Jeux vidéo et violence: les jeunes instables seuls concernés

Le par  |  10 commentaire(s) Source : Daily Tech
gta violence (Small)

Depuis toujours, l’homme se repose sur des boucs émissaires tout trouvés afin d’essayer de cerner les causes de ses divers soucis.

Gta violence small
Depuis toujours, l’homme se repose sur des boucs émissaires tout trouvés afin d’essayer de cerner les causes de ses divers soucis. En effet, si au Moyen Age, c’était le mauvais œil de la voisine – sorcière puisque vieille fille – qui faisait tourner le lait, et, plus près de nous, si la sècheresse est définitivement « planifiée » par les Américains qui contrôlent le climat, aujourd’hui, il est de bon aloi pour certains de pointer un doigt accusateur vers le phénomène videoludique.

En effet, après les interminables débats sur la violence et les jeux vidéo (pensez à la croisade de l’inénarrable Jack Thompson) où divers intervenants s’y sont immiscés – Benoît XVI, des élus UMP etc. – maintes recherches ont été menées afin d’essayer de circonscrire ce « problème de société ». Les raccourcis étant tentants, les recherches s’imposaient d’elles-mêmes.

Ainsi, une étude publiée dans le magazine Psychology, Crime & Law conclue que les individus possédant une « personnalité stable » ne sont pas affectés par la violence qu’ils côtoient dans les jeux vidéo. Sur un panel de 110 adolescents et 15 adolescentes (moyenne d’âge de 14,6 ans) qui ont joué à Quake II pour une durée de 20 minutes, les chiffres sont édifiants, avec 3 groupes se détachant clairement :

  • 77 « cobayes » avaient le même niveau d'agressivité qu’avant le lancement du jeu,
  • 22 jeunes étaient deux fois plus agressifs après les 20 minutes,
  • 8 adolescents ont vu leur agressivité augmenter avant même le début du jeu mais se sont calmés après les 20 minutes de jeu.

Pour information, des profils individuels ainsi que des jauges d’agressivité avaient été faits avant l’expérience. Après analyse des données, les chercheurs ont pu discerner 2 groupes distincts : des personnalités stables et d’autres esprits qui peuvent être influencés par le jeu. Des joueurs agressifs dans la vraie vie ont tendance à se calmer après avoir joué tandis que des joueurs calmes sont plus sujets à l’énervement ou à l’agitation.

Conclusion des chercheurs : toute corrélation entre agressivité et jeux vidéo demeure vague, indéterminée et abstraite. L’équipe de scientifiques ajoute que des expériences plus poussées sont nécessaires. Nous voilà bien avancés…

Plus d'informations (en anglais) sur cette page.
Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #165279
Une étude dont on conclut un peu ce qu'on veut, mais dont la puissance est de toute façon insuffisante. Du coup, on voit mal comment elle pourrait "définitivement tordre le cou aux médisants" ...
Le #165281
Moi en général je joue aux jeux pour me défouler et ça me calme.

J'ai jamais compris les joueurs qui balancent la manette contre le mur...
Le #165283
Toute facon, c'est toujours les personnes qui connaissent le moins les jeux vidéos qui gueulent le plus contre avec leurs sois disant "protection pour les enfants".
Les enfants n'ont pas attendu d'avoir des consoles pour faire des "bétises" (plus ou moins grave of course).

Les JV restent le bouc émissaire idéal pour les parents qui ne sont pas foutus de fournir une éducation correct.
l'analogie jeux vidéo = perturbation pour l'enfant est et restera un cliché encore pendant longtemps dans les foyers.


C'est vrai qu'il est politiquement mieux de présenter des morts tous les jours a la télé dans les JT
Le #165289
Donc avec cette étude les jeux vidéo doivent être considérer comme permettant de détecté les potentiels troubles des jeunes.

Les Jeux vidéo seront bientôt utilisé dans le domaine médical pour localiser les futur délinquant en puissance
Le #165294
Faute dans le texte:

Car, pour pour certains,
Le #165298
Salut à tous !

