Droit de réponse à France Télécom

Le par  |  18 commentaire(s)

Nous vous parlions hier (voir news) des critiques émises par l'ART (Autorité de Régulation des Télécommunications) à propos des chiffres annoncés par France Télécom à la fois sur la hausse de l'abonnement téléphonique (23% pour FT contre 24,7% pour l'ART) et la baisse du prix des communications (-26% pour FT, -21,4% selon l'ART).

Nous vous parlions hier (voir news) des critiques émises par l'ART (Autorité de Régulation des Télécommunications) à propos des chiffres annoncés par France Télécom à la fois sur la hausse de l'abonnement téléphonique (23% pour FT contre 24,7% pour l'ART) et la baisse du prix des communications (-26% pour FT, -21,4% selon l'ART).

Voici aujourd'hui la réponse de France Télécom à travers un communiqué.


France Télécom dément formellement les informations et insinuations graves parues dans la presse et confirme point par point les informations qu'elle a présentées le 10 janvier sur sa proposition globale dans le contexte de l'appel à candidature sur le service universel.

France Télécom a donné l'ensemble des éléments permettant à chacun de calculer lui-même l'impact des évolutions proposées et les comparaisons avec les pays européens voisins. Ces éléments sont joints ci-après.

· L'abonnement en France est de loin le moins cher d'Europe, l'écart à la moyenne de l'Europe des 15 est de 24 % (cf . tableau joint). Il est inacceptable, tendancieux et trompeur de calculer la moyenne en y intégrant les 10 nouveaux pays adhérents depuis le 1er mai 2004, dont le niveau de vie et les caractéristiques du réseau téléphonique ne sont pas comparables à ceux de l'Europe des 15.

· La proposition de France Télécom est une hausse effective de 23 % de l'abonnement sur quatre ans, compensée par une baisse d'au moins 26 % des tarifs de communication. Ajouter au tarif mensuel de l'abonnement des frais exceptionnels de mise en service des lignes n'a pas de sens et relève là encore d'une intention manifeste de mettre en cause la sincérité de France Télécom.

· La manipulation est encore plus évidente et scandaleuse s'agissant de la prise en compte de l'inflation : si l'on en tient compte honnêtement, pour les hausses comme pour les baisses, il faut alors comparer une hausse hors inflation sur quatre ans de 17,8 % de l'abonnement à un engagement ferme et contrôlable de baisse des tarifs d'au moins 21,8 %, hors inflation.

· En ce qui concerne l'impact de l'ensemble de ces propositions sur la facture des profils types de clients de France Télécom, les informations données par le groupe sur les différents éléments de cette facture permettent à toute personne de bonne foi d'en vérifier l'exactitude et la véracité incontestable.

· Enfin, la mise en cause systématique de la sincérité des engagements écrits, chiffrés, datés et contrôlables pris par France Télécom, notamment en faveur du développement de la concurrence, témoigne d'une mauvaise foi évidente.

......

 

Consulter le communiqué

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #29793
zont pas l'air contents chez FT...... Ca va fighter :-p
Anonyme
Le - Editer #29797
Quand je vous disais que l'ART cherche à couler FT au profit des autres opérateurs
L'abonnement en Chine il est a quel prix '
Le #29798
Je ne vois pas pourquoi l'ART serait de mauvaise foi, elle n'a rien à gagner.

Par contre pour FT il en va tout autrement.
Le #29801
Il est interéssent de voir que ce soit pour le téléphone, le gaz, l'électricitée etc.. nous sommes d'après les dirigeants toujours les moins cher mais alors que doivent payer nos voisins européens alors et surtout compte tenue du cout ils doivent avoir des revenues expetionnellement haut !
Le #29809
Ils en ont de l'humour chez FT, ils " oublient " que la hausse de l'abonnement sera subie par TOUS les abonnés, alors que toute une frange de population qui téléphone peu, par manque de moyens (personnes âgées, handicapées, sans ressource...), ne verra qu'un très faible impact de la baisse des communications.
En réalité, il s'agit de combler le trou fait par les milliers de clients qui passent leurs communications par le biais de fournisseurs alternatifs.
Il faut vite privatiser FT...
Le #29810
France Télécom clame sa bonne foi en comptant quand ça l'arrange : ils parlent d'ajustement des tarifs en fonction de l'inflation, et que par rapport à elle ils sont, finalement, pas si chers. Certes.
Ce serait oublier la tendance globale de diminution des tarifs de la téléphonie, des abonnements, du haut débit, etc, chez les autres opérateurs.
En gros, chez FT ils voudraient qu'on s'émerveille du maintient des prix ou de leur augmentation modérée alors que ça baisse partout ailleurs !
Encore une fois ils se foutent de nous.
Enfonçons le clou : ils augmentent le prix de l'abonnement (bien plus que l'inflation) en "compensant" par une baisse de la communication.
Et ceux qui téléphonent en VOip comme les abonnée Free ou 9tel ' Qui se passent désormais des services de FT mais qui sont encore obligés de payer l'abonnement ' Ca "compense" quoi pour eux '
Que dalle.
A moins bien sûr d'être en dégroupage total, mais c'est encore loin d'être l cas de tout le monde...
Merci FT...
Le #29811
Chip, tu sais, France Telecom est déjà en partie privatisée. L'état ne garde que la portion congrue de cette entreprise.

C'est bien le problème d'ailleurs.

D'un côté : En grande entreprise privée, France telecom amasse une mine d'or en augmentant sans cesse ses tarifs et oublie qu'elle était encore, il y a peu, un service. (elle en oublie ses clients)

De l'autre : France telecom se voit toujours comme le seul opérateur du marché et impose ses abonnements à tous en faisant semblant d'ignorer l'ouverture du marché.

Des deux côtés, France telecom est gagnant.
Le #29812
...
Et en plus ils clament haut et fort que leur abonnement est parmi les moins chers de l'UE, mais alors ils ferment leur clapet sérieusement sur le prix de leur communications... Car ils ont bien de la marge à rogner avant d'être parmi les moins chers aussi en communications.

On ne sort pas d'un monopole royal aussi facilement que ça, apparemment.

Leur communiqué, ce ne sont que des mots, alors qu'il a été avéré maintes fois et prouvé qu'ils mettent des bâtons dans les roues des autres opérateurs, la preuve : l'amende record qu'ils ont eu à payer il ya deux semaines pour non respect de leurs engagements... Auraient-ils déjà oublié ''''

Si FT est une entreprise aussi détestée, ce n'est pas pour rien. Ils l'étaient avant la concurrence, ils le sont encore plus maintenant.
Le #29817
Même sans être un pro FT, je te trouve assez peu objectif... Depuis quand une société "monopolistique" accepte de se faire tailler des croupières par la concurrence et sans broncher en plus ' Tu en connais toi ' moi pas...
Le #29818
Alors là, mon sang ne fait ni une, ni deux.

"Si FT est une entreprise aussi détestée, ce n'est pas pour rien. Ils l'étaient avant la concurrence, ils le sont encore plus maintenant."

Ca se passe bien, ces séances chez le psy '
Madame, faut empêcher votre mari de jouer avec les allumettes ; il a l'air dangereux.

"Leur communiqué, ce ne sont que des mots"

Merci de la précision. Je m'attendais à un communiqué sous forme de notes de musique ou d'odeurs : ils ont choisi les mots. C'est banal, mais c'est vrai que c'est efficace.

On veut trop souvent oublier qu'une entreprise (de service public ou pas), c'est avant tout un truc qui est là pour créer des richesses en offrant un service ; par richesses, on entend entre autres "argent".
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]