Netflix : les débits chutent encore sauf pour SFR THD

Le par  |  8 commentaire(s)
Netflix

Sur les débits moyens de Netflix en France, SFR THD prend la tête et Free demeure bon dernier. Hormis pour le nouveau leader, les débits sont en baisse.

Comme tout les mois, Netflix publie son indice de performance des fournisseurs d'accès à Internet. Il donne une indication sur les FAI proposant la meilleure expérience de streaming aux heures de grande écoute pour ce service de vidéo à la demande par abonnement. Les débits moyens affichés ne concernent pas les réseaux cellulaires.

En tête de classement, Bouygues Telecom et SFR THD (fibre et câble ; comprend Numericable) se disputent toujours la première place. Sur le relevé du mois de février, c'est cette fois-ci à l'avantage de SFR THD qui est le seul à enregistrer une hausse du débit moyen. Ce dernier est de 3,83 Mbps et de 3,71 Mbps pour Bouygues Telecom.

Orange se classe toujours à la troisième place avec 3,44 Mbps, devant SFR avec 3,15 Mbps. Free semble être définitivement abonné à la dernière place avec un débit moyen qui repasse sous la barre des 3 Mbps (2,97 Mpbs).

netflix-debits-france-fai-fevrier-2016
Depuis novembre 2015, les débits de Netflix en France observent globalement une tendance à la baisse pour l'ensemble des FAI. Le rebond de SFR THD en février intervient après une chute notable en janvier dernier. Free est parti pour se rapprocher de son plus bas historique de septembre 2015. Soulignons bien que le rapport ne vaut que pour le service Netflix lui-même.

netflix-debits-france-fai-fevrier-2016-evolution
Sur les débits moyens mesurés pour 16 pays en Europe, SFR THD place la France en 12e position. En prenant comme référence les FAI avec les plus bas débits moyens pour chaque pays, Free place la France en 9e position. Pour une qualité HD, la recommandation de Netflix est un débit de 5 Mbps.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1885528
Bof il faut savoir qu'aucun accord n'a été établi entre Free et Netflix donc là on a le débit qui transite seulement selon la disponibilité de la collecte. Pas d'accord donc pas de financement, ils n'auront pas un meilleur débit tant que Netflix n'accepte pas de payé Free. (Tu te rend sur une autoroute payante et tu essaie de négocié le prix, normal qu'on t'envoie sur les départementales/nationales, chemin + long et gratos)

Et c'est là qu'on se rend compte que si Netflix passait un accord avec Free, celui-ci serait dans le top 3 voir probablement leader.

Mais bon, on va pas chipoté, l'accord n'est pas prêt d'être signé.
Le #1885529
C'est l'effet "Etat d'Urgence" dans le pays des droits de l'homme... Écouter tout un chacun (genre analyser les trames TCP/IP) cela peut pas se faire sans une baisse significative de la qualité ressentie par les usagers (requêtes https qui n'aboutissent pas, lenteurs excessives anormales etc ... etc...) c'est plus simple de passer par un vpn pour lire son courrier électronique que de passer par le frontend avec certains fournisseurs d'accès qui ont un peu trop le petit doigt sur la couture du pantalon.
Le #1885542
Ou l'inverse !
Quelqu'un qui n'a pas d'abonnement internet et qui veut netflix.
Il prend un abonnement chez Free qu'il paie 350€ (par an), et au final, free lui fournit un débit limité volontairement et netflix rame. Est-ce normal ?
Le #1885556
saepho a écrit :

Ou l'inverse !
Quelqu'un qui n'a pas d'abonnement internet et qui veut netflix.
Il prend un abonnement chez Free qu'il paie 350€ (par an), et au final, free lui fournit un débit limité volontairement et netflix rame. Est-ce normal ?


