Etude : le téléphone portable au coeur de la vie quotidienne

Le par  |  2 commentaire(s)
Synovate logo

Le téléphone portable est plus que jamais le compagnon de la vie quotidienne et finit par devenir une sorte d'extension du Moi interagissant dans les rapports sociaux communautaires voire dans la vie amoureuse.

Synovate logoLa société d'études Synovate a réalisé une enquête au cours du mois de juin 2009 portant sur les comportements vis à vis du téléphone portable auprès de 8 000 possesseurs de mobiles répartis dans 11 pays ( dont la France ).

Elle révèle tout d'abord une forme de dépendance vis à vis du mobile, les trois quarts des personnes interrogées déclarant ne jamais sortir sans leur téléphone, tandis que 36% affirment qu'ils ne se voient pas vivre sans leur précieux appareil ( surtout du côté de Taiwan et Singapour ).

25% d'entre elles estiment également qu'il leur serait plus dur de perdre leur téléphone portable que leur portefeuille, et ce d'autant plus si le téléphone est un élément du statut social ou embarque des données personnelles uniques ( photos, vidéo ) auxquelles sont attachées une forte valeur émotionnelle.

Dans l'enquête Synovate, seules 37% des personnes interrogées avouent ne pas savoir utiliser la plupart des fonctionnalités de leur téléphone. Les trois fonctions les plus utilisées seraient l'alarme ( 67% ), l' APN ( 62% ) et les jeux ( 33% ), avec d'importantes variations dans les usages selon que l'on a affaire à un marché émergent ou établi.

Logiquement, les pays développés sont les champions des usages 3G, comme la consultation de la messagerie, d' Internet ou des réseaux sociaux, plus facilement permis avec la démocratisation des smartphones.


Quand les SMS rythment la vie amoureuse
L'enquête s'est également intéressée aux relations nouées avec un téléphone portable. Ainsi, 31% des personnes interrogées ont déjà menti par SMS sur le lieu où elles se trouvaient, tandis 20% ont noué un premier rendez-vous galant par SMS et 12% ont rompu leur relation par ce moyen. Sans surprise, passer par l'intermédiaire du téléphone permet de se montrer moins timide ou plus franc.

Enfin, 42% des répondants gardent leur téléphone allumé près de leur lit quand ils vont se coucher. A noter que 77% des Français ne sont pas particulièrement excités lorsque leur téléphone sonne ou signale l'arrivée d'un SMS, au contraire des Philippins qui sont 54% à éprouver un frisson de plaisir.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #515001
" au contraire des Philippins qui sont 54% à éprouver un frisson de plaisir "

lol ça ce point ?

Et puis larguer quelqu'un par sms, faut vraiment ne l'avoir jamais aimé pour faire ça.

Rien de tel pourtant que d'être entre 4 yeux et lâcher son venin, perso c'est comme ça que je fonctionne.
Le #515521
J'avoue éprouver un certain plaisir quand mon portable vibre.
Mais ça c'est directement lié à l'endroit ou je le place...
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]