L'ESA obtient du soutien pour son projet de village lunaire

Le par  |  8 commentaire(s)
Station lunaire (4)

À son entrée au poste de directeur général de l'ESA, Jan Wörner partageait son idée de créer un village lunaire. Aujourd'hui, le directeur confirme que son idée à obtenu un soutien international.

Qu'il s'agisse d'acteurs privés ou publics du secteur spatial, nombreux sont ceux à avoir partagé des "réactions positives" à l'idée soumise par l'ESA de bâtir un village sur la Lune.

Pour l'ESA, il s'agit d'envisager la fin de l'exploitation de la station spatiale ISS dont les budgets ont été assurés jusqu'en 2024. Disposer d'une base directement sur la Lune nécessiterait un entretien amoindri, l'ISS devant constamment corriger sa trajectoire, tantôt pour contrôler sa chute, tantôt pour éviter des débris spatiaux.

Station lunaire (3)

Parlant de son idée, Jan Wörner explique "J'ai fait de grands progrès, bien plus que je ne le pensais, car j'ai reçu beaucoup de réactions positives et des indications claires de certains acteurs du spatial qu'ils étaient désireux de participer. Il ne s'agit pas d'un projet, mais d'un concept ouvert."

Qu'il s'agisse de créer une base visant à réaliser des expériences dans l'espace, de faire de la prospection minière, ou de créer un point de relais pour des missions plus lointaines, chaque acteur intéressé par l'idée d'un village lunaire pourrait y trouver son compte.

La Lune est redevenue le centre d'intérêt des agences spatiales du monde depuis quelques années. Les USA, la Russie et la Chine disposent ainsi de leurs propres programmes lunaires avec des objectifs qui se recoupent : y envoyer des hommes et éventuellement s'y installer.

L'ESA ne souhaite pour autant pas se désengager du programme de l'ISS et compte bien continuer à financer (sa contribution représente 8% du budget de la station) la station jusqu'en 2020. Le directeur appelle désormais les pays membres à se réunir pour voter un allongement du financement pour se positionner comme la Russie et les USA jusqu'à l'horizon 2024.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1924519
Oh oui ! On va avoir un camp lunaire
Le #1924543
bientôt une prison sur la lune
Le #1924549
triaca a écrit :

bientôt une prison sur la lune


Prison sur lune? Vaut mieux pas

Pas envie de m'y retrouver parce que j'aurais fais un excès de 1km/h ou alors que j'ai décidé de consommer de la beuh en lieu publique, ou que j'aurais bu un verre de trop au volant.
Le #1924557
Un Club Med où l'on pourra prendre une bonne dose de rayon cosmique, où l'on pourra atrophier ses muscles par manque de pesanteur, où l'on pourra jouer dans la poussière, où l'on pourra admirer un paysage morne et sombre... Le bonheur en somme, j'ai hâte
Le #1924566
Ulysse2K a écrit :

Un Club Med où l'on pourra prendre une bonne dose de rayon cosmique, où l'on pourra atrophier ses muscles par manque de pesanteur, où l'on pourra jouer dans la poussière, où l'on pourra admirer un paysage morne et sombre... Le bonheur en somme, j'ai hâte


Pour la pesanteur il peut y avoir des solution. rappelez vous les semelles magnétiques du Pr tournesol dans Tintin.

Pour les rayons cosmique, il faudrait une bonne grosse quantités d’électricité pour générer un champ magnétique déviant les rayons. Sinon galeries souterraines. Peut être y a t-il possibilités de se servir de ces rayonnements pour produire du courant ...

La poussière est en effet a mon avis le plus gros problème car le régolite est si fin qu'il entre partout et peut endommager de nombreuses machineries mécanique. mais elle n'est qu'en surface, en profondeur, ce pb disparait je pense.

Enfin, si nous voulons y envoyer des hommes, il faudra bien sélectionner ou construire et trouver une solution pour récolter le peu d'eau qui se trouve dans le régolite, la filtrer, et la recycler a 100% toutes molécules confondues.

Donc, en sommes, les mêmes problèmes que dans la station spatiale internationale, avec l'éloignement et le problème de l'énergie en plus.
Le #1924567
ATomicBoy44 a écrit :

Ulysse2K a écrit :

Un Club Med où l'on pourra prendre une bonne dose de rayon cosmique, où l'on pourra atrophier ses muscles par manque de pesanteur, où l'on pourra jouer dans la poussière, où l'on pourra admirer un paysage morne et sombre... Le bonheur en somme, j'ai hâte


Pour la pesanteur il peut y avoir des solution. rappelez vous les semelles magnétiques du Pr tournesol dans Tintin.

Pour les rayons cosmique, il faudrait une bonne grosse quantités d’électricité pour générer un champ magnétique déviant les rayons. Sinon galeries souterraines. Peut être y a t-il possibilités de se servir de ces rayonnements pour produire du courant ...

La poussière est en effet a mon avis le plus gros problème car le régolite est si fin qu'il entre partout et peut endommager de nombreuses machineries mécanique. mais elle n'est qu'en surface, en profondeur, ce pb disparait je pense.

Enfin, si nous voulons y envoyer des hommes, il faudra bien sélectionner ou construire et trouver une solution pour récolter le peu d'eau qui se trouve dans le régolite, la filtrer, et la recycler a 100% toutes molécules confondues.

Donc, en sommes, les mêmes problèmes que dans la station spatiale internationale, avec l'éloignement et le problème de l'énergie en plus.


facile, faut faire comme dans seul sur mars. Il s'en est bien sortit tout seul
Le #1924568
rborn a écrit :

ATomicBoy44 a écrit :

Ulysse2K a écrit :

Un Club Med où l'on pourra prendre une bonne dose de rayon cosmique, où l'on pourra atrophier ses muscles par manque de pesanteur, où l'on pourra jouer dans la poussière, où l'on pourra admirer un paysage morne et sombre... Le bonheur en somme, j'ai hâte


Pour la pesanteur il peut y avoir des solution. rappelez vous les semelles magnétiques du Pr tournesol dans Tintin.

Pour les rayons cosmique, il faudrait une bonne grosse quantités d’électricité pour générer un champ magnétique déviant les rayons. Sinon galeries souterraines. Peut être y a t-il possibilités de se servir de ces rayonnements pour produire du courant ...

La poussière est en effet a mon avis le plus gros problème car le régolite est si fin qu'il entre partout et peut endommager de nombreuses machineries mécanique. mais elle n'est qu'en surface, en profondeur, ce pb disparait je pense.

Enfin, si nous voulons y envoyer des hommes, il faudra bien sélectionner ou construire et trouver une solution pour récolter le peu d'eau qui se trouve dans le régolite, la filtrer, et la recycler a 100% toutes molécules confondues.

Donc, en sommes, les mêmes problèmes que dans la station spatiale internationale, avec l'éloignement et le problème de l'énergie en plus.


facile, faut faire comme dans seul sur mars. Il s'en est bien sortit tout seul


Hein !?
Le #1924582
Avec une base lunaire, la plupart des explorations spatiales se verront bien facilités. Je serai pas surpris de voir ce projet aboutir avant la fin de mes jours. Et si l'idée est la prospection de ressources minières, sûr que les big company vont déverser du cash..
J'espère quand même que ça servira pour le bien être de l'humanité, mais -je sais pas pourquoi- j'en doute un peu quand même..
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]