DRM : bientôt un retour en force avec le DECE

Le par  |  8 commentaire(s)
drm cd

Un consortium d'entreprises du divertissement numérique oeuvre pour l'interopérabilité avec DRM dans le cadre d'une initiative DECE, Digital Entertainment Content Ecosystem.

drm cdLes DRM (Digital Rights Management) ou gestion des droits numériques voire verrous numériques, ont plutôt mauvaise presse et les consommateurs les portent rarement dans leur coeur, les considérant notamment comme un frein à l'interopérabilité. Pourtant, malgré les initiatives des majors du disque, l'industrie des loisirs numériques ne semble pas disposer à abandonner les DRM et tente de renouveler le genre.

L'agence de presse Reuters rapporte qu'un consortium formé par des studios hollywoodiens, des détaillants, des fournisseurs de services ou encore des fabricants d'appareils électroniques, planche actuellement sur l'interopérabilité des contenus numériques... mais toujours sous gouverne des DRM. Parmi ces sociétés : Alcatel-Lucent, Best Buy, Cisco, Comcast, Hewlett-Packard, Intel, Viacom,  Sony, Philips, Toshiba, Warner Bros Entertainment ou encore Microsoft.

Un temps baptisé Open Market, le consortium s'appelle désormais DECE pour Digital Entertainment Content Ecosystem et annonce une expérience multimédia numérique uniforme pour laquelle plus de détails seront dévoilés à l'occasion du Consumer Electronics Show au mois de janvier prochain.

Pour le moment, ce consortium parle d'interopérabilité des matériels et des sites Web, et de l'emploi de règles permettant aux consommateurs d'acquérir du contenu lisible sur n'importe quel  appareil. Le Président du DECE qui est également le Directeur Technique de Sony Pictures Entertainment, fait allusion à une bibliothèque virtuelle où les achats de vidéos numériques des consommateurs pourront être stockés et récupérés à la manière d'un accès à compte mail. Un intermédiaire entre le vendeur et le consommateur où ce dernier devra déclarer ce qu'il veut lire et avec quoi.

Un logo sera placé sur les produits et sites compatibles avec les standards DECE : " Nous développons une spécification pour les fournisseurs de services et fabricants d'appareils. Ils pourront associer un logo afin que les clients sachent que lorsqu'ils achèteront du contenu, ils pourront le lire ".

Evoquant également un confort d'utilisation similaire au DVD, le consortium souhaite qu'Apple le rejoigne, tout en sachant que dans le domaine, la firme à la pomme fait cavalier seul.
Complément d'information
  • Les DRM sont un échec stratégique, selon EA
    Franck Gibeau de EA s'est fraîchement exprimé au sujet des fameux DRM maudits par les joueurs. Il souligne qu'ils ne devraient plus être utilisé. Pour autant, il se refuse à faire le lien entre cette protection et le dernier volet de ...
  • Supprimer les DRM pour réduire le piratage ?
    Selon une recherche menée par trois professeurs des universités de Rice et Duke, le fait de supprimer les DRM diminuerait sensiblement le piratage et améliorerait les profits des entreprises.

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #318651
"Un intermédiaire entre le vendeur et le consommateur où ce dernier devra déclarer ce qu'il veut lire et avec quoi."



Je vois que chez les majors on a tout compris, et que l'on propose dorénavant des solutions simples!
Le #318681
Faire un DRM interopérable ou open... ca risque d'être tendu vu que certains croient encore que la sécurité c'est du genre "pour vivre heureux vivons cachés"... y'a encore du boulot quoi
Le #318721
Les DRM, c'est le DECEs assuré !
Mouaouaouahoua !!
Le #318741
Visiblement le piratage a encore de beaux jours devant lui
Le #318781
Encore un truc qui va être boycotter de tous les coté !! La solution c'est pas les DRM.

c'est produire des contenus moins chers. Faut pas déconner non plus.
Le #319061
Mais y'a vraiment un concept à creuser !!



ou du moins ... creuser pour l'entérer...
Le #319091
Mouais, mais vous êtes sympa vous...
Comment justifier les couts exorbitants de production sans de tels gadgets ?
Le DVD à presser n'a jamais été aussi bon marché (sans les taxes) vu que ce sont probablement les chinois qui le font.
Les artistes touchant (pour la grande majorité) de moins en moins, il faut bien que quelqu'un empoche la différence.
Et ce quelqu'un croit bon de justifier son racket.
CQFD
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]