Franchement marre de toutes ces pseudo-études et ces sondages. Et marre de voir GNT relayer de plus en plus souvent ce qui n'est pour moi à la base qu'une parodie d'information. Les faits sont importants. Les sondages, on en bouffe assez en ce moment.
N'importe qui peut se lancer dans ce genre de pseudo-études. Que prouvent-elles ' Et sur quoi se basent-elles ' Sur rien de scientifique en tout cas. Rien de vérifiable.

N'importe quel scientifique vous dira qu'une étude n'est valable qu'à la condition que les expérimentations aient pu être réitérées suffisamment de fois. Ce qui n'est évidemment pas le cas ici. De plus, un certain nombres de paramètres ne sont guère explicités.
Bref, encore une étude bidon.
- Cette jauge d'aggressivité, c'est quoi ' Comment la qualifient-ils ' On arrive maintenant à mesurer l'aggressivité d'une personne ' C'est vraiment pas sérieux. Quand-est-ce qu'on pourra faire apparaître une jauge de libido haut-dessus de chaque femme croisée dans la rue ' Je trouverai ça utile, moi...
- Les profils individuels, ça ne veut rien dire non plus. Entre un questionnaire de personnalité bidon et un vrai travail de profiler, on se situe où '
- 20 mn de test, ils trouvent ça suffisant, eux '
- Ils en déduisent quoi, clairement, de leur "étude" ' parcequ'avec des résultats aussi contradictoires et imprécis, on fait quoi '

Bref, ça me saôule, ce genre de jeu.

Sinon, je ne crois pas qu'il faille la moindre "étude" ou une grande expérience de psy pour comprendre que si les jeux vidéos étaient aussi dangereux, le nombre de psycopathes aurait décuplé depuis les années 80. Les affaires criminelles liées aux jeux vidéos sont anecdotiques. Le nombre de joueurs ne l'est pas. Ni le nombre de jeux violents ("Carmaggedon", par exemple, avait fait sensation à l'époque). Cela suffit à prouver qu'il n'y a pas de corrélation autre que l'instabilité de certains individus. Et chez ceux-ci, lire la Bible ou le Coran peut produire les mêmes effets
deathscythe0666 Hors ligne VIP 5898 points
Le #165427
@Sicyons

Si t'es là pour casser le travail de scientifiques, tu peux aussi bien ne rien dire. D'autant que ta conclusion est celle à laquelle ils arrivent. Toutes tes questions sur la pseudo inexactitude de cette étude viennent du fait que tu n'en comprends pas les résultats, n'en fais pas une conclusion générale alors que ceux qui en tirent les conclusions sont expérimentés dans ce domaine.
À moins que tu ne sois un chercheur en psycho, dans ce domaine et que tu aies autre chose que ta hargne envers les stats et les psys comme argument.

Perso, je trouve l'initiative intéressante, d'autant que j'ai depuis longtemps l'intuition que toute personne passant à l'acte criminel après avoir joué à un jeu vidéo/jeu de rôle, regardé des films violents, etc. est qqn qui est déjà instable auparavant. Cela dit, commencer à voir des procédés scientifiques s'appliquer à le démontrer me plait beaucoup.

Quant à ton dernier paragraphe, ton raisonnement ne tient pas plus que celui qui associe par exemple la hausse du chômage au nombre d'immigrés (et que je sois clair, je ne te traite absolument pas de sympathisant du FN, je prends juste un exemple suffisamment frappant). Deux courbes qui suivent la même évolution ne sont pas nécessairement corrélées. Il faut tenir compte de phénomènes qui pourraient les lier.

"Et chez ceux-ci, lire la Bible ou le Coran peut produire les mêmes effets "

Ça marche avec les teletubbies aussi tu crois '

@redmail : mais non, tu dis n'importe quoi, une petite analyse d'ADN à la naissance et c'est bon
(et c'est pas drôle ce genre de conneries)
Le #165464
ds0666>donc les courbes du CO2 et de la température ne sont pas corrélables'
deathscythe0666 Hors ligne VIP 5898 points
Le #165504
J'ai dit : "Il faut tenir compte de phénomènes qui pourraient les lier."

Donc, effectivement, il y a un lien. Mais on a pu le mettre en évidence qu'en connaissant l'impact du CO2 sur l'effet de serre. Se baser seulement sur les deux courbes n'aurait pas pu prouver le lien.

Mais je vois bien à ton smiley que c'est une boutade
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]