Les internautes et les moteurs de recherche

Le par  |  16 commentaire(s) Source : BBCNews
iProspect

Une étude américaine rend compte du comportement des internautes vis à vis des informations proposées par les moteurs de recherche Web.

Une étude américaine rend compte du comportement des internautes vis à vis des informations proposées par les moteurs de recherche Web.

IprospectEn janvier 2006, iProspect en partenariat avec Jupiter Research, a conduit une étude dans le but de comprendre comment les internautes américains réagissent face aux résultats affichés suite à une requête passée sur un moteur de recherche.

Les résultats de cette étude viennent d'être publiés.

Au total, 2 369 personnes représentatives de la " cyber-population ", ont été sondées et ont répondu à 25 questions concernant leurs us et coutumes en la matière. Ces questions avaient déjà été posées en 2002 et 2004.

Les résultats de cette enquête sont les suivant :

  • 62 % des utilisateurs de moteurs de recherche ( autant dire la quasi totalité des internautes ) cliquent sur un résultat proposé sur la première page de leur moteur favori sans aller plus loin et ils sont 90 % à ne jamais dépasser la troisième page de résultats. A titre de comparaison, 60 % en 2004 et 48 % en 2002 se contentaient de la première page et si aujourd'hui seulement 10 % osent aller au-delà de la troisième page ( oh ! les fous ! ), ils étaient 13 % en 2004 et 19 % en 2002
  • 41 % des utilisateurs de moteurs qui continuent leur recherche après un échec, reformulent leur requête ou changent de moteur s'ils n'ont pas trouvé ce qu'ils cherchent dans la première page ( même pourcentage en 2004 et 28 % en 2002 )
  • toujours dans le cas d'une recherche infructueuse, 82 % modifient leur requête en ajoutant des termes à leur demande initiale et ce en utilisant le même moteur ( 62 % en 2002)
  • 36 % des utilisateurs pensent que l'ordre dans lequel apparaissent les sites Web des sociétés est le reflet de la réalité en préfigurant la compétence d'une entreprise ( 33 % en 2002 )

Finalement, cette étude ne fait que corroborer les idées reçues à savoir que les internautes s'arrêtent majoritairement aux trois premières pages fournies ( voire la première ) par un moteur de recherche et ne vont pas plus loin ( ils sont visiblement pressés et veulent des résultats tout de suite ). De fait, l'une des qualités essentielle d'un Google, Yahoo! , MSN Search, Ask, Exalead ou autres doit bien être la pertinence des résultats encore plus que le nombre de pages indexées.

D'autre part, cette étude va surtout intéresser les entreprises désireuses de perfectionner leur plan marketing. Ces dernières qui devront rivaliser d'ingéniosités pour occuper une place prépondérante après une requête googlienne par exemple.

Pour l'internaute, c'est trois petites pages et puis il s'en va ...

Consulter l'enquête complète ( 17 pages en anglais )

De toute façon, tout bon moteur de recherche vraiment pertinent, ne devrait afficher que les résultats ci-dessous ;-)

Moteur recherche pertinent

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #99864
Tout dépend du type de recherche : une adresse de site sera forcément en première page, mais une confirmation/infirmation d'info se trouvera parfois (et même souvent) bien plus loin (sans compter qu'on trouve des trucs étonnants parfois...)
Le #99867
moi je dis GG sur l'image de fin, jolie joke.
deathscythe0666 Hors ligne VIP 5898 points
Le #99874
Mais cette étude en dit long sur le comportement des internautes qui arrivent maintenant

Et ils ont oublié la quantité de ceux qui tapent fnac.com dans google pour aller ensuite cliquer sur le lien vers le site de la fnac (fonctionne avec tous les sites marchands lol) ... à quoi servent les bookmarks alors '
Le #99881
Oui, interressante comme étude...
Sinon pour Google, j'ai verifié avec comme mot clef informatique eh bien devinez quoi... je trouve aps trop ça :-p
Cela montre l'importance des moteurs de recherche à selectionner le mieux possible ds sa 1ere page les resultats les plus pertinents...
Le #99882
Et pour repondre à death:
Oui c'est vrai beaucoup d'internautes très debutants font ça... ça leur diminue le taux de 404!
Le #99889
Mais quoi... Internet ce n'est pas Google '
Le #99910
Fallait le dire !!!
Le #99911
Mis à part cela, je pense que le sujet est grave et bravo à GNT d'en avoir parler (ou d'en parler)!

Cela ferai un excellent sujet de thèse.
Les comportement des utilisateur son de plus en plus ... De toute façon les même que ceux des mémé à qu je répare le PC parce qu'elle on pas appuyé sur la bonne touche !

En fait chacun fait ce qu'il veut de la plus grande merveille du monde et je me souviens d'un article qui disais que l'accès aux informations n'a jamais été aussi grand et facile depuis que l'humanité existe.
Mais que leur utilisation est lamentablement ridicule et faible (de toute façon quand tu vois le niveau d'un étudiant Américain ou Canadien) !

Sans vouloir passer pour une élite, je n'entre pas dans les catégories de l'étude. Ma compagne russe, docteur PHD en chimie inorganique, m'a apprit à me servir de ces moteurs en 1995 (y en avait pas beaucoup)et j'ai conservé la manière de faire très exigeante et pugniace !

On rèussi à trouver de bonnse infos dans les 30 50 pages suivante (Cad 300 à 500 réponses)! Cela vous étonne peut-être mais essayer de faire des recherches sur la fabrication de la "phtalocyanine" (par exemple) grâce aux milliers de revues scientifiques et à leur milliards d'articles... (vous conprendrez pourquoi il y a tant de chercheurs russes et chinois aux USA)

Cela pose des questions sur ce que l'on veut bien nous laisser savoir !

Tout un débat... à la veille de Paques !

Merci (et toutes mes excuses)
Le #99918
ericle a écrit:

quand tu vois le niveau d'un étudiant
Américain ou Canadien



et aussi:

Ma compagne russe, docteur PHD



Je ne veux pas avoir l'air de chercher la petite bête, mais le PhD est un titre anglo-saxon, et essentiellement utilisé par les universités américaines.

Maintenant, pour revenir au sujet, je pense que l'utilisation naïve qui est souvent faite des moteurs de recherche, est due au manque de formation.
On lâche les gens sur le net sans leur expliquer le principe du mot-clé ou du champ : c'est évident pour ceux qui vivent dans le milieu des sciences de l'information, mais ça l'est beaucoup moins pour celui qui ne fait qu'y passer en coup de vent.

Death et Wadzar : je ne me considère pas comme débutante, mais je le fais aussi. C'est bien pratique quand on ne sait pas si il y avait un "-" ou un "_", si c'est ".net" ou ".com" ou ".fr", ou si l'on ne se souvient plus si "kazakhstan.com" s'écrit "kasaqustant", "kazakstan" ou "quasaxtant".
deathscythe0666 Hors ligne VIP 5898 points
Le #99924
Elyia,

Conseil : les sites marchands ou autres que tu utilises souvent ->dans les bookmarks, c'est très pratique

ericle a dit "l'accès aux informations n'a jamais été aussi grand et facile depuis que l'humanité existe."
=>malheureusement, l'accès est quasiment un excès (pas assez structuré), et la somme d'informations est extrêmement sous-exploitée. Dommage ... mais pas tant que ça, ça signifie également qu'Internet peut évoluer dans le bon sens (plutôt que les applis multimedia gadget pour frimer )
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]