Droits d'auteur : boom des demandes de suppression d'URL pour Google

Le par  |  2 commentaire(s)
Google

Plus de 21,5 millions de demandes d'URL à supprimer en septembre pour des violations présumées de droits d'auteur. Le moteur de recherche Google est confronté à une explosion en la matière.

Le rapport de transparence de Google montre une poussée fiévreuse de demandes d'URL à supprimer des résultats du moteur de recherche. Des adresses qui ne respectent pas les droits d'auteur ou dirigent vers du contenu illicite.

Pour le mois de septembre, Google a reçu plus de 21,5 millions de demandes d'URL à supprimer. C'est le nouveau record en la matière avec pour la seule dernière semaine de septembre plus de 5,9 millions de demandes d'URL. Également un record.

Google-rapport-transparence-droits-auteur
Les titulaires de droits les plus actifs - pour le nombre d'URL - sont la British Recorded Music Industry, la Recording Industry Association of America et Froytal Services pour l'industrie du disque britannique et américaine et l'industrie de la pornographie.

Dans la très grande majorité des cas, Google donne une suite favorable aux demandes de suppression. Pourtant, des groupes anti-piratage reprochent de plus en plus au moteur de recherche Google de ne pas en faire assez.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1517492
Heureusement il n'y a pas que Google dans la vie, il y a aussi "Ixquick HTTPS - Français". Moteur de recherche sans filtrage (ou paramétrable), sans pistage et sans mémorisation des IP.
Le #1518042
Ouais mais c'est tout pourri. Alors que gogole, ça marche ! Et puis, si tu veux rester anonyme, y a duck duck go !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]