Europe : 30 MHz de spectre pour les voitures qui parlent

Le par  |  0 commentaire(s)
Initiative Voiture Intelligente

La Commission européenne a décidé d'attribuer 30 MHz de spectre pour les futurs systèmes de communication intelligents entre véhicules, qui échangeront des informations entre automobiles et avec l'infrastructure routière pour signaler en temps réel tout incident ou ralentissement.

Initiative Voiture IntelligenteL' Europe prépare l'avenir des systèmes coopératifs pour automobiles, à savoir une technologie de communication sans fil permettant aux véhicules d'échanger des informations entre eux et avec l'infrastructure routière pour en améliorer la sécurité.

Une route glissante, un accident ou un bouchon pourront ainsi être signalés très rapidement et l'information sera diffusée aux véhicules proches et à un serveur centralisé. L'Union européenne veut réduire significativement les chiffres des accidents de route : en 2006, 42.000 personnes y ont trouvé la mort et 1,6 million ont été blessées, tandis que 7500 km de bouchons sont générés chaque jour au sein de l'Union.

Il a donc été décidé d'attribuer 30 MHz de spectre dans la bande 5,9 GHz dédiés dans toute l' Europe à ces systèmes intelligents. C'est un premier pas entrant dans le cadre de l'initiative " Véhicule Intelligent " lancé par la Commission en 2006 et qui doit assurer la mise en place d'un système de communication inter-véhicules commun à l'ensemble de l' Europe.

systemes cooperatifs vehicules

Principe de fonctionnement des systèmes coopératifs pour véhicules

Rendre les routes européennes plus sûres
" La décision prise aujourd'hui par la Commission constitue une étape essentielle pour atteindre l'objectif européen de réduire le nombre d'accidents de la route. La transmission rapide de messages importants est indispensable à la sécurité routière ", explique Viviane Reding, commissaire européen en charge des télécommunications.

" Nous devons également garder à l'esprit que 24% du temps de conduite des Européens étant consacré aux embouteillages, ces derniers représentent un coût qui pourrait atteindre 80 milliards d'euros en 2010. Il apparaît donc clairement que gagner du temps grâce aux systèmes de communication intelligents pour véhicules revient à économiser de l'argent ", poursuit-elle.

Concrètement, un véhicule détectant une route glissante et doté d'un outil de transmission pourra en informer les autres véhicules à proximité et l'information sera récupérée par un centre de gestion grâce à des capteurs en bord de route pour une diffusion plus large.
Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]