EARTH : diviser par 2 la consommation des réseaux mobiles 4G

Le par  |  0 commentaire(s) Source : Programme EARTH
EARTH consortium logo pro

Quelques mois après le lancement de l'initiative Green Touch, c'est un nouveau consortium européen qui se forme, toujours à l'initiative des Bell Labs d'Alcatel-Lucent. Le projet EARTH se propose de diviser par deux la consommation d'énergie des réseaux mobiles 4G sous deux ans et demi.

EARTH logoDébut janvier, les Bell Labs d' Alcatel-Lucent avaient officialisé l'initiative Green Touch prévoyant de réduire de trois ordres de grandeur la consommation énergétiques des réseaux de télécommunications en retravaillant les architectures et les technologies de manière à utiliser les dernières avancées techniques.

Le programme EARTH ( Energy Aware Radio and neTwork tecHnologies ), dévoilé aujourd'hui et supervisé par les Bell Labs, se propose cette fois de se concentrer sur les réseaux mobiles de prochaine génération. 

Il s'agit d'une initiative coordonnée au niveau européen et entrant dans le cadre du programme de recherche FP7 de l'Union européenne. Il fera participer des fournisseurs de services, des équipementiers, des fabricants de composants et des instituts universitaires avec pour but de réduire de 50% la consommation énergétique des réseaux mobiles de quatrième génération ( 4G ) sous deux ans et demi. Cela concerne notamment la technologie LTE ( Long Term Evolution ) mais aussi son évolution LTE-Advanced, avec des retombées possibles pour les réseaux 3G actuels.


Repenser les éléments et le fonctionnement du réseau
Le consortium EARTH se propose d' "adopter une approche nouvelle pour analyser l'efficacité énergétique des réseaux mobiles en considérant le système dans son intégralité au lieu de se concentrer sur des éléments distincts du réseau. "

Les efforts porteront sur l'architecture réseau, mais aussi sur les composants et les interfaces radio et ouvriront la voie à de nouveaux équipements  et composants plus économes. Ils participeront également à la volonté de réduire les émissions de CO2 du secteur des technologies de l'information et de la communication ( TIC ).

Derrière des réseaux moins coûteux en énergie, ce sont des déploiements plus faciles et à moindre coût qui se profilent, avec à terme la mise à disposition de services mobiles pour le plus grand nombre, aussi bien en zones rurales que sur les marchés émergents. Le projet de recherche EARTH a débuté en janvier 2010 et se poursuivra jusqu'en juin 2012.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]