Electricité : une France sans nucléaire d'ici 2050 ?

Le par  |  21 commentaire(s) Source : Ademe
EDF-centrale-nucleaire

Le sujet fait actuellement débat : selon un rapport de l'Ademe, la France serait en mesure de se passer d'électricité issue du nucléaire d'ici 2050.

La France serait-elle capable de fonctionner avec une électricité 100 % renouvelable d'ici 35 ans ? C'est ce que suggère un rapport de l'Ademe qui met en avant un objectif réalisable à la fois dans son aspect technique que budgétaire.

parc-eoliennes-powerstock-festival-2L'Agence de l'Environnement et de la maîtrise de l'énergie indique dans son rapport que l'électricité 100% verte permettrait " d'assurer l'équilibre offre demande heure par heure".

Selon le scénario idéal dépeint par l'Ademe, la production électrique française devrait être constituée de 63% d'éolien, 17% de solaire, 13% d'hydraulique et de 7% de géothermie et thermique renouvelable. L'étude souligne également : " Avec une électricité 100% verte, le mégawattheure consommé coûte 119 euros. Avec un taux à 95% ( d'énergie verte), il s'établit à 116 euros. Il passe à 113 euros avec 80% d'énergies renouvelables, puis 117 euros avec 40 %". Exit donc le nucléaire régulièrement critiqué et pourtant soutenu comme la seule alternative permettant de produire les ressources nécessaires au pays pour un prix jugé acceptable ?

Proposer de l'électricité issue d'énergies renouvelables ne couterait ainsi finalement pas aussi cher que prévu selon le rapport. Reste que ces tarifs sont sujets à fortes variations au gré de divers facteurs, dont celui de la maîtrise des consommations : " En effet, en cas de moindre maîtrise de la demande, le système devra faire appel à des filières d'énergies renouvelables moins rentables, ainsi qu'à une quantité plus importante de stockage pour passer la pointe d'hiver."

Le coût variera également en cas " d'acceptabilité très contrainte" : si les Français ne sont pas prêts à accepter l'installation de parcs éoliens terrestres, le mégawattheure passerait à 133 euros " car il faudra remplacer une partie des énergies terrestres par des filières marines, en général plus onéreuses." Dans les situations idéales de répartition des installations et d'acceptation des Français, le mégawattheure d'électricité 100% renouvelable pourrait baisser à 103 euros.

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 3

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Anonyme
Le #1865111
Je lis même pas l'article jusqu'au bout tant c'est risible.
Faut arrêter de vivre dans le monde des bisounours et redescendre sur terre.

De mémoire, pour que toute la France soit alimenté en éolien, faudrait remplir tout un département d'éolienne. 63 % ça reste énorme.

Entre les coûts pour les fabriquer, les coûts pour les entretenir, sans compter la pollution pour s'occuper de tout ça...

Enfin bref, ça m’énerve. On ferait mieux de pourrir nos voisins allemands qui, non comptant de tourner au charbon et nous refiler leur pollution de merde (car oui quand il y a des pics de pollution à Paris ça vient en grosse majorité de chez eux), ils nous rachètent de l'énergie quand ils en manquent. Et surprise, ils rachètent pas de l'énergie verte mais du nucléaire. Après ça vient donner des leçons
Anonyme
Le #1865112
Je suis toujours surpris que l'hydraulique soit aussi peu envisagé. Avec les kilomètres de côtes que possède la France, il y a probablement moyen de faire quelque chose.

Je me souviens à ce sujet de je ne sais plus trop quel illuminé écolo reprochait à l'hydraulique de détruire les paysages. J'aimerais bien avoir son avis sur les champs d'éoliennes. C'est vrai que c'est tellement plus beau et on peut faire tellement de choses avec.
Un barrage, certes va détruire des villages, des paysages (dans le sens qu'ils disparaissent sous l'eau) mais en contrepartie, on peut faire des villages de vacances autour, des activités nautiques. Bref, si c'est bien géré généré des revenus avec le tourisme.
L'éolien, à part l'électricité en utilité première, je ne vois pas trop d'utilité seconde.
Anonyme
Le #1865113
Et j'ajoute que le nucléaire c'est bien beau de ne plus s'en servir, mais on ne nous parle par de la question du démantèlement. A ce sujet, j'ai l'impression que personne n'a de solution viable et écologique (tiens, il semble que ce soit le sujet).
Le #1865123
Mike-63 a écrit :

Je suis toujours surpris que l'hydraulique soit aussi peu envisagé. Avec les kilomètres de côtes que possède la France, il y a probablement moyen de faire quelque chose.

