Un syndicat milite pour un droit à la déconnexion des salariés

Le par  |  13 commentaire(s)
CGT-droit-deconnexion

La CGT des ingénieurs, cadres et techniciens lance une campagne pour un droit à la déconnexion.

" L'usage intensif des TIC induit une disponibilité permanente et sans limite et brouille la frontière entre vie professionnelle et vie privée ". Pour l'UGICT-CGT, il s'agit d'une " remise en cause du fondement du droit du travail qui garantit que le lien de subordination entre le salarié et l'employeur doit être temporaire et délimité dans le temps. "

La CGT des ingénieurs, cadres et techniciens demande ainsi la mise en place d'un droit à la déconnexion pour une population concernée qui est par nature très grande consommatrice de nouvelles technologies. Mais il serait difficile d'en être autrement, d'autant plus avec l'explosion de la mobilité, d'où une forte disponibilité vis-à-vis de l'employeur.

Le syndicat demande l'instauration d'une " négociation obligatoire dans chaque entreprise sur l'utilisation des outils numériques, prévoyant notamment des plages de trêve de mails ", et le " renforcement de la réglementation du télétravail. "

Sans la participation de la CGT, le droit à la déconnexion avait déjà fait parler de lui en début d'année avec la signature d'un accord entre les organisations patronales du Syntec et du Cinov, et les syndicats CFDT et CGC.

Portant sur les entreprises d'ingénierie et de conseil et des bureaux d'études, cet accord concernant plus de 200 000 personnes prévoit une " obligation de respecter les durées minimales de repos et l'instauration d'une obligation de déconnexion des outils de communication à distance. "

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1807421
C'est très rare, mais je suis à 100% avec la CGT sur ce coup.

Le droit de ne pas être dérangé-importuné-agressé-harcelé dans sa vie privée à toutes heures de sa vie tous les jours =>retour aux fondamentaux sur le temps de travail.

Ceux qui veulent bosser plus, qu'ils le fassent mais sans importuner les autres via les mails, le tel et les SMS.

Le #1807423
Les syndicats ... ... On arbore pancartes et calicots sur les droits du travailleur mais on ne milite jamais sur ses devoirs ... Nivellement par le bas de l'économie ...
Le #1807425
Ulysse2K a écrit :

Les syndicats ... ... On arbore pancartes et calicots sur les droits du travailleur mais on ne milite jamais sur ses devoirs ... Nivellement par le bas de l'économie ...


Pardon ?
Quand un salarié ne fait pas son travail, il est licencié, c'est pas plus compliqué que cela.
Alors que, va licencier ton patron s'il ne respecte pas ses devoirs, bon courage !

D'accord avec toi paulette !
Quand ton patron peut t'envoyer un mail à minuit et te demande de faire le boulot pour le lendemain 8h, tu peux légèrement tirer la tronche !
Le #1807428
Un adage affirme : "Nul n'est censé ignorer la loi"
Dans le milieu professionnel ce qui prévaut, c'est le code du travail d'abord, puis les conventions collectives propres à chaque corps de métiers.
Dans ces deux tomes officiels, nous retrouvons des droits et des devoirs pour les salariés mais aussi pour les patrons ...
charge à chaque partie d'honorer ses obligations tout en jouissant de ses droits !
Sans être syndicaliste, quelque part, je trouve une certaine raison d'être des syndicats, qui "surveillent" si des débordements ne sont pas constatés des deux côtés !
D'ailleurs, même les patrons ont leur syndicat.
Le #1807436
Les syndicats du système ont bien contribué à couler notre beau pays.
Le #1807450
On/Off... vous connaissez ??

Le #1807464
saepho a écrit :

Ulysse2K a écrit :

Les syndicats ... ... On arbore pancartes et calicots sur les droits du travailleur mais on ne milite jamais sur ses devoirs ... Nivellement par le bas de l'économie ...


Pardon ?
Quand un salarié ne fait pas son travail, il est licencié, c'est pas plus compliqué que cela.
Alors que, va licencier ton patron s'il ne respecte pas ses devoirs, bon courage !

D'accord avec toi paulette !
Quand ton patron peut t'envoyer un mail à minuit et te demande de faire le boulot pour le lendemain 8h, tu peux légèrement tirer la tronche !


1. Pas de patron (donc ceux qui prennent les risques d'entreprendre) = pas de travailleurs ! Le travailleur se plaint ? Ben rien ne l'empêche de se mettre à son compte !

2. Quand on voit les lois sociales qui nous écrasent pour ce qu'obtient réellement le travailleur, ca en donne la nausée (faute au système et à son "socialisme" irresponsable, je te l'accorde). Suffit de voir les chiffres du chômage

3. Quand on licencie pour "mauvais travail" on attrape les syndicats sur le dos et cela même si le licenciement est justifié ! Ton "c''est pas plus compliqué que cela." est une réflexion d'une personne qui ne connaît strictement rien dans les procédures de licenciement

4. On est loin de "Jules Destrée" et de ses beaux principes. Les syndicats actuels = des avocats véreux (pléonasme). Ils défendent les pires fainéants par toutes sortes de pressions afin de faire fléchir le patron. Pile, le travailleur a toujours raison, face, le patron a tort !

