Ello : le réseau social anti-Facebook

Le par  |  9 commentaire(s) Source : Ello
Ello

Populaire plus que jamais, Facebook fait des envieux, mais la résistance s'organise, et un nouveau réseau social tente le buzz : Ello se présente ni plus ni moins comme le réseau anti-Facebook.

Lancé en mars 2014, Ello est un réseau social qui mise sur son orientation anti-Facebook pour faire le plein d'utilisateurs.

Ello Pour se démarquer du réseau social le plus populaire et le plus ouvert à tous, Ello affiche d'emblée la couleur : l'accès ne se fait que depuis l'invitation d'un utilisateur déjà inscrit.

Une fois entré sur la plateforme, on y découvre un réseau qui ne cherche pas spécialement à récupérer des données privées. Il est ainsi laissé libre choix d'utiliser les services proposés avec un pseudonyme plutôt que son vrai nom. Autre intérêt mis en avant par le site : l'absence de publicité.

Ello se présente ainsi comme le réseau social idéal qui concentre tout ce qui peut rebuter les utilisateurs actuels de Facebook. Pourtant, pour favoriser les inscriptions qui affichent une certaine "sélection", le site ne mise pas que sur le bouche-à-oreille, et il est possible d'en faire la requête directement au site, qui génère 35 000 demandes d'invitation par heure.

Mais comment un réseau social peut-il fonctionner sans publicité et sans revendre les données personnelles de ses utilisateurs ? Ello fonctionne sur le principe du don, chaque utilisateur étant libre de verser de l'argent à ce dernier en fonction de ses moyens et de son envie.

Difficile pour autant de savoir comment va évoluer le réseau. À l'heure actuelle, le site propose quelques fonctionnalités traditionnelles des réseaux sociaux, mais affiche des manques flagrants. Il est ainsi impossible de bloquer un utilisateur, aucune API n'est proposée, et donc à terme, aucun logiciel externe permettant d'utiliser les flux du réseau.

Si le réseau fait le Buzz, c'est à double tranchant. Non seulement, l'étiquette anti-Facebook fait parler, mais l'orientation générale du site a encouragé à creuser un peu plus pour déterminer ce qui se cache réellement derrière le réseau social philanthrope, qui serait loin d'en être un.

Ainsi, Ello.co a été financé par FreshTracks Capital ( une société de capital-risque), qui a injecté 500 000 dollars dans le projet, et son fondateur est plutôt connu, puisqu'il s'agit de Paul Budnitz, déjà à la tête de plusieurs marques de bicyclettes de luxe et de jouets à grosses licences.

Comme le suggèrent nos confrères de Zdnet, il est actuellement difficile de remettre en question la bonne volonté des fondateurs du réseau social, mais d'un autre côté, le propre d'une société de capital-risque est d'investir dans l'objectif de réaliser des profits.

Plusieurs options sont envisageables alors : une entrée en bourse, une acquisition par une plus grosse structure lorsque le site disposera d'un parc d'utilisateurs conséquent, une monétisation reportée à quelques mois ou années... Financièrement parlant, Ello.co ne pourra pas subsister sous sa forme actuelle bien longtemps. Le réseau devrait ainsi évoluer, soit en revenant sur sa promesse de non-revente des données personnelles, soit en proposant des fonctionnalités payantes.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1810773
La contre attaque est lancée ....

Si tout le monde s'y met, ça peut faire bouger les choses ....

Je sais, il y a du boulot mais comme on dit :

"Les petits ruisseaux font les grands fleuves"

Alors, tous à vos ordis ... ouvrez des comptes en masse.... faites passer le message,

même au delà des frontières .....
Le #1810774
C'est ce que je reproche à Gmail, Facebook, Youtube etc.. de ne pas offrir la possibilité pour ceux qui le souhaitent moyennant finance de ne pas être espionnés et fichés. Je suis prêt à payer pour des services qui respectent mon anonymat et mon usage d'Internet. Le vrais geeks payent déjà ce genre de service, par exemple avec des FAU pour usenet, des VPN etc.

