L'Etat prend une participation dans STMicroelectronics

Le par  |  4 commentaire(s) Source : Communiqué Boursier
STMicroelectronics

L'Etat français s'apprête à racheter 2,85% du capital du célèbre fabricant de semi-conducteurs STMicroelectronics pour une somme de 260 millions d'euros.

STMicroelectronicsL'Etat tient à préserver ses " champions " industriels et entend bien le rappeler en s'octroyant 2,85% du capital du fabricant de semi-conducteurs STMicroelectronics. Cette transaction valorise les titres du groupe franco-italien à 10 € par action alors que le cours du titre n'était que de 8,28 € à la clôture ce jeudi.

Le Ministère de l'Economie, des finances et de l'emploi a déclaré qu'il souhaitait " assurer le maintient et l'équilibre de gouvernance de cet acteur clé de la recherche, du développement et de la production dans le domaine technologique de pointe que constitue la nanoélectronique. "

Orchestré par le Commissariat à l'énergie Atomique, ce rachat a été conclu avec Finmeccanica, le second groupe industriel italien, dans le but de rendre les participations françaises et italiennes équivalentes à 13,75%. Finmeccanica abaisserait ainsi sa participation à hauteur de 4%.

L'entreprise, née de la fusion en 1987 de la société italienne SGS, et de la société française Thomson Semiconducteurs, emploie actuellement 13.000 personnes en France essentiellement sur 3 sites : 1.500 à Tours, 3.000 à Rousset près d'Aix-En-Provence et 6.000 à Grenoble.

En 2007, le géant franco-italien qui emploie plus de 50.000 personnes dans le monde, a réalisé un résultat net d'environ 700 millions de dollars pour un chiffre d'affaires de près de 10 milliards de dollars.
Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #198024
je croyais que les caisses étaient vides
Le #198025
Les caisses ne sont pas vides, elles sont abyssalement vides (environ 2000 milliards d'euros de dette). Je pense que ce quinquénat ne sera pas mieux que les précédents, et que le trou va continuer à se creuser, jusqu'à peut être connaitre un jour le sort de l'Argentine...
Le #198033
+1 julian87

Ils devraient prendre une participation chez Rolex...
Le #198045
"L'Etat tient à préserver ses " champions " industriels"

Merci pour les Italiens partie prenante dans cette entreprise

Alors on privatise ?
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]