Je me souviens à ce sujet de je ne sais plus trop quel illuminé écolo reprochait à l'hydraulique de détruire les paysages. J'aimerais bien avoir son avis sur les champs d'éoliennes. C'est vrai que c'est tellement plus beau et on peut faire tellement de choses avec.
Un barrage, certes va détruire des villages, des paysages (dans le sens qu'ils disparaissent sous l'eau) mais en contrepartie, on peut faire des villages de vacances autour, des activités nautiques. Bref, si c'est bien géré généré des revenus avec le tourisme.
L'éolien, à part l'électricité en utilité première, je ne vois pas trop d'utilité seconde.




Y'a plusieurs dizaines d'année, EDF avait énormément de "mini" centrale électrique, le long des cours d'eau (pas besoin d'un barrage énorme, ça fonctionne à peu prêt partout, aucune destruction de milieu naturel, de village ou autre....), suffisant pour fournir de l’électricité aux petites communes.

Seulement, c'est moins rentable qu'une seule grosse centrale nucléaire, donc voila, elles sont toutees fermées

Pour les barrages plus imposants, ça existe déja les activités à coté: Certains lacs artificiel, formé par des barrages plus imposants appartenant à EDF sont déja transformé de la sorte, avec activités nautiques, circuit en foret à pied sou vtt, parcours santé, acrobranche, ....

Le #1865128
Mike-63 a écrit :

Je suis toujours surpris que l'hydraulique soit aussi peu envisagé. Avec les kilomètres de côtes que possède la France, il y a probablement moyen de faire quelque chose.

Je me souviens à ce sujet de je ne sais plus trop quel illuminé écolo reprochait à l'hydraulique de détruire les paysages. J'aimerais bien avoir son avis sur les champs d'éoliennes. C'est vrai que c'est tellement plus beau et on peut faire tellement de choses avec.
Un barrage, certes va détruire des villages, des paysages (dans le sens qu'ils disparaissent sous l'eau) mais en contrepartie, on peut faire des villages de vacances autour, des activités nautiques. Bref, si c'est bien géré généré des revenus avec le tourisme.
L'éolien, à part l'électricité en utilité première, je ne vois pas trop d'utilité seconde.


ya ca aussi pour moins de destruction

https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89nergie_mar%C3%A9motrice
Le #1865130
Mais ces énergies vertes, comment faire lorsque leur production diminue selon les aléas climatiques ? Il faudra bien du nucléaire un moment ou un autre. Il faut surtout financer de la recherche pour améliorer la filière nucléaire. Genre projet ITER.
Le #1865143
Le nucléaire, c'est ce qui fait qu'on est parmi les plus compétitif dans l'énergie.
Allez demander aux allemands ce qu'ils pensent de leur hausse du prix de l'électricité ..

Et puis avec le Projet ITER, la plus grande partie des réserves faites sur le nucléaire seront du passé.
N'hésitez pas a vous documentez dessus, vous en serez grandis.
Le #1865149
Et il est à combien le mégawattheure nucléaire, histoire de pouvoir comparer ?
Le #1865158
WillTemporaire a écrit :

Je lis même pas l'article jusqu'au bout tant c'est risible.
Faut arrêter de vivre dans le monde des bisounours et redescendre sur terre.

De mémoire, pour que toute la France soit alimenté en éolien, faudrait remplir tout un département d'éolienne. 63 % ça reste énorme.

Entre les coûts pour les fabriquer, les coûts pour les entretenir, sans compter la pollution pour s'occuper de tout ça...

Enfin bref, ça m’énerve. On ferait mieux de pourrir nos voisins allemands qui, non comptant de tourner au charbon et nous refiler leur pollution de merde (car oui quand il y a des pics de pollution à Paris ça vient en grosse majorité de chez eux), ils nous rachètent de l'énergie quand ils en manquent. Et surprise, ils rachètent pas de l'énergie verte mais du nucléaire. Après ça vient donner des leçons


" Entre les coûts pour les fabriquer, les coûts pour les entretenir, sans compter la pollution pour s'occuper de tout ça... "

Tout aussi valable pour du nucléaire mais tant que tu n'aura pas de chiffres pertinents comparant les coûts de l'un et de l'autre, je pense qu'il ne faut pas aller plus loin
Le #1865160
zorglub123 a écrit :

Et il est à combien le mégawattheure nucléaire, histoire de pouvoir comparer ?


59,8 euros le MWh en 2012
Il as pas du augmenter beaucoup depuis

D'ailleurs, EDF vends son MWh a 42 euros aux autres fournisseur
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]