Dépenses IT mondiales : Gartner réduit sa prévision 2010

Le par  |  0 commentaire(s)
Gartner logo pro

Les dépenses IT mondiales vont progresser en 2010 mais moins que ce Gartner avait initialement prévu, en raison de la forte dévaluation de l'euro par rapport au dollar.

Gartner logo proLe cabinet d'études Gartner remet à jour son estimation des dépenses IT mondiales. Il prévoit désormais une croissance de 3,9%, correspondant à 3 350 milliards de dollars, alors qu'elle était estimée à 5,3% en début d'année.

La différence n'est pas liée à à la situation économique mais plutôt à la dévaluation continue de l'euro par rapport au dollar. " La crise de la dette souveraine européenne génère un impact sur la prévision des dépenses IT mondiales ", avertit Richard Gordon, analyste Gartner. " Le dollar s'est renforcé contre l'euro au deuxième trimestre 2010, ce qui va conduire à une pression négative sur la croissance des dépenses IT en dollars. "

Avec les mesures d'austérité décidées dans plusieurs pays européens, en vue de reprendre la maîtrise des déficits publics sous cinq ans et de réduire la dette sur dix ans, les dépenses du secteur public vont connaître des contractions, tandis que le secteur privé, et notamment les fournisseurs des gouvernements, vont faire les frais de ces politiques.


Une prévision qui reste optimiste
Malgré tout, l'ensemble des postes de dépenses IT vont augmenter en 2010, par rapport à 2009, à commencer par celui du hardware, dont la croissance devrait atteindre 9,1%, soit 334 milliards de dollars, grâce  la reprise des cycles de remplacement de matériel et la migration vers Windows 7, attendue massivement au second semestre 2010.

Logiciels, services IT et télécommunications verront en revanche leur croissance s'amollir, avec une progression autour de 3%, ce qui n'est déjà pas si mal par rapport aux décrochages observés l'an dernier.

" Notre nouvelle prévision des dépenses IT reflète le fait que l'évolution de la situation économique est stable mais reste vulnérable à des chocs sur certains marchés clés et domaines d'activité, ce qui signifie que les décisions associées aux dépenses IT devront être prises avec soin ", explique Richard Gordon.

Malgré tout, l'année 2010 est vue par les décideurs comme celle d'un retour à la croissance, avec la possibilité de lancer des stratégies plus audacieuses.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]