DRAM : les prix chutent inexorablement

Le par  |  6 commentaire(s) Source : xbitlabs
Wafer_Silicium-GNT.

Le prix de la DRAM ne cesse de baisser et pourrait passer sous le coût de revient des constructeurs. Une situation tendue qui résulte d'un marché du PC en crise.

Si les constructeurs de mémoire Flash se frottent les mains, il en est tout autrement dans le secteur de la mémoire DRAM.

DRAMeXchange, la division recherche de TrendForce, a annoncé une situation de surcapacité dans le marché mondial de la DRAM. Conséquence directe : l'offre étant pléthorique et la demande en baisse, les prix ont à nouveau baissé dans la seconde moitié d'octobre 2012.

La faute au marché du PC dont les ventes devraient baisser de 1.2% - une première depuis 2001 - en l'espace d'une année (entre 2011 et 2012). 

La situation devient de plus en plus critique pour les constructeurs qui ont vu le module DRAM DDR3 de 4 Go passer sous le cap des 16 dollars. Son prix se rapproche dangereusement de 15 dollars en deçà duquel les constructeurs pourraient produire sous le coût de revient.

Les acteurs ne cessent de baisser leur capacité de production pour ajuster l'offre à la demande. Ainsi, dès août, le japonais Elpida (désormais dans le giron de Micron) ainsi que Rexchip avaient décidé de baisser leur production. Powerchip leur a ensuite emboité le pas en septembre puis en octobre, c'est Nanya et Inotera qui ont annoncé une baisse de 20% de leur production. ProMOS a, lui, décidé de cesser son activité DRAM.

En 2012, la production mensuelle de Wafers (tranches de Slicium sur lesquelles sont gravées les puces) de 300 mm a atteint un maximum de 1.130 million pour descendre en octobre à 1.050 million.

Wafer_Silicium-GNT.

D'autres ajustements vont être nécessaires de la part notamment des géants du domaine (Hynix et Samsung (40% du marché)). D'autre part, le marché pourrait repartir à la hausse avec une augmentation des ventes de PC attendue avec la sortie de Windows 8. C'est aussi le marché de la mobilité (avec les smartphones et les tablettes) qui devrait permettre au secteur de reprendre des couleurs. Ainsi, au troisième trimestre 2012, 181 millions de smartphones ont été livrés contre 124 un an auparavant.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1075452
Tous ça c'est tout bon pour nous.
Le #1075482
micropastis a écrit :

Tous ça c'est tout bon pour nous.


Oui mais pas pour le petit Chinois.
Le #1075712
Je suis bloqué à 4Go avec ma carte mère mais si je mets à jour, je passerai sans doute à 8 voire 16 Go.
Le #1075722
Pareil, on sent le bon vieux recyclage des 2x2Go. M'enfin ca a toujours marché comme ca
Le #1075832
en attendant le prochain tsunami ou autre catastrophe naturelle qui va faire l'effet disque dur ...
Le #1080172
micropastis a écrit :

Tous ça c'est tout bon pour nous.


Pas forcément, les concurrents vont disparaître ou se racheter entre eux comme pour les disques durs (sans que personne ni fasse rien car contrairement à la téléphonie où 3 entreprises en France c'est pas assez, 2 entreprises de disques durs dans le monde c'est plus que suffisant), puis à la prochaine mousson ils nous feront le coup de l'inondation...
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]