Droits de douanes : l'Europe pointée du doigt par les USA

Le par  |  3 commentaire(s) Source : AFP
Taxe

Selon les États-Unis, l'Union européenne taxe des produits qu'elle ne devrait pas si elle respectait ses engagements pris en 1996 avec la signature de l'ATI.

TaxeEn décembre 1996, lors d'une conférence ministérielle de l'OMC ( Organisation Mondiale du Commerce ) qui s'est déroulée à Singapour, 29 pays ont signé l'ATI ( Accord sur les Technologies de l'Information ). Selon les termes de cet accord, ils se sont engagés à éliminer les droits de douane sur certains produits. À ce jour, 70 pays représentant 97 % du commerce mondial l'ont signé.

Ce mercredi, les États-Unis ont déposé une plainte contre l'Union européenne auprès de l'OMC. L'UE ne respecterait pas ses engagements pris en imposant des droits de douane sur trois produits de haute technologie : les téléviseurs plats, les disques durs multimédias et les copieurs numériques multifonctions.

Susan Schwab
, la représentante pour le Commerce des États-Unis, dont les propos ont été relayés par l'agence de presse AFP : " Il est critiquable que l'Union européenne se soustrait aux obligations qui la lient selon l'ATI et impose de nouveaux droits de douane et des taxes à des technologies innovatrices. L'UE devrait travailler avec les États-Unis à promouvoir les nouvelles technologies et ne pas chercher des trouvailles protectionnistes pour appliquer de nouvelles taxes à ces produits. C'est pourquoi nous incitons l'UE à éliminer de manière permanente les nouvelles taxes et arrêter de manipuler les droits de douane pour décourager l'innovation technologique. "

drapeau Europe UED'après la Commission de Bruxelles, les taxes sont dues au fait que les produits ont évolué depuis 1996 et ne sont plus les mêmes, ne sont plus dotés des mêmes fonctions : " Alors que les changements technologiques ont donné des fonctions multiples à un produit, comme l'appareil photo numérique qui enregistre également la vidéo, ces produits sont devenus objectivement des produits différents. À la fois l'esprit et les provisions spécifiques de l'ATI énoncent clairement que son extension à de nouveaux produits reflétant les changements technologiques ne serait pas automatique, mais basée sur une révision par les États signataires. "
Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #241491
les US nous emmerdent !
eux, ils ne se gênent pas pour surtaxer l'importation de nos "fromages qui puent" !

et faut pas oublier que même si ça fait mal, les taxes servent à remplir les caisses de l'etat .... et l'état, c'est nous, c'est notre pognon, c'est nos routes, nos écoles, etc ...
Le #241521
@machintruc

+100

Tu m'a devancé !

Le protectionnisme c'est aussi utiliser hypocritement l'hygiène (fromage crus consommés en Europe depuis au moins 2000 ans) ou la pseudo souffrance des animaux non prouvée (foie gras) pour interdire les importations aux USA
C'est aussi le boycotte sous prétexte de non participation à la guerre d'Irak (vins et champagne)
C'est aussi laisser baisser indument le dollar pour contrer la concurrence Européenne

Si le problème de taxes ce sont celles sur la copie privée et sur les supports de sauvegarde il ne s'agit pas de protectionnisme mais de financer des majors du multimédia pour la plupart Américains
C'est vrai que la plupart des produits de grandes diffusion (électroménager, électronique, etc.) sont importés et la tentation est grande de ruser pour freiner ces importations
Mais voilà il y a des Français qui commandent directement hors CE...

Que les Ricains balayent devant leur porte avant de critiquer les autres
Leur procès à l'OMC risque de déclencher des procès de la CE envers eux
Le #242291
L'europe s'est engagé en signant un accord. Maintenant les produits ont évolué et il y a des discordances sur les produits concerné par cet accord d'où le fait que l'un râle alors que l'autre se dit dans son droit.

Pour le coup de la surtaxe sur les fromages, il n'y avait aucun accord entre les états-unis et l'europe. Les états-unis étaient donc dans leur droit même si c'était clairement une manoeuvre politique.

PS : Un jour il faudra bien réaliser que le monde réel n'est pas un monde de bisounours. Ca n'est pas en se laissant taper sur les doigts sans réagir et sans taper sur les doigts des autres qu'on devient le dominant. Je sais, moi aussi je préfairerai que les gens, les entreprises et les états soient plus respectueux mais ça n'est malheureusement pas le cas.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]