En plus, à titre perso j'en ai rien à faire d'avoir une messagerie faisant plusieurs Go, j'en préfère une beaucoup moins grande mais qui respecte totalement ma vie privée.

Je vais peut être ouvrir un compte sur ce nouveau réseau social, juste pour lui donner la notoriété et contribuer à mon petit niveau à lutter contre facebook.

Le #1810779
PauletteParis a écrit :

C'est ce que je reproche à Gmail, Facebook, Youtube etc.. de ne pas offrir la possibilité pour ceux qui le souhaitent moyennant finance de ne pas être espionnés et fichés. Je suis prêt à payer pour des services qui respectent mon anonymat et mon usage d'Internet. Le vrais geeks payent déjà ce genre de service, par exemple avec des FAU pour usenet, des VPN etc.

En plus, à titre perso j'en ai rien à faire d'avoir une messagerie faisant plusieurs Go, j'en préfère une beaucoup moins grande mais qui respecte totalement ma vie privée.

Je vais peut être ouvrir un compte sur ce nouveau réseau social, juste pour lui donner la notoriété et contribuer à mon petit niveau à lutter contre facebook.


Oui mais à moyen terme, ce ne serait pas un suicide économique pour les entreprises misant sur le Big Data? (Aussi connu comme "Je vends mes utilisateurs")
Non seulement tu ne leur rapportes plus de données brutes, mais tu deviendrais un nœud mort dans le système, Un cul-de-sac d'informations. Pas sûr qu'ils en veuillent, même contre des piécettes.

Sinon le meilleur moyen de lutter contre Facebook, si on peut dire ça, c'est encore de ne pas être inscrit et de bloquer le tracker Facebook sur toutes les pages (dont celle-ci!) avec Ghostery.
Le #1810782
DeepBlueOcean a écrit :

La contre attaque est lancée ....

Si tout le monde s'y met, ça peut faire bouger les choses ....

Je sais, il y a du boulot mais comme on dit :

"Les petits ruisseaux font les grands fleuves"

Alors, tous à vos ordis ... ouvrez des comptes en masse.... faites passer le message,

même au delà des frontières .....


Comme le dis l'article, il y a une société de capital-risque derrière ainsi qu'un entrepreneur, et si on n'est pas sur pour le second, il est clair que le premier des deux est là pour se faire de l'argent.
Seront-ils capable de vivre uniquement avec des dons ? J'en doute fort, qui est prêt à payer pour quelque chose qui est gratuit à côté ?(en échange d'informations personnelles bien sur), malheureusement, peu de monde.

Il y avait aussi un autre concurrent qui proposait en fait de transformer son pc en serveur, et ainsi faire partie d'un réseau social en finançant directement le matos. Ainsi, le réseau social pouvait vivre sans fond puisque presque tout fonctionnait par les pc des utilisateurs et un peu de bénévolat par les développeurs.
Aujourd'hui, je n'en n'entends plus parler...

Le #1810785
La philanthropie associée au capital-risque....

Encore un miroir aux alouettes...
Le #1810796
mouais pas sûr que ca marche ce truc.
w8 & C
Le #1810814
a écrit :

mouais pas sûr que ca marche ce truc.
w8 & C


Pour l'instant l'objet n'est pas seulement de savoir si ça marche ou si c'est mieux, mais simplement de faire gonfler et connaitre Ello par rapport à facebook de manière à pouvoir tenter de faire infléchir la politique de facebook sur les données privées, puis celles des autres gros.

Le #1810932
Facebook, quelle merde ce truc.
Le #1812478
a écrit :

mouais pas sûr que ca marche ce truc.
w8 & C


C'est clair, pasque les anti fcbk n'aiment pas ce genre de sites, donc ils n'iront pas forcement s'y rassembler.

Moi je garde mon vieux minitel
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]