Stockage : les entreprises privilégient le NAS et l'iSCSI

Le par  |  0 commentaire(s)
IBM San pro

A l'image de leurs homologues européennes les entreprises françaises se tournent, pour leur besoin en stockage, de plus en plus les baies iSCSI et NAS délaissant ainsi les traditionnelles baies SAN Fibre Channel. Ce succès grandissant du stockage Ethernet rebat les cartes dans le secteur et pourrait menacer à terme les positions des leaders traditionnels tels IBM.

logo IDCD'après les données communiquées par le cabinet d'études IDC les entreprises françaises ont massivement acheté des serveurs NAS et  iSCSI au 3e trimestre 2008 au détriment des solutions à base de SAN.

En valeur absolue, alors que les ventes de baies SAN Fibre Channel progressaient faiblement (+7,3% seulement par rapport à 2007), celle des baies NAS ont progressé  de 41% sur un an alors même que les livraisons de baies iSCSI augmentaient 334,5%.

Stockage EthernetLes ventes de baies iSCSI représentent désormais 6,2 % du marché (1,6 % l'an passé), le NAS 18% (contre 14,1% en 2007), les baies SAN comptent quant à elles pour 50,4% des ventes devant les 22,5% des baies en attachement direct (baies SAS et SCSI).

Toujours selon IDC ce marché pouvait être estimé à 131,5 M€ au troisième trimestre. Si l'on choisit  maintenant d'étudier cette progression à l'aide des valeurs en Teraoctet livrés on s'aperçoit que la progression des ventes de NAS et iSCSI en France est encore plus impressionnante : les constructeurs ont ainsi livré 2,8 Petaoctets de stockage iSCSI et 9,6 Po de stockage NAS, contre 19 Po de stockage SAN Fibre Channel et 7,4 Po en attachement direct.

Du côté maintenant des constructeurs, les positions bien établies des deux géants du secteur, EMC et IBM, sont fragilisées par l'apparition de nouveaux acteurs. Ainsi si EMC est toujours n°1 français avec 24,1 % du marché en valeur devant IBM et HP, les nouveaux venus, Dell et NetApp, se classent déjà quatrième et cinquième avec une part de marché juste sous la barre des 10%.

Une hiérarchie encore plus bouleversée si on l'a regarde sous l'angle des capacités livrées : EMC reste leader mais le constructeur a perdu près de 5 points de parts de marché alors même que HP en gagnait plus de 6 à 20,2% du marché total. NetApp a lui gagné près de 4,6 points à 15,1% tandis que IBM n'est que 4ème avec 12,9% des capacités livrées (en recul de près de 2 points) devant Dell  (7,7% des capacités livrées).

Les deux leaders historiques ont longtemps profité d'une rente de situation sur le marché du stockage haut de gamme mais sont donc maintenant concurrencées sur le milieu et l'entrée de gamme par des solutions présentant un meilleur rapport capacité/prix, un argument qui peut faire mouche auprès de nombreux décisionnaires budgétaires en ces temps incertains.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]