5. Les syndicats font tellement bien fait leur travail que les industries réduisent leur effectif, se délocalisent à l’étranger (où cette gangrène ne leur cassent plus les pieds) ou font tout simplement faillite.

Alors ? Celui qui se fait entuber, c'est qui a ton avis ? Ben oui, le travailleur ...


Le #1807469
Ulysse2K a écrit :

saepho a écrit :

Ulysse2K a écrit :

Les syndicats ... ... On arbore pancartes et calicots sur les droits du travailleur mais on ne milite jamais sur ses devoirs ... Nivellement par le bas de l'économie ...


Pardon ?
Quand un salarié ne fait pas son travail, il est licencié, c'est pas plus compliqué que cela.
Alors que, va licencier ton patron s'il ne respecte pas ses devoirs, bon courage !

D'accord avec toi paulette !
Quand ton patron peut t'envoyer un mail à minuit et te demande de faire le boulot pour le lendemain 8h, tu peux légèrement tirer la tronche !


1. Pas de patron (donc ceux qui prennent les risques d'entreprendre) = pas de travailleurs ! Le travailleur se plaint ? Ben rien ne l'empêche de se mettre à son compte !

2. Quand on voit les lois sociales qui nous écrasent pour ce qu'obtient réellement le travailleur, ca en donne la nausée (faute au système et à son "socialisme" irresponsable, je te l'accorde). Suffit de voir les chiffres du chômage

3. Quand on licencie pour "mauvais travail" on attrape les syndicats sur le dos et cela même si le licenciement est justifié ! Ton "c''est pas plus compliqué que cela." est une réflexion d'une personne qui ne connaît strictement rien dans les procédures de licenciement

4. On est loin de "Jules Destrée" et de ses beaux principes. Les syndicats actuels = des avocats véreux (pléonasme). Ils défendent les pires fainéants par toutes sortes de pressions afin de faire fléchir le patron. Pile, le travailleur a toujours raison, face, le patron a tort !

5. Les syndicats font tellement bien fait leur travail que les industries réduisent leur effectif, se délocalisent à l’étranger (où cette gangrène ne leur cassent plus les pieds) ou font tout simplement faillite.

Alors ? Celui qui se fait entuber, c'est qui a ton avis ? Ben oui, le travailleur ...


On n'est pas en train de faire le procès des syndicats, faute de pouvoir répondre sur la question soulevée tu es 100% hors sujet : L'objet de l'article est le fait d'être potentiellement emmerdé 24H/24 et 7J/7 par les mails/SMS pros.

Le #1807481
saepho a écrit :

Ulysse2K a écrit :

Les syndicats ... ... On arbore pancartes et calicots sur les droits du travailleur mais on ne milite jamais sur ses devoirs ... Nivellement par le bas de l'économie ...


Pardon ?
Quand un salarié ne fait pas son travail, il est licencié, c'est pas plus compliqué que cela.
Alors que, va licencier ton patron s'il ne respecte pas ses devoirs, bon courage !

D'accord avec toi paulette !
Quand ton patron peut t'envoyer un mail à minuit et te demande de faire le boulot pour le lendemain 8h, tu peux légèrement tirer la tronche !


Ce n'est pas aussi simple que ça.
Des salariés qui ne faisaient pas leur boulot et qui n'ont pas été licenciés, ça existe aussi !

Quant aux mails reçus à minuit comme vous dites, il faut être masochiste ou imbécile pour déjà aller les lire à cette heure la, et encore plus pour les prendre en compte et les traiter.
Comme répondre à des appels pros hors des heures de travail !
Le #1807485
Nerelas a écrit :

saepho a écrit :

Ulysse2K a écrit :

Les syndicats ... ... On arbore pancartes et calicots sur les droits du travailleur mais on ne milite jamais sur ses devoirs ... Nivellement par le bas de l'économie ...


Pardon ?
Quand un salarié ne fait pas son travail, il est licencié, c'est pas plus compliqué que cela.
Alors que, va licencier ton patron s'il ne respecte pas ses devoirs, bon courage !

D'accord avec toi paulette !
Quand ton patron peut t'envoyer un mail à minuit et te demande de faire le boulot pour le lendemain 8h, tu peux légèrement tirer la tronche !


Ce n'est pas aussi simple que ça.
Des salariés qui ne faisaient pas leur boulot et qui n'ont pas été licenciés, ça existe aussi !

Quant aux mails reçus à minuit comme vous dites, il faut être masochiste ou imbécile pour déjà aller les lire à cette heure la, et encore plus pour les prendre en compte et les traiter.
Comme répondre à des appels pros hors des heures de travail !


Imbécile ou obligé si vous ne voulez pas être mis sur la touche par quelqu'un d'autre qui le fera à votre place et qui prendra votre poste...
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]