L'ex-dictateur Manuel Noriega poursuit Activision concernant Call of Duty

Le par  |  8 commentaire(s) Source : Courthouse News
Manuel Noriega

L'éditeur Activision fait actuellement face à des poursuites judiciaires amorcées par Manuel Noriega, ex-dictateur du Panama, pour l'avoir modélisé dans le jeu Call of Duty Black Ops 2 sans avoir demandé son accord.

Entre 1981 et 1989, le général Manuel Noriega a pris le pouvoir du Panama. Détenu aux États-Unis pour trafic de drogue et blanchiment, Noriega est actuellement âgé de 80 ans et emprisonné au Panama.

Call of Duty Black Ops 2 - Manuel NoriegaCela n'a pas empêché l'ex-dictateur d'amorcer des poursuites judiciaires contre l'éditeur Activision, au sujet du jeu Call of Duty Black Ops 2. En effet, le général a été modélisé dans le célèbre FPS écoulé à plus de 20 millions d'exemplaires, mettant en avant son ancien statut d'agent double de la CIA.

Noriega accuse la société américaine d'avoir utilisé son image à des fins commerciales sans son accord dans le jeu.

La plainte a été déposée auprès de la Cour supérieure du comté de Los Angeles et met en évidence « Dans le but d'augmenter la popularité et les revenus générés par Black Ops 2, la défense a utilisé, sans autorisation ni consentement, l'image et la ressemblance du plaignant dans Black Ops 2 ».

Noriega a donc demandé des dommages et intérêts pour ce préjudice, d'autant plus qu'il s'agit d'un titre qui a regroupé plus d'un milliard de dollars en seulement quelques semaines de commercialisation.

Pour l'heure, Activision n'a pas répondu à cette accusation, mais il est clair que l'ancien dirigeant du Panama pourrait bien engranger une forte somme d'argent s'il venait à remporter ce procès.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1796152
Lol

Les descendants de HitIer et Staline vont pouvoir se faire des tonnes de blé

Cela dit, c'est une bonne et intéressante question de fond... parce qu'on imagine mal un jeu avec Madonna sans son accord et sans rémunération.
Le #1796212
Bah, ils vont lui payer ce qu'il demande, ils vont monter le prix de leurs DLC à 30$ et ils vont revenir dans leur argent assez rapidement...
Le #1796292
On peut retrouver le problème de la censure google, un dictateur peut être considéré comme un personnage historique, le jeux video étant un média cela peut aussi être considéré comme du droit à l'information je pense.

Après je ne sais pas quel usage Activision fait du personnage mais je trouverais immoral qu'un ex dictateur touche ne serait-ce qu'un dollard pour l'usage de son image.
Le #1796332
En tous cas, apparemment, être dictateur, ça n'arrange pas la peau

@Zuund: Comme l'a dit PauletteParis, quelque part, dictateur ou pas, ça reste une personne, et l'utilisation de son image ne peut être faite sans son consentement "dans la théorie". Après, en tant qu'ancien dictateur, si on considère qu'on lui a enlevé tous ces droits, il ne devrait avoir droit à rien, mais ça m'étonnerait que ça marche comme ça. On verra l'issu du procès...
Le #1796362
Ne connaissant pas le jeu, la précision qui aurait pu être intéressante est de savoir si le jeu utilise le personnage pour relater des faits avérés ou pour de la fiction dérivée du personnage.

@Fatmat: Je suis d'accord avec toi, son droit à l'image reste probablement valable. Cependant la nuance de personnage historique peut être intéressante à considérer, par rapport à Madonna qui ne me semble pas avoir changé l'histoire d'un pays.
Mais oui, c'est une question intéressante.
Le #1796452

Toute ressemblance avec des faits ou des personnages existants ou ayant existé ...

Vous connaissez la suite
Le #1796562
Et puis ça voudrait dire qu'on ne peut plus faire un film ou un livre sur une personne connue qu'elle soit vivante ou non.

A mon avis, le fait que la personne soit un "dictateur" n'a aucune importance, surtout que certaines personnes sont considérées comme des dictateurs par les USA et leurs amis (donc la France) alors qu'ils sont élus.

Le #1798732
PauletteParis a écrit :

Et puis ça voudrait dire qu'on ne peut plus faire un film ou un livre sur une personne connue qu'elle soit vivante ou non.

A mon avis, le fait que la personne soit un "dictateur" n'a aucune importance, surtout que certaines personnes sont considérées comme des dictateurs par les USA et leurs amis (donc la France) alors qu'ils sont élus.


Bein si tu peux, faut juste demander l'autorisation, je ne vois pas ou est le probleme. Sauf pour les personne morte et s'il n y a pas de famille .
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]