L'e-commerce progresse tant chez les particuliers qu'au sein des entreprises

Le par  |  1 commentaire(s)
ecommerce

La Fédération du e-commerce et de la vente à distance a récemment publié les chiffres du commerce en ligne. Et en 2015, si le commerce en ligne a progressé chez les particuliers, les professionnels ne sont pas en reste.

En France, le commerce en ligne aux particuliers a progressé de 14% entre 2014 et 2015 pour atteindre 64,9 milliards d'euros de chiffre d'affaires. Une nette progression qui confirme l'essor de la vente en ligne initiée il y a dix ans : sur la période, les ventes sur Internet ont progressé de 675 %.

Au total, la FEVAD recense 835 millions de transactions en ligne (+19%) sur l'année. Si le panier moyen est en baisse avec 78 euros, les Français répartissent plus largement leurs achats tout au long de l'année : 22,9 transactions en moyenne pour un total de 1780€ par client.

panier

Les ventes mobiles profitent de la démocratisation des smartphones et des réseaux mobiles et affichent +40% sur l'année pour générer pas moins de 6,4 milliards d'euros de chiffre d'affaires en 2015.

On estime à 850 000 le nombre de français supplémentaires ayant achetés en ligne cette année pour un total de 35,5 millions soit 78,5% des internautes.

Mais l'e-commerce commence également à s'attirer les faveurs des professionnels. Jusqu'ici encore tournées vers les catalogues de fournisseurs et les commandes en direct, de plus en plus de sociétés se tournent vers des enseignes spécialisées dans les fournitures professionnelles.

L'e-commerce inter-entreprises représente ainsi 18% de parts de marché et, selon les estimations de la FEVAD, cette part devrait atteindre 24% en 2020.

La répartition dans le secteur professionnel est toutefois différente des particuliers. Ainsi, les ventes sont principalement orientées vers le marché des voyages et des transports (53%), juste derrière viennent les fournitures de bureau que vous trouverez sur Frankel.fr par exemple, avec 33% de parts de marché. Le matériel informatique occupe la troisième place avec 30% suivi par les fournitures et équipements médicaux (25%).

Selon le baromètre de la FEVAD, plus de 20% des entreprises françaises achètent sur Internet. Cette clientèle spécifique et à fort budget pourrait ainsi devenir le nouvel objectif des grands groupes de commerce en ligne dans les années à venir.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1918099
Tout va bien Chef ... vous pouvez passer commande
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]