Dexmo F2 : un exosquelette pour reproduire la sensation du toucher

Le par  |  3 commentaire(s) Source : ExtremeTech
Dexmo F2

Demain, nous devrions profiter d'une toute nouvelle sensation d'immersion dans les environnements virtuels grâce notamment aux casques de réalité comme l'Occulus Rift ou les équivalents concoctés par les géants du high-tech. Mais quid de la sensation du toucher ?

Prochaine étape dans le développement d'interfaces virtuelles en immersion totale : proposer des instruments permettant de reproduire la sensation du toucher ou la résistance physique aux utilisateurs.

Dexmo F2 Cela fait des années que les accessoiristes rivalisent d'idées pour stimuler toujours plus de sens chez les joueurs. On se souviendra ainsi de quelques gilets tactiques permettaient de reproduire les impacts de balle sur le torse et dans le dos de l'utilisateur.

Dexta Robotics souhaite approcher le sujet de façon différente, en misant sur un exosquelette focalisé sur les mains de l'utilisateur afin de simuler la sensation du toucher.

Le Dexmo F2 vient ainsi se positionner sur chaque doigt de l'utilisateur grâce à des sortes de leviers raccordés à un système de frein à disque. En fonction de ce que l'utilisateur manipulera avec ses mains dans l'environnement virtuel qui lui est projeté au travers d'un casque, une contrainte plus ou moins forte sera soumise à ses doigts pour reproduire la résistance que pourrait avoir un objet. Sans réellement le toucher, on pourrait avoir ainsi l'impression de tenir quelque chose de concret entre ses doigts.

  

Pour l'instant à l'état de prototype, le module ne propose pas de véritable réglage de la tension exercée, qui se limite à une fonction binaire contractée ou relâchée. Mais les chercheurs étudient la possibilité de régler indépendamment chaque module tout en lui apportant une grande amplitude de résistance simulée.

Pour financer son projet, Dexta Robotics devrait proposer un modèle simplifié au travers d'une campagne Kickstarter qui sera lancée prochainement, avec un prix de départ fixé à 200 $.

On espère qu'il s'agit là d'un premier d'une longue série de dispositifs proposant toujours plus d'immersion dans les environnements virtuels qui se révèlent déjà comme l'avenir du divertissement numérique.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1812680
Les joueurs sont une chose mineure, j'espère surtout qu’au final ces technologies permettront d'aider les personnes handicapées, notamment que des exosquelettes permettront à certains de se déplacer sans fauteuil roulant ; Mais s'il faut passer par la recherche pour l'armée et les jeux pour que cela profite un jour aux handicapés, alors c'est OK.

Le #1812698
D'accord avec toi paulette, mais c'est tout le temps la même chose, il faut de l'argent pour développer ce genre de technologie.
Et sans un but commercial ou militaire derrière, il n'y en a pas assez pour financer.

On peut le voir avec l'informatique, ça n'aurais pas avancé aussi vite sans que les entreprises mettent des milliards sur la table en R&D et après ça bénéficie à la science et à la médecine.

D'ailleurs, les smartphones sont une bonne chose pour les prothèses et les exosquelette puisque de nos jours la recherche est tournée vers la miniaturisation des composants et l’amélioration des batteries, deux domaines indispensable à la création de prothèses plus performante.

Après bon vu la description et les photos, ce truc la n'a pas vraiment l'air de faire avancer quoi que ce soit lol.
Le #1812704
La même chose miniaturisée ça le fait .
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]