Dérive : La vente d'armes à feu, le nouveau fléau d'instagram

Le par  |  5 commentaire(s) Source : The Verge
XnConvert screen2

On savait déjà depuis plusieurs mois que dans certains pays, Instagram était déjà utilisé pour mettre en avant les produits de certaines boutiques. Actuellement, le phénomène a été plus largement repris par la communauté d'utilisateurs pour se spécialiser dans la vente d'armes à feu.

Le Daily Beast met aujourd'hui le doigt sur un phénomène qui a tendance à se propager sur le réseau de partage de photos Instagram, celui de la prolifération des petites annonces concernant la vente d'armes à feu.

vente armes instagram 2 Si des sites marchands comme Craiglist bannissent régulièrement les annonces concernant des armes, et que d'autres nécessitent des autorisations pour accueillir ces mêmes petites annonces concernant de la vente de particulier à particulier de matériel encadré par la loi, il semblerait que cela ne pose pas réellement de problème de conscience au réseau d'Instagram.

Il suffit d'effectuer une recherche avec le hashtag #forsale pour tomber sur une liste impressionnante d'articles mis en avant pour une vente ou un échange directement sur le réseau. Pourtant, Instagram n'a absolument pas cette vocation de se positionner comme un site de vente, d'ailleurs, aucune allusion à cette utilisation n'est faite dans ses conditions d'utilisation.

Selon la localisation et la nature du matériel, les ventes ne sont pas forcément illégales, du moment que les deux parties de la transaction respectent les lois dans leur pays ou dans leur état.

Pourtant, des avocats estiment que cette tolérance du réseau Instagram facilite un peu trop les échanges et l'acquisition d'armes à feu et le marché noir. En outre, des annonces a priori légales peuvent amorcer des rencontres et des discussions concernant la transaction de matériel beaucoup moins en respect avec la loi.

La situation soulève ainsi deux points : la liberté d'expression des utilisateurs et la popularité du site qui en vient à être prefféré aux traditionnelles plateformes d'annonces, ces mêmes sites qui prélèvent souvent des commissions sur les échanges.

La législation concernant l'acquisition et la détention d'armes à feu aux États-Unis étant encore un sujet sensible à l'heure actuelle, on ne sait pas si des mesures seront prises immédiatement pour restreindre l'usage de ces plateformes sociales à des fins impliquant la transaction d'armes, néanmoins, plusieurs associations se sont déjà exprimées en faveur d'une interdiction de ce type d'annonces sur l'ensemble des réseaux sociaux et autres sites non encadrés ou ne disposant pas d'une autorisation spécifique.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1537072
Mais oui les trafiquants d'armes vont poster des armes a la vu de tous le mondes pour se faire chopper en 2 sec
Le #1537342
Eagles84 a écrit :

Mais oui les trafiquants d'armes vont poster des armes a la vu de tous le mondes pour se faire chopper en 2 sec


http://www.journaldugeek.com/2013/08/23/le-genie-du-jour-le-trafiquant-darmes-qui-postait-ses-photos-sur-instagram/
Le #1537842
Leur devise: "Instagram is a fast, beautiful and fun way to share your life with friends and family"


Le #1537882
ils arrivent trop tard les cités sont déjà "équipés"
Le #1539582
mapool a écrit :

ils arrivent trop tard les cités sont déjà "équipés"


Bha il reste les campagnes !!! le sous équipement en matériel moderne est flagrant, regarde nos chasseurs utilisent des pétoires moyen-ageuses, il faut vite y mettre des M16
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]