors la loi ?
Y'a vraiment un juge ou une équivalence qui va donner son accord pour ça ?
Ils utilisent des documents de quelles provenance ?
Ne sont-ils pas supposés les détruire dès leurs acquisitions ?
Le #1877298
Ils ne se posent pas de problèmes de conscience aux FBI ?
Le #1877300
5COMM a écrit :

Es-ce légal d'utiliser des pratiques illégales pour arrêter des hors la loi ?
Y'a vraiment un juge ou une équivalence qui va donner son accord pour ça ?
Ils utilisent des documents de quelles provenance ?
Ne sont-ils pas supposés les détruire dès leurs acquisitions ?



Y'a encore pas si longtemps, en France, y'avait le principe d'intégrité / loyauté face à la loi et aux citoyens:

Les forces de l’ordre n'avaient pas le droit d'enfreindre eux même la loi dans le cadre de leur travail, même pour arriver à leur "fin" (ni même d'agir de façon "malhonnête", par exemple en provoquant les gens, se déguiser pour se faire passer pour un "fournisseur",...)

Progressivement, y'a eu exceptions sur exceptions (lutte contre le grand banditisme, drogue, pédopornographie...) au point d'en arriver au point que même pour des contraventions, c'est parfois possible maintenant....
Le #1877301
"La loi, c'est moi."
Le #1877310
Comme pour "serrer" le chauffard qui roule à 200 km/h sur autoroute, les autorités pourchassent le contrevenant, en roulant à plus de 250 km/h parfois ...
Là, c'est pareil, le FBI trempe dans les bas fonds d'internet pour identifier des pédophiles !
Maintenant, faut "flirter" avec le délit pour arrêter un délinquant .... y'a plus moyen de parvenir à ses fins par des moyens dits "conventionnels" ?
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]