Un drone volant équipé de lanceurs paintball pour canaliser les émeutes

Le par  |  9 commentaire(s) Source : The Verge
drone skunk riot desert wolf

Il y a de cela quelques mois, un drone volant faisait débat en s’équipant d'un système de neutralisation de type Taser, quand un autre développé par un particulier s'équipait d'une arme de poing. La polémique ne devrait pas ralentir avec la présentation d'un drone spécialisé dans la dispersion des foules.

Les manifestants un peu agités et autres casseurs pourraient prochainement avoir affaire à un nouvel outil proposé aux forces antiémeutes : un drone volant équipé de lanceurs de paintball, de lumière stroboscopique et de haut-parleurs.

Desert_Wolf_Skunk_400x300 Voici le Skunk Riot Control Copter, un drone développé par la société sud-africaine Desert Wolf pour aider les forces de l'ordre à disperser les foules lors de la dérive de manifestations. Il s'agit d'un drone équipé de 8 rotors qui se voit greffer un jeu de caméras et de canons à air comprimé de type paintball capable de projeter différentes munitions non létales sur les foules.

L'idée est de proposer un drone permettant à un opérateur de cibler précisément certains individus au milieu de groupe de personnes pour les marquer à l'aide de peinture indélébile, de les immobiliser avec des projectiles de type flashball ou de les disperser avec des capsules drone skunk riot desert wolf lacrymogènes au poivre.

Plus qu'un drone c'est un véritable système que propose Desert Wolf. Le drone est ainsi équipé de caméras thermiques haute définition, et il est livré avec une station de contrôle au sol pour un cout global d'environ 46 000 dollars. Le système nécessite deux opérateurs, un étant dédié au pilotage, l'autre étant chargé des différents outils intégrés et de l'armement. Pour éviter tout abus, les opérateurs seront équipés de caméra et de microphones pour surveiller leurs actions.

Les premiers drones de ce type devraient être déployés dans les mines d'Afrique du Sud à la fin du mois. De récentes grèves et manifestations ayant tourné à l'affrontement violent avec les forces de l'ordre ces dernières semaines. Les propriétaires des mines en question espèrent que les drones seront capables de calmer les esprits en perturbant les manifestations avec leurs stroboscopes, la diffusion de messages d'appel au calme et, en dernier recours, l'usage de projectiles.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1770492
Attention les yeux !
Le #1770512
Un machine dédiée à remettre les grevistes à la besogne, si c'est pas magnifique. Quant à savoir quand commence l'abus...
Le #1770532
On est en pleine science fiction.
Le #1770572
C'est beau, le Progrès à l'oeuvre !
Le #1770612
La tyrannie généralisée progresse...
Avec bien sûr, le concours éclairé de tous les petits collabos merdiques qui travaille à sa solde.
Il y a de gens qui ne méritent pas d'avoir été à l'école.
Le #1771052
sosis a écrit :

La tyrannie généralisée progresse...
Avec bien sûr, le concours éclairé de tous les petits collabos merdiques qui travaille à sa solde.
Il y a de gens qui ne méritent pas d'avoir été à l'école.


Vous avez raison, la tyrannie progresse, il suffit de lire votre dernière phrase !
Le #1771112
Pour rappel : "Skunk"="putois"... Il porte bien son nom ce joujou de kissdé... C'est vraiment un outil pour (fils de) putois.

"Pour éviter tout abus, les opérateurs seront équipés de caméra et de microphones pour surveiller leurs actions."
Et la marmotte... Comme si ça allait changer quoi que ce soit ??? C'est qui qui va enregistrer/stocker/regarder les bandes et décider s'il y a eu abus ? Le pote flic de celui qui a utilisé le système pour sciemment exploser l'oeil d'un manifestant ???

"Les premiers drones de ce type devraient être déployés dans les mines d'Afrique du Sud à la fin du mois. De récentes grèves et manifestations ayant tourné à l'affrontement violent avec les forces de l'ordre ces dernières semaines."
Oui oui et donc si les mineurs manifestent (sans armes) parce que les conditions de travail sont trop pénibles dans ces mines et qu'on leur a répondu en envoyant les forces de l'ordre équipées de matraques et de pistolets, c'est forcément les manifestants qui ont déclanché les émeutes.... Nan mes je rêve...

"Les propriétaires des mines en question espèrent que les drones seront capables de" calmer les esprits [...]"
Ah oui c'est vrai, j'ai oublié mes cours de police de première année : quand un mec est énervé parce qu'il est sous-payé pour faire une travail difficile et dangereux pendant que son patron se fait des couilles en or sur son dos, tire-lui dessus, ça va lui calmer son esprit... Nan mais ils ont été à l'école où c'est patrons ???? Tu crois que c'est ça qu'ils enseignent à HEC pour régler les conflits patrons-employés ???
"[...] la diffusion de messages d'appel au calme"
On se croirait dans Apocalyse Now, dans la scène de la chevauchée des walkiries... Ou pendant la 2nde mondiale avec les largages de tracs... Ça s'appelle tout juste de la propagande.... Et c'est généralement pas un outil utilisé en démocratie. En effet, quand on se cache derrière un gun pour diffuser unilatéralement un message plutôt que d'ouvrir un dialogue interactif, on se place d'emblée dans des conditions dictatoriales !
Le #1771322
Et le jour ou le drone devient fou, la machine tire sur tout le monde et n'importe qui !!!
Le #1826199
Nerelas a écrit :

sosis a écrit :

La tyrannie généralisée progresse...
Avec bien sûr, le concours éclairé de tous les petits collabos merdiques qui travaille à sa solde.
Il y a de gens qui ne méritent pas d'avoir été à l'école.


Vous avez raison, la tyrannie progresse, il suffit de lire votre dernière phrase !


tiens donc, en voici un.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]