Il y a préservation de la neutralité du net. Il prend Free, et Free lui fournit le service. Cependant l'abonné paie pour avoir accès à internet, pas à Netflix, donc Free doit garantir l'accès à tous. Ce n'est pas parce que tu veux regardé Netflix que tu dois me privé de regardé autre chose. Netflix te vend un abonnement, si il a beaucoup plus d'abonnés et qu'ils pompent à mort, Free investira petit à petit pour que le réseau soit moins saturé car l'investissement initial n'est pas suffisant et donc il faut trouvé les moyens et l'argent et donc économisé pour investir encore plus (exemple avec YouTube), et donc pour pouvoir assuré un excellent débit quel que soit la situation, mais Netflix achemine gratuitement sur cette autoroute et fait du bénéfice tout en "dégradant" le réseau.
Il faut donc bien qu'il participe un peu non ?? On lui demande pas de financé entièrement l'augmentation du réseau, juste de payé une petite part pour justement permettre l'augmentation du débit d'acheminement lorsqu'il devient nécessaire.
Le #1885560
Quand on paye un abonnement FAI illimité soit-disant 8 ou 18 Mbs presque 450 euros par an on peut exiger de ne pas être bridé ! Avec un constat amer : aucun fournisseur d'accès ne parvient au minimum requis pour de la HD si on en croit Netflix. Loin de là.
Le #1885562
MaGts495 a écrit :

Bof il faut savoir qu'aucun accord n'a été établi entre Free et Netflix donc là on a le débit qui transite seulement selon la disponibilité de la collecte. Pas d'accord donc pas de financement, ils n'auront pas un meilleur débit tant que Netflix n'accepte pas de payé Free. (Tu te rend sur une autoroute payante et tu essaie de négocié le prix, normal qu'on t'envoie sur les départementales/nationales, chemin + long et gratos)

Et c'est là qu'on se rend compte que si Netflix passait un accord avec Free, celui-ci serait dans le top 3 voir probablement leader.

Mais bon, on va pas chipoté, l'accord n'est pas prêt d'être signé.


Les autoroutes sont payées par leurs usagers (nous), pas par les fournisseurs de services.
C'est donc à Free de faire son métier de transporteur, et non à Netflix de payer une taxe d'autoroute.
Le #1885568
Euh, vous avez remarqué qu'on parle de débit «moyen» dans l'article, pas de débit max et/ou limité...
La seule déduction qu'on peut en faire, c'est qu'en France, et pour regarder Netflix, en «moyenne» il vaut mieux être chez SFR fibre, puis Bouygues, puis Orange, puis SFR (adsl) et enfin Free.
Et ceci pour février 2016, il vaudrait mieux des stats annuelles.
Le #1885569
Vikingfr a écrit :

MaGts495 a écrit :

Bof il faut savoir qu'aucun accord n'a été établi entre Free et Netflix donc là on a le débit qui transite seulement selon la disponibilité de la collecte. Pas d'accord donc pas de financement, ils n'auront pas un meilleur débit tant que Netflix n'accepte pas de payé Free. (Tu te rend sur une autoroute payante et tu essaie de négocié le prix, normal qu'on t'envoie sur les départementales/nationales, chemin + long et gratos)

Et c'est là qu'on se rend compte que si Netflix passait un accord avec Free, celui-ci serait dans le top 3 voir probablement leader.

Mais bon, on va pas chipoté, l'accord n'est pas prêt d'être signé.


Les autoroutes sont payées par leurs usagers (nous), pas par les fournisseurs de services.
C'est donc à Free de faire son métier de transporteur, et non à Netflix de payer une taxe d'autoroute.


Mais bien sûr. Quand tu importe quelque chose, le camion qui vient en France te le livré, il passe gratuitement par l'autoroute ou bien tu paye un supplément de livraison que le transporteur te demande pour pouvoir rentabilisé l'essence et les péages ??

A l'image du camion, c'est lorsque tout le monde paie une petite partie qu'on peut transporté ensemble.
Internet fonctionne de la même façon : les FAI construisent les autoroutes payé par les abonnés pour permettre l'acheminement. Les abonnés importe des services, mais à ce que je sache, c'est pas les FAI qui paient la livraison. Sinon les FAI prendrons + des abonnés, en plus du services que tu payes.

En suivant votre logique, aujourd'hui on ne pourrai même pas accéder à GNT vu le nombre de personnes utilisant YouTube, Facebook, Twitter, etc... !!!
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]