Groupes de travail : l'information utile doit circuler

Le par  |  0 commentaire(s) Source : Information Sharing and Team Performance : A Meta-Analysis (PDF)
Verizon Business logo pro

Si le partage des informations est essentiel dans le travail en équipe, une étude fait ressortir que la quantité ne doit pas primer sur la qualité des échanges, sans quoi il existe un risque de perte de productivité.

Verizon Business logo proLa communication, les échanges d'informations et le travail en équipe sont depuis longtemps des gages de productivité pour l'entreprise et de nombreux moyens de communication sont désormais à la disposition des collaborateurs, allant des messages différés aux messages instantanés.

Pourtant, une grande méta-étude faite à partir de 22 ans de données sur 4.800 groupes de travail, soit 17.000 personnes, tend à indiquer qu'un haut niveau de communication entre les membres d'une équipe n'est pas forcément synonyme d'efficacité.

La compilation de données, menée par les chercheurs universitaires Jessica Mesmer-Magnus et Leslie DeChurch, et dont les résultats sont publiés dans le Journal of Applied Psychology, publié par l' American Psychological Association,  confirme que les équipes prenant le temps de partager des informations inédites entre leurs membres parviennent à atteindre de façon plus satisfaisante leurs objectifs.

Mais elle montre aussi que beaucoup d'équipes passent du temps à commenter des informations déjà connues, avec pour effet collatéral d'améliorer la cohésion des équipes mais sans que cela conduise à de meilleures performances. Comme l'explique Jessica Mesmer-Magnus,

" Cela suggère que les groupes de travail communiquant le plus entre leurs membres ne partagent pas forcément des informations utiles. De plus, ils n'obtiennent pas de meilleurs résultats. Ainsi, la qualité des sujets de discussion est plus importante que la quantité d'informations échangées au sein des groupes de travail. "


Partage ou bavardage ?
D'autre part, la méta-analyse suggère que les groupes de travail communiquent mieux lorsqu'ils sont amenés à chercher une solution en profondeur, en partageant leurs points de vue, plutôt qu'un simple consensus, plus facile à obtenir.

Enfin, il semblerait que la communication soit plus effective au sein d'un groupe de travail lorsque ses membres possèdent un profil privé et professionnel commun, alors que la tendance est actuellement plutôt à un choix des membres selon la diversité de leur profil.

En conclusion, les résultats de ces travaux suggèrent que la formule magique  du groupe de travail efficace repose sur des membres possédant des valeurs communes, ayant la possibilité d'exprimer leurs points de vue personnels et s'attachant à échanger uniquement des informations nouvelles et utiles, de façon structurée.

Complément d'information
  • Lost Planet 2 : le coop en écran partagé à l'étude
    A l'occasion de la Gamescom de la semaine passée, le site Joystiq a questionné le producteur de Lost Planet 2 au sujet du coop en local. Un mode deux joueurs en écran partagé serait à l'étude, mais non garanti par Capcom pour l'heure.
  • Etude : le partage du dividende numérique bénéfique
    La libération des fréquences de la diffusion analogique de la télévision, constituant le dividende numérique, offrirait plus d'opportunités économiques en allouant une partie du spectre aux services mobiles haut débit, selon une ...

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]