Etude : plus de 50% des magasins vulnérables via le WiFi

Le par  |  1 commentaire(s)
Wifi logo (Small)

Plus de 50% des 3 000 magasins aux Etats-Unis et en Europe étudiés par AirDefense, firme éditrice de solutions de sécurité pour les réseaux informatiques sans fil, utilisent le WiFi de manière non sécurisée.

Wifi logo smallSelon la firme, 25 % des 4 748 bornes d'accès Wi-Fi des magasins observés échangeaient des données de manière non chiffrées. Un autre quart des points d'accès sans fil utilisaient un système de chiffrement malheureusement obsolète ( le WEP ). Ce dernier est facilement piratable via des applications désormais très répandues chez les pirates informatiques.

A peine 50 % des magasins étudiés ont en revanche mis en place un système de chiffrement plus récent et qui est plus difficile à pirater. " Vous pouvez conduire dans une rue avec un ordinateur portable et trouver facilement des points d'accès Wi-Fi, cela ne demande pas un excellent niveau de compétence pour y accéder ", a déclaré Avivah Litan, analyste de sécurité chez Gartner qui s'est dit au courant des derniers résultats de AirDefense bien qu'il n'y travaille pas.

Litan a indiqué que ces découvertes étaient significatives et que l'étude de ces 3 045 magasins était, jusqu'ici, la plus large qu'elle connaisse. Ces boutiques se situent à Atlanta, Boston, Chicago, Los Angeles, News York, San Francisco, Londres et Paris.

Les réseaux sans fil, non ou mal protégés, peuvent permettre à certaines personnes malintentionnées de récupérer des données sensibles, comme des numéros d'identification sociale, des numéros de cartes de crédit ou bien encore des adresses. Les firmes observées n'ayant pas le niveau de sécurité requis ont été alertées par AirDefense qui ne souhaite pas révéler leurs identités pour éviter toute attaque.

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #190887
J'ai fait ma propre étude en 2005 et en 2006.
En 2005 elle portaient sur quelques centaines de points (pas davantage disponibles) et en 2006 sur 5000 points.

En 2005 nous avions (de tête) :
25% d'ouverts
75% fermés et sur ces 75%, 80% étaient en WEP.

En 2006 nous avions :
ouverts : 16%
fermés : 84%
et sur ces 84%, 56% étaient en WEP.
Au total plus de 50% pas très sécurisés donc.

Mais l'augmentation du nombre de points entre 2005 et 2006 est essentiellement dû à l'arrivée de nouveaux points, nouvaux points l plupart du temps d'emblée en WPA (LiveBox 2, etc).

db
db
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]