Autoroute des données spatiales : premier nœud pour un débit de 1,8 Gbps

Le par  |  6 commentaire(s) Source : Agence spatiale européenne (ESA)
EDRS

Le premier nœud spatial du système européen de satellites de relais de données a été lancé de la base de Baïkonour.

Dans la nuit de vendredi à samedi, le premier nœud de EDRS a été lancé dans l'espace avec succès depuis la base de Baïkonour au Kazakhstan pour se diriger vers son orbite géosynchrone. D'ici peu, on saura avec certitude si tout se passe comme prévu.

EDRS-A-premier-noeudEDRS - European Data Relay System - est un programme de télécommunications de l'Agence spatiale européenne mené en collaboration avec Airbus Defence and Space. Un deuxième nœud spatial pour ce système sera lancé l'année prochaine et un troisième viendra le compléter en 2020 afin d'étendre sa couverture.

Dans l'établissement de ce qui est qualifié d'autoroute des données spatiales, ce système dans le domaine des télécommunications par satellite va établir le premier réseau européen de communication optique permettant de relayer des données d'utilisateurs avec un débit de 1,8 Gbps.

Bénéficiant d'une position géostationnaire plus élevée qu'à l'accoutumée, EDRS pourra recevoir des données via communication laser afin de les relayer en quasi temps réel. Le système pourra notamment surveiller des catastrophes naturelles ou autres, et par exemple permettre de coordonner des services de sauvetage.

Actuellement, les images d'observation satellite de la Terre peuvent mettre des heures à parvenir. L'une des raisons est qu'elles sont uniquement transmises lors d'une visibilité d'une antenne de réception au sol pendant une dizaine de minutes, et généralement toutes les 90 minutes (compte tenu de l'orbite géostationnaire).

Le système EDRS commencera à être testé dans les prochains jours. Dans le courant de l'été, de premiers services pourront être fournis à des clients, en l'occurrence l'ESA et le programme Copernicus de la Commission européenne pour la surveillance de la Terre.

Une fois qu'il sera entièrement déployé, le système EDRS pourra relayer jusqu'à 50 To de données par jour depuis l'espace vers la Terre.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1878393
"Bénéficiant d'une position géostationnaire plus élevée qu'à l'accoutumée" : développer l'idée svp car il y a moyen d'avoir un prix Nobel là.

"elles sont uniquement transmises lors d'une visibilité d'une antenne de réception au sol pendant une dizaine de minutes, et généralement toutes les 90 minutes (compte tenu de l'orbite géostationnaire)."
Ca aussi, ça mérite un éclaircissement... Parce que mélanger des problèmes liés à de l'orbite LEO (visi non continue) en disant "compte tenu de l'orbite GEO", ça laisse perplexe...
Le #1878397
krys a écrit :

"Bénéficiant d'une position géostationnaire plus élevée qu'à l'accoutumée" : développer l'idée svp car il y a moyen d'avoir un prix Nobel là.


Moi je rajouterais aussi : " et généralement toutes les 90 minutes (compte tenu de l'orbite géostationnaire)." On va révolutionner toutes le connaissances en mécanique spatiale.

Bref s'agit-il d'une orbite géostationnaire ou géosynchrone ? il est vrai qu'une orbite géostationnaire est aussi géosynchrone mais la réciproque n'est pas vrai.

En gros pour corriger, le system EDRS sera constitué de satellites géostationnaires qui pourront servir de relais pour les satellites en orbite basse (qui eux font le tour de la terre en 90 minutes) tout cela en utilisant un système de communications optiques basé sur des lasers.
Le #1878435
" système EDRS pourra relayer jusqu'à 50 To de données par jour depuis l'espace vers la Terre. "

D'où sortent les 50To/jour quand on a un débit de 1.8Gbps ?
Le #1878444
5COMM a écrit :

" système EDRS pourra relayer jusqu'à 50 To de données par jour depuis l'espace vers la Terre. "

D'où sortent les 50To/jour quand on a un débit de 1.8Gbps ?


Tu dois confondre avec Mbps.
Le #1878445
Hakky a écrit :

5COMM a écrit :

" système EDRS pourra relayer jusqu'à 50 To de données par jour depuis l'espace vers la Terre. "

D'où sortent les 50To/jour quand on a un débit de 1.8Gbps ?


Tu dois confondre avec Mbps.


Tu peux me donner le calcul permettant d'obtenir ces chiffres ?

1.8Gbps x 360 x 24 = 15552 Gb par jour
Tu fais comment pour obtenir 50 To par jour ?
Le #1878447
5COMM a écrit :

Hakky a écrit :

5COMM a écrit :

" système EDRS pourra relayer jusqu'à 50 To de données par jour depuis l'espace vers la Terre. "

D'où sortent les 50To/jour quand on a un débit de 1.8Gbps ?


Tu dois confondre avec Mbps.


Tu peux me donner le calcul permettant d'obtenir ces chiffres ?

1.8Gbps x 360 x 24 = 15552 Gb par jour
Tu fais comment pour obtenir 50 To par jour ?


1,8 Gbps donc en un jour c'est 1,8*3600*24 = 155 520 (nombre de Gb transférés par jour). 1 GB = 8 Gb, donc 155520 Gb = 19440 GB, soit 19,44 To. Oui, y'a un problème quelque part je crois.

Edit : Ah oui, faut pas que faire les calculs, faut aussi comprendre le texte ! "Une fois qu'il sera entièrement déployé, le système EDRS pourra [...]". Au début ils nous disaient qu'il y'aura encore 2 autres machins similaires déployés, donc 19,44*3 ça se rapproche des 50 To (ça fait 58,32 To par jour exactement).
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]