Informa : 4 milliards d'abonnements mobiles d'ici fin 2008

Le par  |  0 commentaire(s)
Informa logo

Selon le cabinet d'études Informa Telecoms & Media, le seuil des 4 milliards d'abonnements mobiles devrait être franchi d'ici la fin de l'année.

Informa logoLe nombre total d'abonnements mobiles a profité d'une forte croissance ces derniers trimestres, ce qui permet au cabinet d'études Informa Telecoms & Media de prévoir que le cap des 4 milliards d'abonnements mobiles sera atteint au cours du dernier trimestre 2008.

Il n'aura fallu que 5 trimestres pour passer de 3 milliards à 4 milliards d'abonnements mobiles grâce à une très forte demande des marchés émergents comme la Chine et l' Inde, chacun des pays ayant compté plus de 50 millions de nouveaux abonnements dans les six derniers mois.

Cependant, les analystes estiment qu'il faudra beaucoup plus de temps pour atteindre les 5 milliards d'abonnements mobiles. Cela ne devrait pas intervenir avant le dernier trimestre 2011, période pendant laquelle le taux de pénétration mondiale sera supérieur à 70%, sauf en Afrique où il n'atteindra pas 50%.


Changement de rythme, changement de stratégie
" Il est clair que l'industrie mobile doit s'attendre à un ralentissement de cette croissance - il est impossible que l'énorme progression de ces 18 derniers mois puisse se maintenir "
, explique Nick Jotischky, analyste chez Informa. " Même en tenant compte des régions Asie / Pacifique et Afrique, qui connaîtront plus de 20% de croissance de leur nombre d'abonnements mobiles cette année, nos prévisions suggèrent que le taux de croissance global tombera sous les 10% d'ici 2010. "

En conséquence, les stratégies des opérateurs mobiles doivent être repensées. Si l'accès à  la téléphonie mobile de base doit rester au coeur des stratégies, l'extension des usages mobiles grâce au haut débit mobile ( notamment l'accès à l'Internet en mobilité ) peut servir de relais de croissance.

Le sujet est épineux dans la mesure où l'élargissement de la couverture mobile dans les zones rurales des pays émergents en vue de toucher un maximum de personnes, même dans les faibles revenus, n'est plus aussi attractif si la croissance du nombre d'abonnements mobiles se ralentit.

Il ne s'agit plus alors d'engranger un maximum d'abonnements mobiles mais d'optimiser la valeur que peuvent en tirer les opérateurs mobiles.

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]