Deutsche Telekom rassemble ses activités fixe et mobile

Le par  |  0 commentaire(s)
Deutsche Telekom HQ logo pro

L'opérateur européen Deutsche Telekom envisage de rassembler ses activités de téléphonie fixe et mobile pour mieux répondre à la nouvelle donne économique. Il pourrait par ailleurs se séparer de sa branche britannique T-Mobile UK.

Logo T-MobilePour maintenir son activité, l'opérateur Deutsche Telekom, présent dans plusieurs pays, ne compte pas se lancer dans un plan de restructuration conduisant à d'importantes suppressions d'emplois mais prévoit de réunir ses branches téléphonie fixe et téléphonie mobile au sein d'une division unique.

Pour René Obermann, président du groupe, " il ne s'agit pas de réduire les effectifs. Nous pensons que cela va renforcer la fidélisation de notre clientèle et renforcer notre chiffre d'affaires à moyen terme " . Certains postes redondants pourraient être perdus dans l'opération mais il s'agit aussi de réaliser des économies sur les coûts de fonctionnement en ne disposant plus que d'une unique structure.

Cette initiative prépare aussi le terrain pour des offres " tout en un " combinant usages fixes et mobiles, vers lesquelles tendent tous les gros opérateurs de télécommunication. La fusion des activités de Deutsche Telekom sera discutée en assemblée générale extraordinaire d'ici la fin de l'année.

T-Mobile UK sur la sellette
Logo Deutsche TelekomD'autre part, le Financial Times rapporte que les deux principaux actionnaires de l'opérateur, le gouvernement allemand et le fonds Blackstone, poussent la direction à se séparer de sa branche britannique, représentée par l'opérateur T-Mobile UK, dont les résultats financiers ne sont pas à la hauteur des attentes.

Cette séparation serait envisagée depuis six mois et pourrait prendre la forme soit d'une cession pure et simple soit d'un partenariat avec un concurrent  britannique pour reprendre des parts de marché. T-Mobile UK est actuellement le quatrième opérateur mobile au Royaume-Uni mais se voit durement concurrencé par les poids lourds Vodafone et Orange.

Parmi les candidats, l'opérateur 3 ( groupe Hutchison Wampoa ), cinquième acteur du marché, est envisagé. Il reste qu'une sortie de l'un des plus gros marchés européens est périlleuse, d'autant qe la branche T-Mobile US subit également une concurrence intense. En attendant, une réorganisation de la direction de T-Mobile UK est prévue.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]