Protection des mineurs : l'UE veut plus des réseaux sociaux

Le par  |  2 commentaire(s)
Safer-Internet-Day

Avec 50% des adolescents européens qui publient des informations personnelles sur la Toile, la Commission européenne demande aux réseaux sociaux d'améliorer leurs mesures de protection.

Safer-Internet-DayC'est aujourd'hui la " Journée pour un Internet plus sûr ". À cette occasion, la Commission européenne a un message à adresser aux jeunes internautes : " Tu publies ? Réfléchis !  ". Une manière de leur faire comprendre que les informations personnelles mises en ligne peuvent laisser une trace indélébile sur la Toile et être consultées par n'importe qui.

Ce message n'a de sens que s'il est partagé avec les acteurs du Net. Entre février et juin 2009, 20 sociétés qui gèrent 25 sites* se sont engagées à respecter une série de principes pour des " réseaux sociaux plus sûrs ". Le bilan de cet engagement n'est pas foncièrement mauvais, mais la Commission européenne veut encore plus.

Du côté des bons points, les sites contrôlés en octobre 2009 proposent des consignes de sécurité et des informations spécifiquement destinées aux enfants ou adolescents. Un défaut tout de même puisque cette information n'est pas toujours facile à trouver ou manque de clarté. Le contrôle de l'accès à l'information personnelle a également aussi été amélioré.

Si la Commission européenne trouve surtout à redire, c'est parce que seulement 40 % des sites contrôlés prévoient par défaut que les informations personnelles des mineurs ne soient visibles que de leur amis. De même, par défaut, seulement la moitié des sites rendent inaccessibles les profils de mineurs aux moteurs de recherche. On notera parmi les bons élèves : Facebook, MySpace, Windows Live.

Un autre reproche porte sur les liens mis en place pour signalement d'un problème. Au cours de l'évaluation de la Commission européenne, seulement 9 sites sur 22 ( où ces liens existent ) ont répondu aux plaintes :   Arto, Dailymotion, YouTube, Habbo Hotel, Hyves, IRC Galleria, MySpace, Rate et Windows Live.

Pour Viviane Reding, commissaire européenne chargée de la Société de l'information et des médias :

" J'attends de toutes ces sociétés qu'elles en fassent davantage. Les profils des mineurs doivent être privés par défaut, et les questions ou signalements d'abus doivent recevoir des réponses rapides et appropriées. L'Internet est devenu indispensable à nos enfants, et il est de notre responsabilité à tous de le rendre plus sûr. "


* Arto, Bebo, Dailymotion, Facebook, Giovani.it, YouTube, Hyves, Windows Live, Xboxlive, Myspace, Nasza-klaza.pl, Netlog, One.lt, Piczo, Rate.ee, Skyrock, SchülerVZ, StudiVZ, MeinVZ, Habbo, IRC Galleria, Tuenti, Yahoo!Answers, Flickr et Zap.lu.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #592241
" et les questions ou signalements d'abus doivent recevoir des réponses rapides et appropriées "

mouhahaha skyblog a du pain sur la planche, eux qui ont l'habitude de ne rien faire, même quand on leur signale des blog porno qui envoient des messages à tous les profils de garçon même mineurs.

Toute façon c'est pas aux site de faire le boulots des parents, si une gosse de 12ans montrent ses seins sur un blog, c'est bien les parents qui ont merdé.
Le #592261
lol Sukebe

cites tes sources ...


ok je sors.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]