On surfe plus sur son mobile qu'on ne lit la presse papier

Le par  |  2 commentaire(s)
EIAA logo

Les usages évoluent et l'accès au Web Mobile se fait plus facile. L' EIAA note qu'au niveau européen, les utilisateurs passent de plus de temps à surfer sur le Web Mobile qu'à lire des journaux ou des magazines papier.

EIAA logoL' EIAA ( European Interactive Advertising Association ) vient de produire son dernier rapport Mediascope Europe sur l'évolution des usages du Web chez les consommateurs et leur impact sur la vie quotidienne. Ses résultats ont été compilés à partir de questionnaires menés auprès de 15 000 utilisateurs dans 15 pays européens.

Avec 71 millions d'Européens accédant au Web Mobile chaque semaine, à raison d'environ une heure par jour, le rapport suggère que le temps passé à surfer sur son mobile dépasse celui consacré à lire des journaux et magazines papier : 6,4 h pour le premier contre 4,1 h pour le second.

C'est sans grande surprise du côté des jeunes générations que l'on est le plus accro au Web mobile : 24% des 16-24 ans y passent 7,2 h par semaine et 21% des 25-34 ans passent chaque semaine 6,6 h sur l'Internet mobile.

L' EIAA, rappelant que l' Internet mobile va toucher de plus en plus d'utilisateur, à mesure que les débits s'améliorent et que les prix baissent, incite les annonceurs à ne pas négliger ce canal dans leurs plans marketing et souligne l'intérêt de mettre en place des stratégies à plusieurs points d'entrée.


Plaidoyer pour des stratégies marketing multimodales

Le divertissement est un composante importante du Web, sur tout support. 32% des personnes interrogées l'utilisent pour regarder des contenus vidéo et 25% pour jouer ou écouter la radio en ligne, tandis que 29% suivent l'actualité des marques.

L'étude met en avant le fait que les possesseurs de mobiles accédant au Web sur leur appareil sont enclins à partager les contenus qu'ils peuvent recevoir ( vidéos, photos, sites Internet... ), ce qui peut aider à  l'effort de reconnaissance des marques et à la recommandation.

De même, la messagerie mobile et les réseaux sociaux ont une influence grandissante dans la sphère mobile, et cet appétit pour les mises à jour permanentes d'information peut être exploité par les publicitaires.

Pour les auteurs du rapport, le monde mobile a atteint un point de maturation qui permet aux annonceurs d'inventer de nouvelles stratégies publicitaires en tenant comptant compte de la convergence qui se crée entre tous les appareils connectés, permettant potentiellement de toucher à tout moment les consommateurs.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #607751
C'est clair : vive le RSS pour ça !
db
Le #608001
C'est gratos et on est pas obligé de se payer pour les articles de merde. On a une petite chance de lire une presse hors de la pensée unique classique.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]